Menu Fermer

Avatar : 15 choses que tout fan devrait savoir sur Iroh

Nickelodeon's Avatar : Le dernier maître de l’air est adoré par les fans du monde entier. C’est l’utilisation du design oriental et de la narration fantastique qui a donné naissance à un nouveau monde qui a captivé l’imagination de beaucoup. Elle ne ressemble à aucune autre franchise pour cette raison, mais ses personnages sont tout aussi attachants que le monde.

Quel que soit l’épisode, la priorité est toujours d’obtenir une caractérisation convaincante. On se souvient d’un personnage en particulier pour son récit nuancé et son pathos. Oncle Iroh est certainement un favori des fans, mais même les fans les plus hardcore ne savent pas tout sur lui. Voici dix des faits les plus importants concernant l’oncle Iroh dans Avatar : The Last Airbender.

RELATIVES :Avatar : 10 choses que tout fan devrait savoir sur Sokka

Mise à jour du 22 mai 2020 par Louis Kemner : Avec le retour d’Avatar : The Last Airbender sur Netflix, cette série peut attirer de nombreux nouveaux spectateurs, et ils vont certainement aimer Iroh en particulier. Il est l’un des membres les plus importants de la distribution, étant le mentor et le guide de Zuko pour une transformation personnelle, et il est aussi un combattant acharné. La personnalité, les capacités et les citations d’Iroh ont fait l’objet de beaucoup de réflexion, et il est temps maintenant d’ajouter quelques faits intéressants sur le seul et unique oncle Iroh.

15 C’est un avatar miniature

Iroh n’est pas vraiment l’avatar ; il ne peut y en avoir qu’un à la fois, et le dernier avatar de la nation du Feu était Roku (et le temps dira qui sera le prochain). Mais Iroh incarne l’avatar d’une autre manière.

Il a une affinité avec les esprits, comme le fait l’avatar, et il comprend que les quatre éléments sont étroitement liés et peuvent s’emprunter les uns aux autres. Iroh n’a pas la tête au feu ; il a étudié la maîtrise de l’eau pour apprendre à rediriger la foudre.

14 C’est un oncle typique

Cette franchise compte plusieurs oncles, de Bumi (le frère de Tenzin) à Unalaq, et certains d’entre eux sont plus drôles que d’autres. Iroh et Bumi correspondent tous deux au modèle d’un oncle excentrique mais aimant.

RELATIVES : Avatar : Toph contre Jinora pour la meilleure fille

Les médias adorent ces personnages, des hommes typiquement sans enfants qui s’amusent plutôt avec leurs neveux et nièces. Les oncles rigolos sont également enclins à faire des blagues à l’eau de rose et à avoir un cœur d’enfant, pour toutes les bonnes raisons.

13 Il était autrefois strict

Dans les premiers dessins pour Avatar : The Last Airbender, Iroh n’allait pas être le « drôle d’oncle » que tout le monde connaît et aime. Il allait être un personnage strict et ferme, un peu comme son frère Ozai.

Mais cela a certainement changé, et Iroh n’est sévère que lorsque les enjeux sont élevés. Il a par exemple élevé la voix lorsque Zuko s’est battue pour choisir un camp lors du dernier épisode de la saison 2.

12 Sa mystérieuse histoire

Il est intéressant de noter que si Iroh passe beaucoup de temps à l’écran pendant les événements de cette émission, on sait relativement peu de choses sur son histoire. On sait qu’il a dirigé le siège de Ba Sing Sé (à la mort de Lu Ten), et qu’il a été élevé aux côtés d’Ozai pour prendre le trône.

RELATIVES : Avatar : 10 choses que nous voulons dans le remake de Netflix

Mais quoi d’autre ? Sa personnalité, son apparence et d’autres détails mineurs de sa jeunesse sont tous inconnus, et l’exploration de son histoire tend plutôt à soulever plus de questions. Il est clair que la vie actuelle d’Iroh est beaucoup plus significative que tout ce qu’il a fait dans sa jeunesse.

11 Il est facilement déplaçable

L’iroh est beaucoup de choses, mais il n’est pas stoïque. Au combat, il peut devenir sérieux comme n’importe qui d’autre et regarder fixement des gens comme Azula et Long Feng. Mais sinon, il a tendance à porter ses émotions sur sa manche.

Il s’énerve rapidement si son thé est servi froid, ou pire, si quelqu’un (Zuko) le fait tomber de ses mains. Il est également prompt à éclater de rire et à faire des compliments aux gens, et il n’a pas peur de montrer sa tristesse non plus. Iroh est assez extraverti de cette façon.

