Menu Fermer

Comment devenir un développeur de jeux vidéo, comme le disent six développeurs de jeux noirs

Le skateboard était réservé aux enfants blancs, dans l’esprit de Michelle « Missy » Senteio. À l’époque, elle n’avait jamais vu un Noir sur une planche. Mais lorsque Kareem Campbell est apparue comme un personnage jouable dans Le patineur professionnel de Tony HawkElle a décidé d’en prendre un et de l’essayer. Elle est tombée et s’est blessée presque immédiatement, abandonnant rapidement ce passe-temps, mais l’exemple de Campbell lui a au moins fait savoir qu’elle pouvait essayer.

Missy n’a cependant jamais vu une femme noire dans le développement de jeux vidéo. Elle aimait les jeux, mais l’idée d’en faire ne lui a jamais traversé l’esprit. La culture populaire lui disait que le codage était réservé aux Blancs intellos dans la cave de leurs parents, pas aux Noirs – même ceux dont les parents leur disaient qu’ils pouvaient être tout ce qu’ils voulaient. Elle a fini par découvrir cette carrière par hasard, lorsqu’un camarade de classe lui a suggéré de faire un jeu pour un devoir. Il a programmé, et elle a fait l’art et l’histoire, ce qui a été la première fois qu’elle s’est dit : « Woah, je pourrais faire ça ?

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif :Every Game From Play NYC’s Black Game Dev Initiative (&amp ; How To Get Them)

Une enquête autodéclarée par le Association internationale des développeurs de jeux vidéo en 2019, seulement 2 % des personnes interrogées travaillant dans l’industrie des jeux se sont identifiées comme Noirs, Afro-Américains, Africains ou Afro-Caribéens. Bien qu’ils représentent 13 % de la population américaine, il est courant que les développeurs de jeux noirs soient les seulement personne noire dans la salle – non pas parce qu’ils ne jouent pas à des jeux, mais parce que des obstacles dans l’industrie et dans la société dans son ensemble les empêchent d’y parvenir.

Screen Rant s’est entretenu avec Andrew Augustin, Cara Hillstock, Derrick Fields, Michelle « Missy » Senteio et Ricardo Lee – tous membres de la convention Play NYCJeux de graffiti 2020 ainsi que Jesse Wright, de l’équipe Coreupt, sur leur parcours dans le développement de jeux. Les six partagent des expériences communes en tant que développeurs noirs, mais ont pris des chemins différents pour arriver à leurs postes actuels, allant de projets indépendants autofinancés à des rôles dans les studios de l’AAA. Voici leurs conseils pour les futurs développeurs de jeux.

Commencez à développer des jeux d’apprentissage en ligne gratuitement

Asagao Academy Cara Hillstock CheratomoImage : Académie d’Asagao : Normal Boots Club (Cara Hillstock, écrivain &amp ; réalisateur)

Si quelques développeurs sont allés à l’université pour obtenir des diplômes liés à la conception de jeux, plusieurs ont mis l’accent sur l’accessibilité de la création de jeux en dehors des salles de classe. Augustin, le créateur de Super Ubie Island 2, a souligné que les jeux gratuitsdes outils de développement comme Unreal Engine 4 et Unity, ainsi que des ressources telles que des forums dédiés et des tutoriels YouTube pour aider les développeurs à les apprendre sans scolarité formelle.

« J’ai toujours été contre les écoles qui sont adaptées aux arts parce qu’elles sont ridiculement trop chères, et j’ai des amis dans l’industrie qui … leurs paiements mensuels pour l’université sont, comme, 1.500 € par mois. Et c’est tout simplement fou ce que ça coûte d’aller à l’école pour apprendre à faire Photoshop. Alors, autant que possible, apprenez à utiliser l’internet ».

– Andrew Augustin, Jeux de Notion

Relatif :Les meilleures alternatives gratuites de Photoshop

Cet apprentissage, bien sûr, prend du temps. M. Hillstock, de Illus Seed Games, a fait remarquer que les après-midi du lycée sont le moment idéal pour acquérir non seulement des compétences axées sur le jeu, mais aussi d’autres utiles pour les projets de développement, comme le marketing. Cependant, pour les aspirants développeurs de jeux – même ceux qui sont au lycée – qui ont un emploi, une famille ou d’autres responsabilités, de telles ouvertures peuvent être plus difficiles à trouver.

