Menu Fermer

15 meilleurs films Disney oubliés

Il ne fait aucun doute que Disney a été à l’origine de certains des films les plus connus et les plus aimés du monde. Des premiers jours de gloire à la Renaissance Disney des années 90, en passant par le récent raz-de-marée de remakes en direct, Les films de Disney ont captivé l’imagination du monde comme nul autre. Les films les plus populaires de Disney ont un tel effet durable qu’on peut les voir dans les parcs d’attractions, sur les boîtes à lunch et dans les magasins de jouets du monde entier. La récente liste de remakes témoigne du fait que les gens sont obsédés. Mais il y a des films de Disney dans le canon que le public a oublié.

RELATIVES :13 suites de Disney / des demandes que nous avons oubliées ont existé

Ce n’est pas par manque de qualité que ces films ont commencé à passer inaperçus. Vous trouverez dans cette liste certains des travaux les plus expérimentaux et les plus novateurs de Disney. Pour une raison quelconque, certains de ces films ont mal performé au box-office ou n’ont tout simplement pas réussi à attirer l’attention des spectateurs. Mais cela ne veut pas dire que ces films oubliés ne sont pas à la hauteur de Disney. Vous trouverez ci-dessous un aperçu de quelques-uns des meilleurs films oubliés de Disney.

Mis à jour le 4 juillet 2020, par Zach Gass : Avec son impressionnante collection de films, tant en direct qu’animés, Disney ne manque pas de divertissements pour les publics de tous âges. Que les spectateurs soient jeunes ou jeunes de cœur, il y a toujours quelque chose d’amusant et d’excitant. Grâce à la création de DisneyLes fans ont désormais accès à la quasi-totalité de la bibliothèque Disney. Cela inclut les dizaines de films qui sont tombés au bord du chemin. Ils sont peut-être oubliés, mais cela ne veut pas dire que la magie de Disney n’est pas encore fraîche. Nous espérons que ces films trouveront une nouvelle génération de fans pour enchanter et ravir

15 LE TROU NOIR

Avant que Disney n’acquière les droits sur la galaxie lointaine, très lointaine, ils ont essayé de se lancer dans le boom de la science-fiction avec leur propre récit d’aventure intergalactique. Bien que les téléspectateurs ne trouveront aucun Jedi ou contrebandier à bord de cette aventure, il y a la présence d’une station spatiale intimidante, une armée de soldats blindés avec des blasters, et plus de quelques droïdes.

Le film n’est en aucun cas parfait, mais si on le considère comme un hommage aux films dont il est issu, il commence en fait à prendre une forme plus impressionnante. Il peut manquer d’un certain élément de liaison, mais en tant que film indépendant, il vaut la peine d’être regardé.

LA GRANDE AVENTURE DE 14 OURSONS : LA RECHERCHE DE CHRISTOPHER ROBIN

Pooh's Grand Adventure: The Search for Christopher Robin

Winnie l’ourson et son équipage de 100 acres ont fait de nombreuses et merveilleuses sorties en leur temps, mais de tous les films mettant en scène le vieil ourson, celui-ci n’attire pas assez l’attention. Non seulement c’est peut-être la sortie la plus mature du personnage avant Christopher Robin, mais c’est aussi le film le plus sombre de Winnie l’ourson à ce jour.

RELATIVES :Disney+ : Les 10 meilleurs films des années 70 (selon l’IMDb)

Ce n’est pas une blague, Ourson, Tigre, Lapin, Cochon et Eeyore sont tous confrontés à des épreuves plutôt intimidantes dans leur quête pour retrouver leur ami disparu. Ils escaladent des montagnes, coupent une forêt infestée d’épines, traversent une fosse sans fond, et tout cela en étant traqués par le mystérieux Crâne-à-saurus. Il n’y a pas que des pots de miel et des Heffalumps.

