Menu Fermer

15 meilleures citations de Pretty Woman

A trente ans,Jolie femme ne manque pas de tenir le coup. Il reste un classique intemporel, créant l’une de nos histoires d’amour préférées de la manière la plus inhabituelle qui soit. Edward (Richard Gere) et Vivian (Julia Robert) font tout à fait la paire, Edward montrant à Vivian le véritable amour et un autre mode de vie tandis que Vivian lui apprend à se détendre et à apprécier les petites choses.

RELATIVES :Les 10 meilleurs films de Julia Roberts, d’après Rotten Tomatoes

Bien que complètement opposés, ils parviennent à se connecter sur les choses qui comptent le plus. L’histoire est arrivée avec son lot de dialogues à citer de la part des deux personnages principaux, ainsi que des personnages secondaires. Cela dit, voici les 10 meilleures citations de Pretty Woman.

Mis à jour le 9 juin 2020 par Meg Pelliccio : Pretty Woman reste le film préféré des amateurs de comédies romantiques du monde entier et, malgré son âge, il reste l’un des meilleurs films qui existent et n’a sans doute pas si mal vieilli que ça. Le film suit Vivian, une prostituée, et sa relation d’affaires avec Edward qui se transforme rapidement en quelque chose de plus.

Les téléspectateurs regardent Viviane obtenir la fin de conte de fées qu’elle a toujours voulu – être sauvée par l’homme qu’elle aime, tandis que le film crée un nouveau conte de fées que les fans peuvent souhaiter. Après tout, qui ne voudrait pas qu’un homme riche comme Edward les sauve de leur existence difficile ? Romance et comédie vont de pair dans ce film et il y a quelques citations brillantes qui représentent le meilleur de chacun de ces éléments.

15 « Edward ? C’est mon nom préféré dans le monde entier ! »

Viviane ne fait pas beaucoup d’efforts pour flirter, elle fait apparaître ses intentions sans que ses commentaires soient sincères, la présentant comme une femme sûre d’elle et pleine d’humour. Dans son travail, il est compréhensible qu’elle doive être forte et aller droit au but, ce qui explique sans doute pourquoi elle sort cette phrase d’accroche à Edward après leur rencontre : « Edward ? C’est mon nom préféré dans le monde entier ! »

Vivian lui donne un coup de pouce ludique en disant cela et Edward lui répond par une fausse surprise. Le large sourire sur le visage des deux personnages montre clairement qu’ils apprécient le badinage joyeux entre eux.

14 « Chérie, j’ai un coureur dans mes collants. Je ne porte pas de collants.

Quand Edward emmène Viviane pour la première fois dans l’hôtel de luxe où il séjourne, il est clair qu’elle ne s’y sent pas à sa place. Vivian ne porte pas beaucoup de vêtements, à moins de compter ses cuissardes, mais sa robe ne laisse vraiment pas beaucoup de place à l’imagination. Edward essaie d’y remédier avec son manteau, mais naturellement, elle se mérite quelques regards cochons de la part de certains autres clients de l’hôtel.

Viviane est assez féroce lorsqu’elle se sent à l’aise dans ses propres vêtements. Ainsi, lorsqu’elle remarque une femme qui la dévisage, elle joue le jeu, commentant « Chérie, j’ai un coureur dans mes collants », tout en mettant sa jambe à nu et en soulevant sa jupe plus haut, avant de rire et d’ajouter « Je ne porte pas de collants ».

13 « Bébé, je vais te traiter si gentiment que tu ne voudras jamais me laisser partir. »

Quand Edward conclut avec Vivian le marché selon lequel elle restera avec lui quelques jours comme compagne, Vivian déclare : « Bébé, je vais te traiter si gentiment que tu ne voudras jamais me laisser partir. Dans sa réponse, Edward ne fait que parler affaires, confirmant à nouveau les frais et déclarant catégoriquement qu’il la laissera partir.

RELATIVES :10 choses de jolie femme qui ont mal vieilli

Comme il s’est avéré qu’il avait tort ! Cette citation est l’une des plus emblématiques du film car elle préfigure exactement ce qui se passe. Même si Edward combat ses sentiments jusqu’à la fin, il se rend compte qu’il ne veut pas la laisser partir avec suffisamment de temps pour la rejoindre avant qu’elle ne quitte la ville.

12 « C’était si bon que j’ai failli me pisser dessus ! »

Une partie du film voit Edward emmener Vivian à son premier spectacle d’opéra, où elle porte la désormais célèbre robe rouge. Par la suite, un autre spectateur demande à Vivian comment elle a aimé l’opéra, et Vivian répond : « C’était si bon que j’ai failli me pisser dessus ! L’autre dame est stupéfaite par cette remarque, car elle trahit le fait que Viviane n’est pas aussi huppée que le laisse entendre sa tenue. Edward intervient alors rapidement pour expliquer : « Elle a dit qu’elle préférait l’opéra à Pirates of Penzance ».