10 Ses acteurs de la voix

Contrairement à la plupart des personnages d’Avatar, Iroh avait plus d’une voix pour le représenter. La première itération de son personnage peut être attribuée au travail de feu l’acteur Mako Iwamatsu. Mako est décédé en 2006 des suites d’un cancer de l’œsophage. Les fans connaissent peut-être son autre travail en tant qu’Aku dans Samurai Jack ou en tant que Splinter dans TMNT. Dans l’épisode bien-aimé Les Contes de Ba Sing Sé, Mako a été commémoré dans le segment d’Iroh, et le personnage de Mako dans La légende de Korra a été nommé en son honneur.

RELATIVES :10 acteurs que vous avez oubliés ont parlé d’Avatar et de la légende de Korra

Après la mort de Mako, sa doublure de longue date, Greg Baldwin, a pris le rôle. Baldwin avait travaillé longtemps sous la direction de Mako sur la série, et avait terminé le réenregistrement et les dialogues supplémentaires lorsque Mako n’était pas disponible. Baldwin a pleinement assumé le rôle dans la dernière saison de The Last Airbender.

9 Ses origines dans le monde réel

Le personnage de l’oncle Iroh a de multiples parallèles dans le cinéma, la télévision et la littérature. Iroh joue de nombreux rôles archétypaux, dont celui d’un idiot maladroit, d’un guerrier féroce et d’un sage mentor. Son type de personnage n’est pas du tout étranger au public. On ignore cependant ses inspirations spécifiques au mythe chinois et à la vie personnelle des créateurs de la série.

RELATIVES :20 détails fous derrière la création d’Avatar : le dernier maître de l’air

L’iroh a beaucoup en commun avec une figure de la mythologie chinoise : l’oncle royal Cao. L’un des huit immortels du mythe taoïste, Cao avait également un frère abusif comme Ozai et était également lié aux arts. Dans la vie réelle, Iroh s’est également inspiré d’un des beaux-pères de l’écrivain Avatar. Dans un Fil de discussion RedditL’écrivain Aaron Ehasz a révélé qu’il avait délibérément modelé le mich de la personnalité d’Iroh sur celle de son beau-père décédé.

8 Il était un homme de la Renaissance

Le caractère de l’Iroh, comme nous l’avons déjà dit, est multiple. Il est évidemment un combattant habile, un général et un cintreur, mais il est bien plus qu’un homme de violence et de guerre. Le caractère d’Iroh est défini par son intérêt pour l’histoire, l’art, la musique, la nourriture et, bien sûr, le thé.

RELATIVES :Les 25 plus puissants méchants de l’univers Avatar, officiellement classés

Iroh est obsédé par le côté spirituel de son monde ainsi que par les mythes, les légendes et les faiblesses historiques qui les entourent. Cela lui permet de mieux comprendre à la fois ses alliés et ses ennemis. Musicalement parlant, Iroh est montré en train de jouer de plusieurs instruments dans la série. Qu’il s’agisse d’un instrument à cordes ou à corne, l’Iroh s’y essaiera. Quoi qu’il en soit, le thé semble être son plus grand plaisir.

7 Son rôle dans l’Ordre du lotus blanc

En rapport avec ses nombreux intérêts, l’affiliation d’Iroh à l’Ordre du Lotus Blanc incarne toute sa philosophie. Cette société secrète était fondée sur la croyance que la connaissance et l’amour de celle-ci ne sont pas liés par les frontières des nations. Elle était entièrement composée de maîtres, de guerriers et d’érudits des quatre nations. Leur autre mission était également de protéger et de servir l’avatar chaque fois que cela était possible.

RELATIVES :25 choses qui ne vont pas avec Avatar : le dernier maître de l’air que nous choisissons tous d’ignorer

Iroh, le roi Bumi, Jeong Jeong, Pakku et Piandao étaient tous membres de cette organisation. Dans le cadre de l’apogée de la guerre de Cent Ans, ces cinq hommes se battent contre les forces du seigneur du feu Ozai afin de renverser son règne fasciste. Leurs connaissances et leur force combinées ont fait d’eux un puissant allié pour la Team Avatar.

6 Comment il a obtenu son titre

L’oncle Iroh avait une sacrée réputation auprès de la nation du feu, sans parler du monde entier. Sa stature de chef militaire et de cintreur était sa principale revendication de gloire. Tous ceux qui ont rencontré Iroh l’ont connu grâce à son titre impressionnant : Le Dragon de l’Ouest. L’histoire qui se cache derrière ce titre est encore plus fascinante que le nom lui-même.

RELATIVES :Anime à regarder si vous avez aimé Avatar

Beaucoup ont affirmé que l’Iroh a été nommé le Dragon de l’Ouest pour sa capacité unique à littéralement respirer le feu. Cette technique de flexion est impressionnante, mais ce n’est pas la vraie histoire. Iroh prétend avoir obtenu ce titre en tuant le dernier dragon vivant. En réalité, c’est sous leur direction qu’il a étudié. Ces dragons, nommés Ran et Shaw, étaient considérés comme les premiers à maîtriser le feu. En échange de leur secret, ils ont enseigné à Iroh leurs secrets.