Ne pas sacrifier l’argent pour faire des jeux

Super Ubie Island 2 Notion Games Andrew AugustinImage : Super Ubie Island 2 (Andrew Augustin, créateur &amp ; seul développeur)

Les outils sont peut-être gratuits, mais le temps ne l’est pas, et les développeurs ne doivent pas s’attendre à vivre de jeux lorsqu’ils démarrent. Kickstarter, Patreon, les bourses et les programmes comme Graffiti Games sont des voies potentielles de financement, mais la plupart des développeurs indépendants et en formation devront probablement avoir un emploi régulier pour éviter un régime permanent de nouilles, a déclaré M. Augustin. Il est professeur, Hillstock est un banderoleur de Twitch, et Wright, créateur de Coreupt, a déjà eu deux emplois pour payer son personnage dessins d’un artiste de Marvel Comics – une démarche qui, selon lui, a aidé les autres à prendre son projet plus au sérieux.

« Il fallait être là [chez Menards, une chaîne de quincaillerie où Wright travaillait] à 4h50 du matin pour pointer. J’y étais jusqu’à 10 heures et je devais ouvrir le Panda Express à 10h30. … Je devais travailler à l’ouverture pour fermer là. C’était terrible, mais j’avais les moyens de me procurer les œuvres d’art. … Si vous investissez dans votre propre personne, si vous voulez construire ce truc vous-même, il n’y a pas de mal à avoir une journée de travail intense.

– Jesse Wright, équipe Coreupt

Outre le fait de gagner suffisamment d’argent pour en embaucher d’autres, l’équilibre entre le travail et le développement de jeux peut encore être un défi majeur. Pour ceux qui, comme Augustin, créent des jeux entièrement par eux-mêmes, le développement est un deuxième travail à part entière.

Relatif :Comment soutenir les développeurs de jeux vidéo noirs

« Ce sera un de ces modes de vie où vous travaillez à peu près 16 heures par jour. Je fais mes huit heures au travail, puis je descends, je vais au laboratoire et je travaille sur mes projets pendant six à huit heures supplémentaires. Donc, c’est dur, mais si vous aimez ça, vous allez le faire ».

– Andrew Augustin, Jeux de Notion

Avoir des plans différents &amp ; Attentes pour AAA &amp ; Développement Indépendant

Onsen Master Waking Oni Games Derrick FieldsImage : Onsen Master (Derrick Fields, Designer &amp ; Artiste principal)

Une grande question se pose pour les débutants qui ont plongé leurs orteils assez loin dans le développement pour savoir si c’est vraiment la carrière qu’ils veulent poursuivre : Doivent-ils postuler pour les grands studios AAAou développent-ils leurs propres jeux de manière indépendante ? Le choix de l’un n’annule pas nécessairement l’autre, mais, selon Augustin, des compétences différentes sont utiles pour chacun.

« Si vous essayez d’entrer dans le courant dominant, le développement de l’AAA, ne faites pas ce que j’ai fait. Je suis devenu un touche-à-tout, … et je pensais que l’industrie apprécierait davantage cela, mais ce n’est pas le cas. … L’industrie est vraiment basée sur les rôles. … Vous voulez développer Grand Theft Auto ou quoi que ce soit du genre, je dirais qu’il faut absolument trouver ce qui vous plaît et s’y tenir.

« Si vous essayez de suivre ma voie et de faire de l’indie, je dirais tout le contraire. Apprenez autant de choses que vous le pouvez. Apprenez à faire de la programmation. Apprenez à faire de l’art. Une grande partie essaie d’économiser de l’argent, et pour cela, vous devez être capable de porter plusieurs chapeaux ».

– Andrew Augustin, Jeux de Notion

Relatif :Rockstar sponsorise l’initiative des développeurs de jeux noirs à la Play NYC Expo

Cependant, comme dans de nombreux secteurs, certains obstacles rendent plus difficile pour les personnes de couleur de trouver un emploi dans le développement de jeux. Les développeurs noirs qui décident de devenir AAA sont probablement confrontés au type de discrimination à l’embauche présent dans d’autres domaines : En moyenne, selon un revue de Harvard business Selon une étude, les candidats blancs à un emploi ont reçu 36 % de rappels en plus que les candidats noirs entre 1990 et 2017. Les inégalités socio-économiques, telles que des systèmes scolaires moins performants et un manque de richesse communautaire, peuvent également signifier que certains CV de Noirs ne peuvent tout simplement pas répondre Les conditions d’embauche des studios AAAqui, comme l’a dit Missy, demandent « environ huit millions d’années d’expérience en tant que développeur, et cinq logiciels différents, et vous parlez trois langues ».