C’est un drôle de moment où la personnalité de Viviane transparaît et malgré le fait qu’elle ne soit pas bien assise avec les autres, il est clair qu’Edward la trouve attachante et qu’il s’empresse de régler la situation pour elle car il ne veut pas que les gens pensent moins d’elle.

11 « Vous savez que vous pourriez me payer maintenant et briser la glace. »

Conservant sa personnalité courageuse et ironique, lorsque Vivian et Edward arrivent dans sa chambre d’hôtel, elle lui suggère : « Tu sais que tu pourrais me payer maintenant et briser la glace. » Non seulement c’est mignon et révélateur de la confiance de Vivian, mais cela a aussi le côté sombre de rappeler aux téléspectateurs que dans son travail, elle n’est parfois pas payée.

Bien qu’il s’agisse d’un film de comédie romantique, l’histoire aborde les dangers de la prostitution à plusieurs reprises, notamment avec la phrase d’adieu de Vivian et Kit qui est « Prends soin de toi ». Il ne s’agit pas seulement d’un adieu agréable, mais d’un avertissement à l’autre de faire attention aux étrangers.

10 « J’apprécie tout ce truc de séduction que vous avez en cours ici, mais laissez-moi vous donner un conseil : je suis une valeur sûre.

Vivian essaie d’abord de revenir à ses habitudes, mais Edward a clairement l’intention d’aborder les affaires d’une autre manière. Elle est (pour la plupart) agréablement surprise tout au long du film, car Edward ne cesse d’augmenter son offre, jusqu’à ce qu’il lui donne le conte de fées dont elle a toujours rêvé.

RELATIVES : Pretty Woman : 10 lignes emblématiques de Vivian Ward que nous n’oublierons jamais

Vivian est une valeur sûre, mais Edward le devient aussi, car les deux tombent amoureux l’un de l’autre. Le fait qu’Edward essayait d’entamer une conversation a immédiatement montré au public qu’Edward était différent, et que Vivian et lui allaient en venir à partager un lien précieux.

9 « Vous pourriez congeler de la glace sur le cul de sa femme ».

Pretty Woman

C’est l’une des citations les plus sous-estimées de Viviane. Il s’agit d’une référence à la femme de Philip Stuckey (Jason Alexander). C’est une description simple et appropriée, et facilement réutilisable pour quiconque veut l’utiliser pour décrire quelqu’un de semblable.

Viviane est douée pour lire les gens, et elle a un don pour les mots. Si vous rencontrez Vivian, vous feriez mieux d’espérer faire bonne impression, sinon elle pourrait faire une remarque similaire à votre sujet.

8 « Toi et moi sommes des créatures tellement semblables, Viviane. Nous baisons tous les deux les gens pour de l’argent. »

Le reflet d’Edward est triste mais vrai. Cependant, la citation d’Edward s’aligne davantage sur ce qu’ils font que sur ce qu’ils sont. Bien qu’ils s’y prennent de différentes manières, ils paient les factures en faisant ce qui est fondamentalement la même chose. Vivian n’aime pas ça, et Edward apprend à changer sa façon de faire des affaires, en proposant de construire des navires au lieu de démanteler une entreprise à la fin du film.

Cela ne marchera peut-être pas pour l’avocat d’Edward, mais ce dernier se sentait vraiment bien dans son changement de tactique commerciale. Le fait d’entuber les gens pour de l’argent a des conséquences, mais Edward et Vivian ont tous deux changé et se sentent mieux dans leur peau grâce à cela.

7 « Oh, mon Dieu, la pression d’un nom… Je l’ai. Cindaf***in’rella. »

Kit’s (Laura San Giacomo) a le don des mots, c’est sûr. Son idée de trouver une fin heureuse pour Viviane ne pourrait être plus parfaite. Vivian et Kit en rient aussi beaucoup. Cendrillon commence assez bas dans l’échelle de la vie, mais elle parvient à trouver son prince et un heureux dénouement.

RELATIVES : Les 10 meilleurs costumes de Viviane dans Pretty Woman

Parfois, un exemple n’a pas besoin d’être réel, car la fiction reflète parfois la réalité plus que la réalité elle-même. L’histoire de Cendrillon était similaire à celle de Viviane d’une manière significative : peu importe d’où vous venez, vous pouvez toujours avoir votre fin heureuse.

6 « Avez-vous dans ce magasin quelque chose d’aussi beau qu’elle ? »

Edward a quelques remarques et retours d’esprit, mais voici une de ses plus belles citations. Nous adorons le fait qu’une fois qu’il a découvert comment Viviane a été traitée dans les magasins, il l’accompagne pour s’assurer qu’elle est traitée de la bonne manière.

Il lui donne l’impression d’être une princesse, lui permettant de réaliser le rêve de tout accro du shopping sans budget, en obtenant le meilleur de la qualité des produits et du service client. Rien ne surpasse la beauté de Viviane, mais elle a un sacré garde-robe et l’expérience d’achat.