13 JAMES ET LA PÊCHE GÉANTE

James and the Giant Peach

Aujourd’hui, Le cauchemar avant Noël est l’un des films cultes les plus appréciés de Disney. Pour ceux qui n’en ont jamais assez de Tim Burton, Henry Selick ou des marionnettes en stop-motion, ce film est un délice excentrique absolu.

Basé sur le livre du même nom de Roald Dahl, le film suit James et ses amis les insectes alors qu’ils naviguent sur une pêche géante volante à travers la mer et au-delà du ciel vers la terre chatoyante de New York City. C’est magique, c’est réconfortant, c’est bizarre, c’est tout ce que les fans peuvent attendre des deux esprits qui se trouvent derrière. Un classique sous-estimé s’il en est un.

12 FANTASIA 2000

Si l’original restera toujours le classique incontesté, la suite de 1999 est sans aucun doute l’une des plus belles créations de Walt Disney Animation. Comme le film original, Fantasia 2000 présente des segments d’animation inspirés de morceaux de musique célèbres.

RELATIVES :5 films d’animation des années 90 qui sont largement sous-estimés (&amp ; 5 qui sont surestimés)

Contrairement à son prédécesseur, cependant, le film utilise différents styles et technologies d’animation pour créer ses visuels, ainsi que l’une des compositions de jazz les plus connues, « Rhapsody in Blue », pour ajouter une couche supplémentaire de variété au mélange. Walt serait certainement impressionné par cet ajout.

11 20 000 LIEUES SOUS LES MERS

20000 Leagues Under the Sea

Il a peut-être eu la touche personnelle et l’implication de Walt Disney, mais ce film est certainement le plus orienté vers les adultes dans l’existence du studio. Bien sûr, il peut retenir l’attention d’un jeune spectateur avec ses sous-marins, ses plongées en eaux profondes et ses calamars géants, mais l’intrigue et les interactions avec les personnages s’adressent sans aucun doute à un public plus âgé.

C’est l’un de ces films qui prouvent que Disney n’est pas seulement pour les enfants, et qu’ils peuvent être matures, sombres et engageants tout en étant favorables à la famille. Pour ceux qui recherchent quelque chose de différent de la maison de la souris, ce classique de science-fiction subaquatique est accompagné des meilleures recommandations.

10 LE CHAUDRON NOIR

Le film le plus controversé de Disney, Le Chaudron noir, est sorti en salle en 1985. Le film était basé sur The Chronicles of Prydain de Lloyd Alexander, une trilogie de romans basés à leur tour sur la mythologie galloise. Dans le film, un roi cornu maléfique tente d’utiliser le chaudron noir susmentionné dans ses tentatives de dominer le monde. Dans l’espoir d’empêcher le Roi Cornu de réaliser son plan diabolique, un fermier, plus précisément un éleveur de porcs, nommé Taran et ses cohortes.

Le film était révolutionnaire à plusieurs égards. Il a été l’un des premiers films à utiliser l’imagerie générée par ordinateur ainsi que le premier film Disney à être classé PG. Cependant, c’était aussi le film le plus cher que Disney ait jamais produit à cette époque et un manque de recettes au box-office a fait que ce film a failli mettre la société en faillite. Bien qu’il ait aujourd’hui un culte, ce film n’a jamais reçu beaucoup d’attention du public, mais c’est certainement un film que Disney a voulu oublier.

9 OLIVER &amp ; SOCIÉTÉ

Dans la foulée de l’échec épique du Chaudron noir, une version actualisée d’Oliver Twist de Dicken a été publiée. Dans cette version, l’orphelin Oliver est un chaton qui fait équipe avec une meute de chiens errants à New York. Sorti en 1998, juste avant la Renaissance Disney, le film a été un succès commercial, mais il a rapidement été éclipsé par la sortie de La Petite Sirène en 1989 et ne devait pas être diffusé en vidéo amateur avant 1996. Cependant, la qualité du récit d’un classique de Dicken, Oliver et compagnie, a été largement négligée dans les années qui ont suivi.

