Menu Fermer

Chaque cénobite dans les films Hellraiser | Screen Rant

Alors que les quatre super-bouchers du roman original de Clive Barker (1987)Hellraiser sont de loin les cénobites les plus connus et les plus appréciés, le reste de la franchise Hellraiser s’enfonce davantage dans le monde du Labyrinthe et du Léviathan, donnant aux spectateurs un aperçu de plusieurs autres membres de l’Ordre du Gash. L’intention initiale de Clive Barker pour Hellraiser était de se concentrer sur les relations interpersonnelles entre Julia, son mari et Frank. Cependant, le public a été tellement conquis par les cénobites, et… La performance de Doug Bradley dans le rôle de Pinhead surtout, que ces personnages ont pris le dessus sur les films suivants de la série.

L’héritage de Pinhead domine les films Hellraiser, car sa présence ajoute une dimension et une signification uniques au concept de cénobites. Les films Hellraiser : Révélations et Hellraiser : Judgement étaient des projets précipités pour éviter la perte des droits de la franchise, entachant l’intégrité narrative du récit global. Cependant, ce sort de médiocrité devrait être rompu par le prochain reboot de Hellraiser, qui peut potentiellement développer le lore complexe et complexe des cénobites.

En rapport : L’origine et les pouvoirs de l’ingénieur de Hellraiser expliqués

Il est intéressant de noter que, dans la franchise Hellraiser, les cénobites mettent en valeur la beauté extraterrestre des démons de l’univers glaçant et soigneusement conçu de Barker. Ils présentent des designs intéressants avec des torsions de chair et des tenues qui personnifient la combinaison de douleur et de plaisir qu’ils représentent. À travers la pléthore deSéquelles et reboots du film Hellraiseret d’innombrables bandes dessinées, de nombreux cénobites ont été introduits avec des designs choquants et intéressants, mais nous nous concentrerons ici sur ceux introduits dans les films. Voici tous les principaux cénobites introduits au cours de la longue franchise Hellraiser.

Par essence, les cénobites sont des êtres extradimensionnels provenant d’un royaume totalement différent, bien qu’ils aient accès à la réalité terrestre via un schisme dans l’espace-temps. Ces portails peuvent être ouverts à l’aide d’artefacts surnaturels, comme la Lament Configuration, qui a été transposée sur grand écran dans le film original de Barker. En termes d’apparence, tous les cénobites présentent d’horribles mutilations et piercings corporels et portent des vêtements fétichistes en cuir noir censés ressembler à des uniformes de boucher et à des vêtements religieux. Si Pinhead et les autres cénobites peuvent être considérés comme des « démons » de l’enfer, ils ne s’identifient pas nécessairement comme des anges ou des démons, car cette perception dépend entièrement de l’expérience humaine individuelle. Barker a introduit ce concept fascinant, et pourtant tordu, dans les romans Hellraiser tels que The Hellbound Heart et The Scarlet Gospels. En outre, la vision philosophique des cénobites a subi plusieurs changements, puisqu’ils ont d’abord été des adeptes du plaisir de la douleur, tandis que les versions ultérieures les ont dépeints comme de plus en plus nihilistes dans leur vision de l’existence humaine.

Seul cénobite à apparaître dans tous les films Hellraiser, Pinhead est le leader tacite des cénobites. Dans le premier film, il est simplement appelé « Cénobite de tête », mais grâce à l’adoration du public et à son rôle accru dans le reste de la série, le surnom « Pinhead » est resté et a fini par devenir un canon dans le monde de Hellraiser. Cela a donné lieu à la création de une histoire d’origine passionnante pour Pinheadqui a été dévoilé dans les moindres détails dans Hellbound : Hellraiser 2. Ami de longue date de Clive Barker, Doug Bradley donne vie à l’emblématique Pinhead, offrant une performance glaçante qui le fera adorer du public de Hellraiser. Bradley joue le terrifiant chef des cénobites dans les huit premiers films, n’étant remplacé dans les 9e et 10e films qu’en raison de sa propre retraite.