5 « Bienvenue à Hollywood ! Quel est votre rêve ?

Vous vous souvenez de l’heureux élu qui criait cela au début du film, puis à nouveau quand cette citation figurait parmi les lignes de conclusion du film ? C’est vrai, beaucoup viennent à Hollywood pour poursuivre un rêve. Mais c’est aussi un rêve d’Edward et de Vivian. Edward et Vivian ont trouvé l’amour, et Vivian a aussi eu une vie meilleure.

Elle est sortie de sa situation et a pu recommencer à zéro, et Kit était sur le point de faire de même à la fin du film. Il est difficile de ne pas entendre cette phrase dans sa tête quand on pense au film ou même à Hollywood. C’est durable, étant donné qu’il y a toujours un rêve à réaliser à Hollywood. Alors quel est votre rêve ?

4 « Je veux le conte de fées ».

Bien qu’Edward lui offre une maison et une voiture, entre autres choses, pour la sortir de la rue, Viviane veut plus. Elle ne veut ni sa pitié ni son argent, elle veut de l’amour, de la romance. Elle n’accepte pas son offre et part la veille du retour d’Edward à New York.

RELATIVES :Grosse erreur, énorme! : 10 faits en coulisses sur la jolie femme

Pendant son absence, Edward se rend compte qu’il veut aussi le conte de fées, juste à temps pour l’attraper avant qu’elle ne parte pour San Francisco. Vouloir le conte de fées est le rêve ultime, et nous sommes heureux qu’Edward et Vivian aient obtenu la fin de leur conte de fées.

3 « Il doit être difficile de se défaire de quelque chose d’aussi beau. »

La remarque de Barney (Hector Elizondo) au moment où Edward rend le beau et cher collier a un double sens. Il est clair que, pour Edward, le collier est beaucoup plus facile à se séparer que Viviane elle-même. C’est en grande partie grâce à Barney qu’Edward a changé d’avis et s’est mis à courir après Vivian.

Barney a beaucoup contribué à leur relation, qu’il s’agisse d’amener Edward à s’occuper de Vivian ou d’aider Vivian à s’adapter à un style de vie totalement différent. Barney est l’un de nos personnages de soutien préférés pour tout ce qu’il fait. S’il est doué pour diriger l’un des hôtels les plus huppés de Beverly Hills, il est aussi un entremetteur de talent.

2 « Grosse erreur. Grosse. Énorme. Je dois aller faire des courses maintenant. »

Viviane est la plus brûlée lorsqu’elle entre dans le magasin dont les vendeuses ont refusé de l’aider. À en juger par son apparence et ses vêtements, elles ne croient pas qu’elle ait l’argent nécessaire pour se permettre quoi que ce soit dans leur magasin et sont très impolies envers elle, laissant Viviane en larmes jusqu’à ce que Barney lui donne un coup de main et lui apporte ce dont elle a besoin.

Elle s’avance joyeusement à l’intérieur, montre aux vendeuses ses achats et ce qu’elles ont manqué en termes de commissions avant de faire une sortie gracieuse. Elle montre qu’il ne faut jamais juger un livre à sa couverture.

1 « Elle le sauve tout de suite ».

Vivian a rêvé qu’un chevalier sur un cheval blanc venait la sauver lorsqu’elle était enfermée dans le grenier pour s’être mal comportée dans son enfance et en parle à Edward. Plus tard, Edward réalise ce rêve alors qu’il grimpe sur l’escalier de secours malgré sa peur des hauteurs, et lorsqu’il l’atteint, il lui demande ce qui se passe ensuite. Cette citation est la réponse de Vivian.

Elle ne s’attend pas à être une demoiselle en détresse ; elle croit que l’amour consiste à se sauver mutuellement, et c’est ainsi qu’il doit être. L’amour demande du travail aux deux parties d’une relation, et cette citation fait ressortir le personnage de Vivian, et le film par extension, lorsqu’il s’agit de la quintessence rom-com formule pour tomber amoureux.

SUIVANT :10 produits pour les fans de films de Rom-Com

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

Suivant
Harry Potter : 5 raisons pour lesquelles Drago Malefoy aurait dû aller à Durmstrang (&amp ; 5 il appartenait à Poudlard)

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Originaire de Seattle, Kacie aime le divertissement sous forme de livres, de films, de télévision et de musique depuis le premier jour. Inspirée par un parent cinéaste, Kacie poursuit depuis lors une carrière dans l’industrie du cinéma et de la télévision à Los Angeles. Diplômée de l’université d’Arizona, Kacie a écrit pour le journal de son université, The Daily Wildcat, Harness Magazine, et a maintenant ajouté Screen Rant à son CV. Elle aime l’écriture et tout ce qui touche à la culture pop.

En savoir plus sur Kacie Lillejord

Cet article a été rédigé par Kacie Lillejord et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.