Menu Fermer

Batman : trois plaisantins ont enfin réussi à lui faire avaler son plus petit gadget

AVERTISSEMENT : Spoilers ci-dessous pour Batman : Three Jokers #1

Dans les années 1966Batman : le filmLa mission de sauvetage du Batcopter est interrompue par un petit plongeon dans l’eau lorsque l’avion d’Adam West Homme chauve-souris attrape un requin sur sa jambe. Son fidèle acolyte Robin descend l’échelle et lui jette leur bombe de spray anti-requin, qui fait effectivement l’affaire. Depuis lors, ce répulsif aquatique amoureusement absurde a fait des apparitions sporadiques dans d’autres histoires de Batman. Mais il aurait pu s’avérer extrêmement utile dans Batman : trois plaisantins quand Batman, Fille chauve-souris et Capuche rougeLe voyage du Joker à l’Aquarium de Gotham révèle que non seulement le Joker foule un terrain familier, mais qu’il cherche à rendre les grands blancs encore plus mortels.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Dans le La série Black Label tant attendueBatman et ses alliés enquêtent sur des apparitions et des attaques simultanées qui correspondent toutes au mode opératoire du Joker, mais comment peut-il être à trois endroits en même temps ? Ce mystère conduit les trois membres de la famille Bat à l’aquarium fermé de Gotham. En parlant du Joker et de ses tactiques, les aquariums teintés en vert et remplis de poissons servent d’hommage au classique « Le poisson qui rit« Cette histoire est tirée de la bande dessinée Detective Comics #475-476 (1978) de Steve Englehart et Terry Austin, qui sera adaptée dans Batman : The Animated Series et est considérée comme l’une des histoires de bande dessinée les plus célèbres du Joker.

RELATIVES :L’AUTRE fois où Batman a utilisé le spray anti-requins

Il semble que de nombreux poissons de l’aquarium ont été empoisonné par les produits chimiques de la signature du Joker, dont un animal de proportions spielbergiennes. Face à face avec un grand requin blanc dont l’apparence donne le genre de sourire Martin Brody redoutable, les trois héros continuent de s’interroger sur les motivations du Joker avant d’être confrontés à un groupe de voyous mené par Groggy, le bouffon miniature du Joker d’antan. Alors que les balles perdues percent et affaiblissent les parois de verre du char pendant le combat, c’est le Red Hood, irrité par Groggy, qui tire le dernier coup. Le verre se brisant, le mastodonte muté s’ouvre en grand dans un panneau magnifiquement détaillé par l’artiste Jason Fabok, tandis que le pauvre petit Groggy ne devient rien d’autre qu’un amuse-gueule pour le grand requin blanc du Joker.

Alors que les produits chimiques s’écoulent et que le requin reste allongé, la mâchoire fermée, aussi confortable qu’un poisson hors de l’eau, Batman et les autres se demandent s’ils ont déjoué le plan du Joker. Le clown maniaque répond en apparaissant avec une blague et un bocal à poissons plein de faveurs. Ne montrant aucun remord pour la mort de son bouffon, le Joker frappe et se moque de Red Hood jusqu’à ce que Batman et Batgirl parviennent à l’assommer. Bien que le Joker soit à leurs pieds, ils doivent se demander si c’est vraiment lui, surtout lorsque le commissaire Gordon leur dit qu’ils ont coincé un autre Joker dans un autre endroit à Gotham

Le temps passé par Joker à l’Aquarium de Gotham ne s’améliore pas, mais on peut se demander si Batman n’avait pas un petit bidon de répulsif à requins dans sa ceinture de sécurité, au cas où il ne serait pas en sécurité pour retourner dans l’eau.

SUIVANT :[SPOILER] Une douce revanche sur le Joker

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

John-David-Washington-Robert-Pattinson-Tenet

Tenet s’ouvre avec un box-office international qui dépasse les attentes

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Drew est un lecteur, un écrivain, un artiste et un professionnel de la création basé à Westchester, New York. Il s’adonne au cosplay, aux références cinématographiques, à la bande dessinée et à certains anime tout en étant un Ghostbuster. Il est titulaire d’une licence d’histoire et d’un master en édition et est ravi de travailler avec Screen Rant. Ses articles ont déjà été publiés dans Comic Book Resources et Iron Age Comics et il est impatient de voir ce qui va se passer ensuite !

En savoir plus sur Drew Mollo

Cet article a été rédigé par Drew Mollo et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.