Alors que la plupart des autres cénobites sont crédités de surnoms, cette figure particulière n’est connue que sous le nom de « Female Cenobite », bien que de nombreux fans l’appellent « Deepthroat » en raison de sa mutilation iconique de la gorge et du larynx. Elle est incarnée par Grace Kirby dans Hellraiser, puis par Barbie Wilde dans Hellbound : Hellraiser II, dans lequel elle a plus de temps à l’écran, plus de répliques et une apparence moins monstrueuse. Selon son histoire, la Femme Cénobite était une nonne obsédée par le péché lorsqu’elle était humaine, mais son destin s’est rapidement inversé après qu’elle ait résolu la Lament Configuration.

En rapport :Hellraiser : La scène inutilisée de la renaissance de Frank expliquée (&amp ; pourquoi elle a été refaite)

Le troisième des quatre cénobites originaux, Butterball apparaît dans Hellraiser et Hellbound : Hellraiser II. C’est un personnage obèse dont les yeux ont été cousus – il porte des lunettes de soleil pendant la majeure partie de son apparition à l’écran pour les cacher. Butterball est interprété par Simon Bamford dans les deux films dans lesquels il apparaît. La fameuse réplique donnée par la femme cénobite à Kirsty dans le premier film, « peut-être que nous vous préférons », devait à l’origine être donnée à Bamford, mais en raison de l’intensité des appareils sur son visage, il était incapable de parler à travers le maquillage et la réplique a été transmise.

Le quatrième du quadrant iconique des cénobites, Chatterer présente une bouche grotesquement tirée vers l’arrière, si défigurée qu’il n’a presque aucun autre trait facial discernable. Il doit son nom à sa bouche proéminente et au claquement de dents qu’il exécute en permanence plutôt que d’avoir des traits. Chatterer apparaît dans le premier et le deuxième Hellraiser, et est interprété par Nicholas Vince dans les deux films. Il sert de muscle au groupe de Pinhead, et apparaît pour la première fois lorsque Kirsty résout l’énigme de l’hôtel. boîte à puzzle ou Configuration de la complaintequi la retient alors qu’elle passe un accord avec Pinhead pour s’échanger contre Frank.

Le Docteur est le premier cénobite que nous voyons à la fois en tant qu’humain et en tant que cénobite. C’est également la première fois que le public assiste au processus de transformation des cénobites. Il est le principal méchant de Hellraiser II et conduit les personnages principaux dans le monde d’origine des cénobites, le Labyrinthe. Canoniquement, il est connu pour être un serviteur volontaire de Léviathan, le seigneur de l’enfer.

Initialement barman dans la boîte de nuit Boiler Room, Richard « Rick » Bloodstone devient un pseudo-cénobite lorsque Pinhead s’échappe du Pilier des âmes, le tue, puis le transforme en son propre serviteur dans Hellraiser III. Sous sa forme cénobite, Barbie a du fil barbelé enroulé autour de son corps et de son visage. Il porte un verre et un shaker remplis d’essence, rappelant son métier de barman, et peut cracher du feu, ce qui lui permet d’allumer facilement ses cocktails Molotov.

En rapport : Pourquoi le créateur de Hellraiser, Clive Barker, déteste le nom de Pinhead

Le deuxième des pseudo-cénobites de Hellraiser III, Camerahead était un caméraman d’une chaîne d’information locale qui était venu pour essayer d’aider Joey, la principale protagoniste féminine du film, mais qui, en fin de compte, n’a fait que s’ajouter à la liste des pseudo-cénobites. Les nombreuses victimes de Pinhead. Daniel « Doc » Fisher devient l’un des premiers pseudo-cénobites à apparaître dans le film. Son appareil photo est doté d’un mécanisme hydraulique qui lui permet d’empaler les gens avec, et il est le seul cénobite connu à avoir une pilosité faciale ou une quelconque pilosité.

Ancien DJ de la boîte de nuit Boiler Room, Jimmy Hammerstein est le deuxième pseudo-cénobite à avoir été créé après que Pinhead se soit échappé du Pilier des âmes dans Hellraiser III. Son visage est orné de cinq disques logés à différents angles, ce qui le rend muet et aveugle, et ne produit que des vrombissements électroniques lorsqu’il bouge, rappelant un lecteur de CD. Son torse est équipé d’un lecteur de CD qui crache des disques qu’il utilise pour lancer comme des shurikens. Il est largement considéré comme le pire design de cénobites de toute la franchise Hellraiser.

