Menu Fermer

15 meilleurs films internationaux de la décennie

La dernière décennie a été un peu discrète pour les films internationaux, même si cela ne signifie pas qu’il n’y a pas beaucoup de films étrangers acclamés par la critique à voir. Au cours des dix dernières années, le cinéma espagnol a prospéré, certains des meilleurs cinéastes du monde venant d’Espagne et du Mexique. Cependant, ce n’est pas le seul endroit où l’on peut trouver des films internationaux de classe mondiale.

RELATIVES :10 meilleurs films internationaux des années 1990

La dernière décennie a également vu plusieurs films d’animation japonais de grande qualité, acclamés par la critique films d’action et d’horreur de Hong Kong, et quelques drames révolutionnaires d’autres pays asiatiques également. Voici un aperçu des 10 meilleurs films internationaux de la dernière décennie.

Mis à jour le 30 mai 2020 par Shawn S. Lealos : En regardant les grands films internationaux, il y a tant à choisir. Réduire ce nombre à dix est un crime pour quiconque aime le cinéma mondial. Quand on regarde le meilleur des meilleurs, on trouve de tout, de l’horreur et des drames aux comédies et même des adaptations de bandes dessinées et des thrillers. Avec un tel choix, les fans de cinéma pourraient vouloir trouver d’autres films du monde entier à apprécier, de la Corée et de la France à tout ce qui se trouve entre les deux.

15 TRAIN À BUSAN (2016)

Juste au moment où les fans pensaient que le genre zombie était fatigué et joué, Yeon Sang-ho a créé l’incroyable Train pour Busan. Sorti en 2016, le film suit un père et sa fille alors que l’apocalypse des zombies commence. Les deux se séparent car le père divorcé est un bourreau de travail et la jeune fille veut passer son anniversaire avec sa mère à la place. Alors qu’il l’emmène à la gare pour son voyage à Busan, l’épidémie commence et les deux se retrouvent dans le train, luttant pour leur vie.

14 LE BLEU EST LA COULEUR LA PLUS CHAUDE (2013)

Le bleu est la couleur la plus chaude est sorti en 2012 en dehors de la France, et ce que beaucoup de gens ne réalisent peut-être pas, c’est que l’histoire est basée sur une bande dessinée. Dans un monde de super-héros ou de menaces d’un autre monde, Blue is the Warmest Color est plutôt un drame sur une adolescente française qui découvre la passion et le désir lorsqu’elle rencontre une aspirante peintre et qu’ils entament une relation qui les mène à leur vie d’adulte. Le film a remporté la Palme d’Or à Cannes.

13 AMOUR (2012)

Sorti en 2012 par Michael Haneke, Amour est une tragédie romantique française de 2012. Le film parle d’un couple de personnes âgées, Anne et Georges, qui sont tous deux des professeurs de musique à la retraite. Leur fille vit à l’étranger et quand Anne subit un accident vasculaire cérébral qui paralyse le côté droit de son corps.

Avec la promesse de ne pas l’envoyer dans une maison de retraite, Georges commence à s’occuper d’elle alors qu’elle réalise qu’elle ne veut plus vivre. Le film a remporté le prix du meilleur film en langue étrangère aux Academy Awards de 2013 et a également été nominé pour le meilleur film, la meilleure réalisation, la meilleure actrice et le meilleur scénario original.

12 INCENDIES (2010)

Sorti en 2010 par le réalisateur Denis Villeneuve, Incendies est un film à suspense qui a été adapté d’une pièce de théâtre du même nom. L’histoire suit deux jumeaux canadiens qui voyagent au Moyen-Orient pour découvrir le passé de leur mère pendant une guerre civile sanglante. Le film a reçu une nomination pour le meilleur film en langue étrangère aux Oscars et a valu à Villeneuve un succès massif, puisqu’il a poursuivi avec des films comme Prisonniers, Arrivée, et Blade Runner 2049.

11 13 ASSASSINS (2010)

Tous les films en langue étrangère acclamés par la critique n’ont pas besoin d’être des drames. 13 assassins est un film sur les arts martiaux des samouraïs sorti en 2010, réalisé par l’iconique réalisateur japonais Takashi Miike. Il s’agit d’un remake du film du même nom de 1963 qui situe les événements en l’an 1844 où 12 samouraïs assassins et un chasseur complotent pour assassiner le chef d’un clan. Le film a reçu dix nominations au Japan Academy Prize et en a remporté quatre.