8 DINOSAURE

Disney Dinosaur

Cinquième film le plus populaire en 2000, l’année de sa sortie, et apprécié du public et de la critique pour ses visuels étonnants et sa magie technique, Dinosaur a sombré dans l’obscurité. Au moment de sa sortie, Dinosaur était considéré comme une merveille technique, mêlant des décors en direct et des personnages de dinosaures en images de synthèse, ce qui lui donnait un sens du photoréalisme qu’aucun autre film n’avait atteint de manière aussi spectaculaire jusqu’à présent. On pourrait presque dire que ce film a été le précurseur du remake photoréaliste actuel du Roi Lion. Malgré les prouesses techniques des cinéastes, le public a trouvé l’histoire et les personnages de Dinosaur quelque peu oubliables. Bien qu’il ait constitué une étape essentielle sur la voie des techniques d’animation par ordinateur utilisées dans les films d’aujourd’hui, Dinosaur n’a pas réussi à atteindre le genre de rêverie que l’on attribue à ses défunts.

7 MAISON SUR LE CHAMP DE TIR

Home On The Range - Disney

Sorti en 2004, Home on the Range est arrivé à la fin de ce que l’on appelle la Renaissance Disney et est souvent considéré comme un exemple de la baisse de qualité de Disney à cette époque. En fait, Disney s’est tourné vers l’animation par ordinateur, avec Home on the Range, son dernier film d’animation en 2D, jusqu’à la sortie de Princess and the Frog en 2009. Les critiques et le public ont été durs avec ce film parce qu’il ne correspondait pas à leur idée du standard Disney, et bien qu’il ait été largement oublié, il est possible de revenir sur cette entrée dans le canon Disney et de voir les meilleures qualités de cette œuvre. Avec une histoire amusante, une distribution de personnages loufoques et une musique de la part du pilier Disney et d’une partie du Renaissance DisneyAlan Menken, la force motrice de la société, ce film a beaucoup d’atouts.

6 LE GRAND DÉTECTIVE DES SOURIS

The Great Mouse Detective Disney Movie

The Great Mouse Detective a été publié en 1986 et a connu un succès commercial et critique. Il raconte l’histoire d’une souris, imitant le grand détective Sherlock Holmes. Bien que le film lui-même se soit éloigné du discours dominant, les fans de Disney ont beaucoup à remercier Basil et ses aventures de résolution de mystère.

RELATIVES :10 films d’animation Disney qui n’ont pas bien vieilli

Après l’épouvantable succès au box-office de Le Chaudron noir, Disney envisageait de fermer son département d’animation. Cependant, le succès de ce film a prouvé aux dirigeants que l’animation était une voie commercialement viable à explorer. Sans ce film, la renaissance de Disney n’aurait jamais eu lieu. Ce film parle aussi de lui-même. Les réalisateurs légendaires Ron Clements et John Musker, qui ont réalisé de nombreux futurs classiques de Disney, travaillent sur le film, c’est une histoire amusante avec des personnages vivants et colorés.

5 ATLANTIS : L’EMPIRE PERDU

Atlantis : L’Empire perdu reste une aberration dans le canon de Disney. Sorti en 2001, le film utilise une combinaison d’animation 2D et 3D et raconte l’histoire d’une bande de mercenaires qui trouvent leur chemin vers la cité perdue de l’Atlantide. Une décision prise par le studio de s’écarter de son tarif musical habituel a conduit à la conception de ce film. Destiné à un public un peu plus âgé, ce film représente l’une des seules tentatives de Disney en matière de science-fiction. Bien que ses recettes au box-office aient été décevantes à l’époque, ce film a maintenant quelque chose d’une base de fans culte et certains des visuels les plus étonnants de Disney. Il s’agit vraiment d’une œuvre plus adulte et plus riche en action, ce qui a semé la discorde parmi les fans de Disney. Pour cette raison,Atlantis est devenu l’un des classiques oubliés de Disney, mais qui mérite un second regard.