Le pseudo-cénobite Dreamer apparaît dans Hellraiser III sous la forme d’une femme nommée Terri qui ne pouvait pas rêver et était rendue folle par la Lament Configuration. Son petit ami, J.P., a essayé de la sacrifier à Pinhead en tant que dernière âme dont il avait besoin pour être ressuscité, mais elle a eu le dessus. En fin de compte, Pinhead, étant le leader des cénobites.L’un d’entre eux lui a offert la possibilité de rêver et elle est devenue un cénobite, mais à ses conditions. Son design est très similaire à celui de la Femme Cénobite, mais elle présente plusieurs petits crochets de peau tirée sur la tête et une cigarette sortant de son larynx qu’elle utilise pour brûler les gens.

Dernier pseudo-cénobite de Hellraiser III, Pistonhead est ce que devient le principal antagoniste du film, J.P. Monroe. Dans la vie, J.P. est le propriétaire obsédé par le sexe de la boîte de nuit Boiler Room. Il est fortement suggéré qu’il a tué ses parents afin de s’emparer du club et de leur fortune. Il est également un collectionneur d’œuvres d’art sombres et étranges, et c’est ainsi qu’il est devenu propriétaire du Pilier des âmes où Pinhead est piégé. Pinhead donne à Terri le don des rêves en échange de l’offrande de J.P. comme sacrifice, et il devient le pseudo-cénobite Pistonhead, avec deux pistons en constante poussée dans le crâne.

En rapport : La fin de la série originale Hellraiser ne sera jamais résolue.

Peut-être que la principale cénobite dans le très controversé Hellraiser : BloodlinesAngélique est la fille démoniaque de Léviathan et la seule cénobite à n’avoir jamais été humaine. Elle acquiert un corps humain en possédant le cadavre d’une jeune paysanne lorsqu’elle est invoquée pour la première fois dans la Configuration des Lamentations. Angélique demande l’aide de Pinhead pour traquer la lignée des LeMarchand, mais elle découvre que l’enfer est différent de ce dont elle se souvient. Pinhead la transforme en cénobite et tous deux travaillent ensemble pour arrêter les LeMarchand, bien que l’alliance entre les deux soit basée sur la méfiance et le malaise.

Apparaissant également dans Hellraiser : Bloodlines, les cénobites Jumeaux Siamois étaient à l’origine deux jumeaux identiques, Mark et Michael Norrington. Les cénobites Jumeaux siamois sont déformés et rejoints par Pinhead lorsqu’ils surprennent accidentellement une conversation qu’il a avec Angélique. Inséparables dans la vie en tant que vrais jumeaux, ils sont devenus encore plus inséparables en tant que cénobites, et sont en fait joués par une paire de vrais jumeaux, Michael et Mark Polish.

Le premier des deux animaux cénobites de la série, la Bête à Bavardage, apparaît dans Hellraiser : Bloodlines comme un chien monstrueux utilisé pour chasser la femme de John Merchant. Il est entièrement fait de la chair tordue d’humains torturés, moulée dans le visage du Chatterer. Il rencontre ensuite sa fin ultime sur la Configuration Elysium lorsque John Merchant le fait s’autodétruire dans l’espace..

Connues comme les sœurs des plaisirs tourmentés de Léviathan, les jumelles Wire sont jouées par Lynn Speier et Patricia Kara, et apparaissent uniquement dans Hellraiser : Inferno. Elles ont été transformées en cénobites lorsqu’elles sont accidentellement tombées dans le Labyrinthe, l’une d’elles étant mannequin dans son ancienne vie et l’autre sa sœur jalouse. Les Twins Wire ont un design particulièrement sexuel, avec des vêtements révélateurs et de longues langues noires en forme de serpent qui servent au plaisir et à la torture de leurs victimes.

En rapport : Hellraiser a transformé l’héroïne originale du film, Kirsty Cotton, en la nouvelle Pinhead.

L’un des nombreux cénobites créés à l’image du Chatterer original, Chatterer Torso apparaît comme l’animal de compagnie des jumeaux Wire dans Hellraiser : Inferno et a été fabriqué par Chatterer lui-même avant sa mort. Après la mort apparente de Chatterer, Chatterer Torso a erré dans les couloirs du Labyrinthe à la recherche de son maître, avant de rejoindre Pinhead et les jumeaux. Comme son nom l’indique, il lui manque toute la moitié inférieure de son corps et un petit bout de colonne vertébrale dépasse de son abdomen là où il était autrefois relié.