5 Le siège de Ba Sing Sé

Malgré sa tranquillité, Iroh était toujours un général et un stratège impérial de renom. Issu d’une longue lignée d’esprits militaires, les prouesses de l’Iroh étaient inégalées. Étonnamment, la plus grande réussite de l’Iroh fut aussi son plus grand échec : Le siège de Ba Sing Sé.

RELATIVES :Avatar : 10 histoires qui font mal au spectacle (et 10 qui l’ont sauvé)

Enfant, Iroh a été témoin d’une vision de lui-même en train de conquérir la ville. Son siège de la capitale a duré plus de six cents jours, et en un tel laps de temps, il a pénétré la muraille extérieure. C’était un exploit jamais réalisé auparavant. Malheureusement, à cause d’une tragédie personnelle, Iroh tomba en deuil et échoua dans la conquête complète de la ville du Royaume de la Terre.

4 La perte de Lu Ten

Avatar: The Last Airbender, Iroh

Le siège de Ba Sing Se devait être la plus grande réussite d’Iroh, après avoir été le père de son fils Lu Ten. Malheureusement, aucun des deux ne durera, car Lu Ten est tombé en première ligne du siège. Cette tragédie a décimé Iroh, et a finalement conduit à la défaite et à l’échec du siège. Iroh est retombé dans le chagrin et en est ressorti beaucoup moins préoccupé par l’honneur et la gloire que par sa place dans ce monde ( et le suivant).

RELATIVES :Les 20 choses les plus folles qui se sont passées avant Avatar : le dernier maître de l’air

Cette perte d’un fils a également fortement influencé sa relation avec le prince Zuko. La relation de Zuko avec son propre père n’étant pas brillante, Iroh est devenu un parent de substitution. À travers la perte, le lien entre les deux est devenu incroyablement étroit.

3 Il était le seigneur intérimaire du feu

Iroh n’a jamais été du genre à chercher à obtenir le titre de seigneur du feu. L’idée qu’Iroh soit un souverain impérial n’a jamais vraiment correspondu à son image pacifique. Cela étant dit, à la fin de la guerre de Cent Ans, Iroh a momentanément détenu le titre de Seigneur du feu et a régné sur la nation du feu (avec tout sauf une poigne de fer).

RELATIVES :Avatar : 20 mystères non résolus et des trous dans le terrain Le dernier maître de l’air encore en liberté

La raison principale de cette situation est que Zuko est à la recherche de sa mère disparue. Iroh a pris le relais pour permettre à son neveu de partir à sa recherche. Pendant son règne, Iroh a institué une fête nationale en reconnaissance de son véritable amour : Le thé.

2 Son voyage dans le monde des esprits

Le monde des esprits est l’aspect le plus fantastique de tout le mythe Avatar. Ce monde parallèle est le lieu où résident la magie et les esprits. Dans Avatar, Aang y voyage souvent, rencontrant des personnages étranges et effrayants. L’un des plus grands connaisseurs du monde des esprits est Iroh. C’est lui qui a appris sous les derniers dragons et qui a mis en garde contre le pouvoir des esprits au pôle Nord.

RELATIVES :30 remaniements de l’avatar et de la légende des personnages de Korra par les fans mieux que ce que nous avons

Peu de gens connaissaient autant qu’Iroh cet endroit de l’autre monde. Ainsi, vers la fin de sa vie, Iroh a transféré son âme dans le monde des esprits, pour y résider le reste de ses jours. Cela a été révélé dans la suite de la série Avatar : The Legend of Korra.

1 Il a aidé l’avatar Korra

Dans La Légende de Korra, le nouvel avatar a voyagé dans le monde des esprits et a retrouvé la forme de son enfance. Perdue dans les bois, elle a rencontré un vieil ami de sa précédente incarnation : Oncle Iroh. À partir de ce moment, et lors de visites ultérieures, Iroh restera un conseiller constant de Korra dans le monde des esprits.

Sans lui, elle se serait perdue, aurait déclenché une réaction dangereuse des esprits, ou aurait perdu le contrôle de ses puissantes émotions qui prennent vie dans le monde des esprits. Grâce à cette connexion, il a également pu informer son neveu Zuko qu’il est toujours en vie et en bonne santé, même s’il n’est pas dans le monde réel.

SUIVANT :15 choses que vous ne saviez pas sur la légende de Korra

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

Suivant
Quelles sont les différentes factions de votre zodiaque ?

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Matt Berger est écrivain, comédien, acteur, passionné de Paddington et père de Corgi. Il écrit actuellement pour Screen Rant, a écrit pour Bloody Disgusting, anime le podcast Film School Sucked, et co-anime le podcast Macabre. Matt est un ancien élève de l’université d’État de Portland, diplômé en anglais et en études cinématographiques.

En savoir plus sur Matt Berger

Cet article a été rédigé par Matt Berger et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.