10 ROM (2018)

Alfonso Cuaron a fait son travail d’amour Roms en 2018 grâce à l’essor de Netflix dans le monde du cinéma. Tout comme Scorsese en 2019 avec The Irishman, Cuaron n’a pas pu trouver de financement avant l’arrivée de Netflix pour ce qui était un film semi-autobiographique sur l’éducation de son enfance à Mexico.

Tourné en beau noir et blanc, le film a connu un énorme succès. Il a remporté le Lion d’or à Venise et a ensuite obtenu 10 nominations aux Oscars, ce qui est presque du jamais vu pour un film international. Il a été le premier film mexicain à remporter le prix du meilleur film étranger, et Cuaron a également remporté le prix de la meilleure réalisation.

9 LA PEAU DANS LAQUELLE JE VIS (2011)

Deuxième cinéaste espagnol de renommée mondiale sur cette liste, Pedro Almodovar a réalisé le film La peau dans laquelle je vis en 2011. Ce film met en scène Antonio Banderas dans le rôle d’un chirurgien plastique qui a développé une peau artificielle résistante aux brûlures, mais qui est discrédité lorsque la vérité apparaît qu’il a eu recours à des expérimentations non éthiques.

Cependant, le chirurgien a caché beaucoup plus que ce que l’on aurait pu croire. Le film a été nominé aux Golden Globe du meilleur film en langue étrangère et a prouvé qu’Almodovar pouvait être l’équivalent espagnol d’Alfred Hitchcock.

8 LA SERVANTE (2016)

Park Chan-wook est un réalisateur sud-coréen qui a sorti quelques-uns des plus grands films internationaux depuis qu’il a fait ses débuts dans les années 2000 avec la trilogie Vengeance. Cependant, en 2016, il s’est lancé dans quelque chose d’un peu plus dérangeant psychologiquement avec The Handmaiden.

Ce film international a été basé sur le roman Fingersmith, avec un changement de lieu de tournage de la Grande-Bretagne à la Corée. Le film se concentre sur deux femmes, une Japonaise dans une propriété isolée et sa servante, qui projettent de lui escroquer son héritage.

7 VOTRE NOM (2016)

Comptez toujours sur le Japon pour sortir un film d’animation qui finira par être l’un des meilleurs films internationaux de la décennie. Au cours de la dernière décennie, le meilleur des meilleurs a été le film Makoto Shinkai Ynotre nom. Ce film, qui a connu un grand succès en 2016, raconte l’histoire de deux lycéens qui échangent leurs corps.

RELATIVES :10 meilleurs films internationaux des années 1980

Le fait de changer de corps crée un lien spirituel entre eux, qui se complique lorsqu’ils décident de se rencontrer en personne. Seul Spirited Away a fait plus d’argent au Japon, et il a un taux de fraîcheur élevé de 97% sur Rotten Tomatoes.

6 LES INTOUCHABLES (2011)

Sorti en 2011, Les Intouchables est une comédie dramatique française sur un aristocrate riche et quadriplégique nommé Philippe qui engage un jeune homme nommé Driss pour être son soignant. Alors que Driss s’avère être un ancien détenu, Philippe le garde car il ne le traite pas avec pitié.

Basé sur une relation réelle entre deux hommes, le film montre comment un traitement peu orthodoxe peut être la meilleure thérapie. Le film a occupé la première place du classement des films français pendant 10 semaines et a battu le record des films en langue étrangère aux États-Unis.

5 LE RAID (2011)

En 2011, Gareth Evans a créé l’un des films d’action les plus dynamiques visuellement de l’histoire du cinéma international en réalisant The Raid. Ce film d’action indonésien raconte l’histoire d’une force de frappe policière d’élite envoyée dans un immeuble de grande hauteur pour faire tomber un seigneur du crime.

Le film a ensuite montré des scènes de combat presque ininterrompues, avec une chorégraphie fantastique lors des combats dans les couloirs et les escaliers entre la police et les criminels du bâtiment, avec des plans très créatifs et inventifs. Une suite est arrivée trois ans plus tard.