Stitch est une femme cénobite dont la chair a été enlevée sur la tête et le visage, puis repliée et tordue sur son visage, au-dessus des yeux. En termes d’apparence en tant que cénobite, ses yeux et sa bouche sont cousus, et elle porte une ceinture faite de ses propres intestins qui contient plusieurs couteaux sanglants. Elle apparaît pour la première fois dans Hellraiser : Hellseeker, puis à nouveau dans Hellraiser : Deader.

Deacon Vrainian était autrefois un chirurgien compétent jouissant d’une réputation exceptionnelle jusqu’à ce qu’il tue accidentellement sa femme au cours d’une intervention chirurgicale. La mort de sa femme a marqué le début de son déclin, car il a perdu sa réputation, son travail et sa santé mentale lorsqu’il a découvert la configuration Lament, qui lui offrait un moyen d’oublier. Il accepte immédiatement et devient le chirurgien cénobite dans Hellraiser : Hellseeker. Le Chirurgien comprend une variété de pinces et de fermetures métalliques sur la tête et le visage, et ses yeux sont fermés en permanence, ce qui fait de lui l’un des nombreux cénobites qui sont aveugles.

Jouant un rôle extrêmement mineur dans la série, Bound apparaît aux côtés de Pinhead dans Hellraiser : Hellseeker pour aider à récolter cinq âmes que la protagoniste de la série, Kirsty Cotton s’échangera contre le sien. C’est une cénobite avec deux lanières de cuir couvrant ses yeux et sa bouche. Sa tête est enveloppée de fils de métal, et elle a un anneau de clous au sommet de sa tête, semblable à une couronne. Elle est remplacée par son homologue masculin dans Hellraiser : Deader.

En rapport : Pourquoi le reboot de Hellraiser a pris tant de temps à se faire

Introduit dans Hellraiser : Deader est le pendant masculin du cénobite Bound original. Tout comme le Bound féminin, Bound II est équipé de deux lanières de cuir qui s’enfoncent dans son visage et son cou, l’aveuglant et l’étouffant, tandis que des fils métalliques s’enroulent autour de sa tête. On sait très peu de choses sur Bound II en dehors de ce que l’on voit dans le film.

Le seul cénobite totalement nouveau introduit dans Hellraiser : Deader, on ne sait pas grand-chose de Little Sister. On pense qu’elle a été gâtée dans la vie, qu’elle a obtenu tout ce qu’elle voulait mais qu’elle en voulait toujours plus, ce qui l’a conduite à la Configuration Lament. Elle est interprétée par Laura Paraschiv et présente un design simple et épuré, sans nez, avec deux jeux de fils partant du sommet de sa tête, traversant ses paupières et aboutissant à une barre qui repose sur l’une ou l’autre de ses joues, imitant l’aspect des cils.

Deuxième personnage à recevoir le titre de Cénobite féminin, ce personnage est aussi parfois appelé Chatterer IV ou Chatterer féminin, car le visage est tiré vers l’arrière de la même manière que le look traditionnel de Chatterer, sans autres traits que les dents et les gencives révélées par la peau tirée vers l’arrière. L’ajout à cette version du design du Chatterer est une queue de cheval de fils tirés en arrière au sommet de sa tête. Elle n’apparaît que dans Hellraiser : Revelations, ainsi qu’un nouveau Pinhead.

Apparaissant comme un apprenti dévoué de l’original Pinhead dans Hellraiser : Revelations, le Pseudo-Pinhead a été créé par Steven Craven après avoir été trahi et écorché vif par son ami Nico Bradley. Il apparaît comme une forme plus primitive de Pinhead, avec des morceaux de peau plus gros sur le visage, maintenus par des ongles plus grands. Les films Hellraiser capturent le grotesque de l’humanité ainsi que les créatures extraterrestres connues sous le nom de cénobites, avec une intrigue centrée sur l’humain qui met l’accent sur les émotions et la motivation. Depuis 1987, avec la sortie de Le film original de Clive BarkerAu fil des ans, la franchise Hellraiser s’est transformée en une énorme série comprenant dix films, une série de livres, des bandes dessinées, ainsi qu’une multitude de produits dérivés et d’histoires créées par des fans. Cette croissance est due, en grande partie, aux designs uniques et au portrait captivant des cénobites.

Suivant : Tous les films Hellraiser, classés par ordre d’importance

Cet article a été rédigé par Maisy Flowers et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.