4 LE RENARD ET LE CHIEN

Mélange classique de Disney, composé de créatures chaleureuses et attachantes et de quelques thèmes plutôt adultes, Fox and the Hound raconte l’histoire de deux louveteaux destinés à devenir des adversaires. Des amis d’enfance, Tod le renard et Copper le chien de chasse, doivent faire face à leur rôle dans la société alors qu’ils évoluent de jeunes amis vers leur destin. Fox and the Hound a connu de bons résultats au box-office lors de sa sortie en 1981 et a été salué pour son travail de voix. Bien que largement méconnu de nos jours, ce film est un excellent exemple de la capacité de Disney à explorer des thèmes adultes tels que la pression sociale et la perte de l’innocence dans un long métrage d’animation adapté aux enfants. Il s’agit là d’une des grandes réussites de Disney, malgré le manque de représentation dans le Disney moderne.

3 LES RESCUATEURS

Rescuers Down Under

La prémisse de ce film est un peu bizarre. Deux souris, appartenant à la Rescue Aid society, un groupe chargé d’aider les victimes d’enlèvement, tentent de sauver une jeune fille du mal, de l’argent, de Madame Méduse. Le film, sorti en 1977, a langui en développement depuis 1962 mais a finalement été produit et a été bien aimé par les critiques et le public. En fait, ce film a été si populaire qu’il a donné lieu à une suite intitulée The Rescuers : Down Under a été approuvé et est sorti en 1990. Les deux films sont une aventure mystérieuse et, malgré leur statut d' »oubli », ils résistent à l’épreuve du temps.

2 PLANÈTE AU TRÉSOR

Treasure Planet Disney Movie

Treasure Planet, le récit de science-fiction de Disney sur l’île au trésor de Robert Louis Stevenson, reste une sorte d’anomalie. Réalisé par les légendes de Disney Ron Clements et John Musker, ce film a utilisé des techniques d’animation révolutionnaires, mêlant l’animation de personnages en 2D à des décors en 3D générés par ordinateur, pour créer certains des visuels les plus étonnants de Disney à ce jour.

RELATIVES :Des films Disney très en avance sur leur temps

Le film a également bénéficié d’une distribution de voix de premier ordre, dont Joseph Gordon-Levitt, David Hyde Pierce et Emma Thompson, d’une musique des Googoo Dolls, d’une histoire d’aventure bien connue, d’une forte réaction critique positive et d’une nomination aux Oscars pour le meilleur long métrage d’animation. Pourtant, il a obtenu de très mauvais résultats au box-office. Considéré comme l’un des plus grands flops de Disney, Treasure Island est rarement entendu ou vu dans le monde de Disney. Cependant, un regard sur ce film prouve qu’il résiste à l’épreuve du temps.

1 UN FILM LOUFOQUE

Enfin, A Goofy Movie est une animation Disney qui méritait mieux. Faisant suite à la série de dessins animés Goof Troop, A Goofy Movie voit Goofy essayer de maintenir sa relation avec son fils adolescent Max qui est plus intéressé par son béguin, Roxanne, et se démarquer de la foule. À toutes fins utiles, cette sortie de 1995, est un simple road movie mais avec une tracklist spectaculaire de numéros musicaux, des rires d’une minute, et rend également Goofy sous un jour plus nuancé et émotionnel que jamais. Les réactions mitigées des critiques font que Goofy et sa troupe n’ont pas reçu l’attention qu’ils méritaient, cependant, l’amour pour ce classique « oublié » signifie qu’un fort sentiment de culte s’est développé autour de ce film. Peut-être que Goofy et Max pourraient être les bienvenus pour le traitement du remake en direct.

SUIVANT : 10 films d’animation Disney qui n’ont pas bien vieilli

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

Suivant
Hamilton : 10 détails cachés sur les personnages principaux que tout le monde a manqué sur Disney

Sujets connexes

Cet article a été rédigé par Joshua Dean Perry et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.