Menu Fermer

Bill Cosby libéré de prison après l’annulation de sa condamnation pour agression sexuelle

Dans un renversement choquant de la justice, Bill Cosby a été libéré de prison suite à la décision du tribunal d’annuler sa condamnation de 2018 pour agression sexuelle. Cosby, qui a régné pendant des années comme l’un des humoristes et acteurs de télévision les plus appréciés d’Amérique, a vu son étoile diminuer drastiquement après que des allégations de viol se sont élevées contre lui il y a des années. C’était avant que l’ère « Me Too » ne commence à confronter les prédateurs. comme Harvey Weinstein au sein de l’industrie du divertissement. Finalement, 60 accusations ont été portées contre Cosby, car de plus en plus de femmes ont déclaré qu’il les avait droguées et violées.

Cosby a été arrêté en 2015 et a ensuite été jugé pour l’agression sexuelle d’Andrea Constand, une procédure qui a connu de nombreux reports et recommencements. Cosby a été déclaré coupable en 2018 et a été condamné à une peine de prison de trois à dix ans. À l’époque, ses avocats ont demandé que Cosby serve plutôt en résidence surveillée en raison de son âge avancé (il avait 81 ans). Ces appels ont été rejetés, et Cosby est allé en prison cette année-là. Il y est resté jusqu’à mercredi.

En rapport :Athlète A : Chaque condamnation &amp ; affaire en cours dans le scandale des abus sexuels

Selon Variety, Cosby a été libéré de prison, et son accusation de viol a été annulée. La Cour suprême de Pennsylvanie a déterminé qu’un accord préalable conclu par Cosby avec l’ancien procureur Bruce Castor aurait dû l’empêcher d’être accusé d’agression sexuelle. En 2005, convaincu que Constand ne serait pas en mesure de fournir des preuves viables, Castor avait promis de ne pas poursuivre Cosby. La nouvelle décision du tribunal est la suivante :

« Le poids collectif de ces considérations a conduit le procureur Castor à conclure que, à moins que Cosby n’avoue, il n’y avait pas suffisamment de preuves crédibles et admissibles sur lesquelles toute accusation contre M. Cosby liée à l’incident Constand pouvait être prouvée au-delà d’un doute raisonnable. »

Cosby a été libéré quelques heures seulement après la décision du tribunal, après avoir purgé un peu plus de deux ans de sa peine. La nouvelle de sa libération a suscité de vives réactions en ligne, même si le comédien disgracié a trouvé un certain soutien auprès de son ancienne épouse à l’écran, Phylicia Rashad. La condamnation de Cosby a été la toute première à arriver dans l’ère de Me Too, et elle a été considérée comme la preuve que les victimes pouvaient faire entendre leur voix et que justice pouvait être rendue. Ce changement soudain, qui s’explique par un événement survenu il y a plus de dix ans, a de quoi faire réfléchir.

Bien que certaines figures accusées de l’ère « Me Too » aient subi de véritables conséquences, comme Weinstein, la lutte est encore rude pour qu’Hollywood renverse la pratique antérieure consistant à laisser les prédateurs en liberté. Si l’on en croit les vives réactions en ligne à la libération de Cosby, personne n’est prêt à oublier sa condamnation. Même si Cosby ne fera probablement pas de retour sur le devant de la scène (comme l’a fait le certains aiment Kevin Spacey ont tenté de le faire), il s’agit néanmoins d’un coup dur pour le mouvement en cours et pour les accusatrices de l’humoriste, qui méritent toujours que justice soit faite.

Plus :Du meurtre à la pitié : Comment #MeToo a aidé à faire libérer Cyntoia Brown.

Source : Variété

Cet article a été rédigé par Rachel Labonte et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.