4 J’AI VU LE DIABLE (2010)

Lee Byung-hun in I Saw the Devil

En 2010, Kim Jee-woon a réalisé le thriller d’action sud-coréen I Saw the Devil. Lee Byung-hun y incarne un agent du NIS qui part se venger de la mort de son fiancé aux mains d’un violent tueur en série. Cependant, étant donné que Jee-woon est le même réalisateur qui a réalisé le film d’horreur effrayant A Tale of Two Sisters, celui-ci avait beaucoup plus sous le capot.

Le film se déroule comme un film de poursuite impitoyable, et l’agent du NIS et le tueur en série sont tous deux effrayants. Avec l’un un tueur dérangé et l’autre quelqu’un qui ferait n’importe quoi pour se venger, il n’y a personne à applaudir à la fin.

3 PARASITE (2019)

Le dernier film en date de cette liste est Parasite, le film sud-coréen de 2019 qui est en tête de liste pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Il a reçu six nominations aux Oscars, dont une pour le meilleur film et une pour le meilleur réalisateur pour Bong Joon-ho.

RELATIVES :10 meilleurs films internationaux des années 1970

Le film raconte l’histoire d’une famille pauvre qui ment pour obtenir des emplois en travaillant pour une famille riche à différents postes sans que personne ne sache qu’ils sont liés. Le film montre ensuite les différences entre les nantis et les démunis, car ils s’utilisent tous les uns les autres pour atteindre leurs propres objectifs.

2 LA CHASSE (2012)

Sorti en 2012, The Hunt est un drame danois du réalisateur Thomas Vinterberg avec Mads Mikkelsen en vedette. Dans ce film, Mikkelsen incarne un enseignant qui est la cible des habitants de sa ville aux alentours de Noël lorsqu’il est accusé à tort d’avoir abusé sexuellement d’un enfant en maternelle.

Mikkelsen a été fantastique dans son rôle et a remporté le prix du meilleur acteur au Festival de Cannes. Il a été salué par la critique et a fini par être nominé pour l’Oscar et le Golden Globes du meilleur film en langue étrangère. Il a actuellement une cote de 94% de fraîcheur sur Rotten Tomatoes.

1 UNE SÉPARATION (2011)

A Separation

L’un des films indépendants les plus réussis de tous les temps est le film iranien A Separation. Le film a été récompensé par l’Oscar du meilleur film étranger, le premier film iranien à remporter ce prix. Le film est un drame sur un couple qui se sépare et les luttes qu’il mène dans la stricte culture iranienne.

Le film est presque universellement acclamé avec un taux de fraîcheur de 99% sur Rotten Tomatoes. Il a été le film le mieux accueilli par la critique en 2011. Le film aborde adroitement toutes les facettes du conflit dans l’un des plus grands drames de mariage de l’histoire du cinéma.

SUIVANT :10 meilleurs films internationaux des années 1960

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

Suivant
10 faits intéressants sur A View To Kill que vous devez connaître

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Shawn S. Lealos est un écrivain indépendant qui a obtenu sa licence en journalisme à l’Université de l’Oklahoma avec une mineure en études cinématographiques. Il a travaillé comme journaliste pendant plus de 20 ans, d’abord dans le monde de la presse écrite avant de passer aux médias en ligne au fur et à mesure que le monde changeait. Shawn est un ancien membre de la Society of Professional Journalists et du Oklahoma Film Critics Circle avant de s’installer au Texas. Ses travaux ont été publiés dans le Daily Oklahoman, l’Oklahoma Gazette, Vox Magazine et Loud Magazine et sur des sites web comme The Huffington Post, CBS, Time Warner Cable, Yahoo, The Movie Network, Chud, Renegade Cinema, 411mania et Sporting News. Shawn est également un auteur publié, avec un livre de non-fiction sur les Baby Dollar Filmmakers de Stephen King et a commencé à travailler sur une nouvelle série de fiction également. Visitez le site Le site de Shawn Lealos pour en savoir plus sur l’écriture de son roman et le suivre sur Twitter @sslealos.

En savoir plus sur Shawn S. Lealos

Cet article a été rédigé par Shawn S. Lealos et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.