Certains studios de jeux ont des initiatives de diversité pour s’assurer qu’ils se poussent à trouver des développeurs de couleur qualifiés. Selon une étude de 2020 Conférence des développeurs de jeux Cependant, 28 % des près de 4 000 personnes interrogées ont déclaré que leurs studios ne faisaient aucun effort dans le domaine de la diversité, et 16 % ont déclaré que les leurs n’en faisaient que peu. Dans ces cas-là, les développeurs noirs comme Lee des studios Nifiy peuvent être contraints de prendre la voie de l’indépendance.

« Je me suis retrouvé à rendre des CV et à ne pas vraiment obtenir les postes pour lesquels je postulais. Cela m’a donc rapidement en quelque sorte empêché de me lancer dans une carrière. … Parce que j’étais déterminé à faire les choses d’une certaine manière – et je n’avais pas l’expérience, je n’avais pas l’exposition, et je n’avais pas l’avantage de connaître quelqu’un qui travaille là-bas – je me suis dit : « Vous savez quoi ? Je vais faire ça à ma façon ».

– Ricardo Lee, Nifiy Studios

Travailler en réseau avec d’autres acteurs de l’industrie des jeux, grands et petits

Coreupt Game Jesse Wright Black Game DevelopersImage : Coreupt (Jesse Wright, créateur &amp ; réalisateur)

Décider de se développer de manière autonome ne signifie pas toujours le faire seul. La « mise en réseau » peut crier aux costumes d’affaires étouffants et aux salons de l’emploi inconfortables, mais selon Wright et d’autres, elle a une application plus pratique dans le développement de jeux que l’établissement d’un réseau de connexions LinkedIn potentiellement utiles.

Relatif :La GDC reviendra sous la forme d’un événement mixte physique &amp ; numérique en 2021

« L’apparence actuelle de [Coreupt] n’est qu’un témoignage des personnes avec lesquelles j’ai été en contact pendant des années. … La chose la plus utile pour moi a été de parler et d’avoir cette conversation, … et pour cela, j’ai cherché sur Google, vous savez, « développement de jeux, « concepteurs de jeux », « forums de jeux », – en trouvant des endroits où je pouvais simplement me connecter avec d’autres développeurs ».

– Jesse Wright, équipe Coreupt

La mise en réseau sur les forums peut aider les développeurs indépendants à trouver des co-créateurs et les aspirants développeurs AAA à trouver des connexions au sein des grands studios. Wright, pour sa part, visait un peu des deux, en contactant des pairs, des cadres d’entreprise et des développeurs seniors qu’il admirait. Selon lui, un courriel spontané adressé au PDG de GameStop alors qu’il était directeur de magasin a permis d’obtenir gratuitement un voyage à la Game Developer’s Expo, une réunion avec le conseil d’administration de la société et des discussions sur le financement par l’intermédiaire de sa défunte entreprise d’édition GameTrust. En 2011, un autre courriel a permis à Wright d’établir une relation avec Ken Ohara, qui a dirigé les cascades et les cinématique pour le remake de Resident Evil 2 et Resident Evil 6. Il s’apprête à créer la cinématique du jeu, que Wright attribue à la mise à jour constante d’Ohara sur les progrès de Coreupt.

Le travail en réseau, alors que le Noir apporte ses propres défis, au-delà des soucis habituels de rejet. Hillstock a déclaré qu’elle a dû se retirer de certaines opportunités de réseautage pour éviter les comportements racistes, et bien que cela ne l’ait pas empêchée de continuer à chercher des connexions de qualité, cela signifie qu’elle doit être sur ses gardes.

« Continuez d’essayer et ne laissez pas les gens vous maltraiter. Cela va prendre un certain temps, mais c’est plus ou moins le conseil, dans une certaine mesure. … Quand vous rencontrez une nouvelle personne de l’industrie du jeu, vous êtes toujours sur le dos, parce qu’il y a tellement de gens qui ont été horribles ».

– Cara Hillstock, Jeux d’Illus Seed

Relatif : Programme des jeux d’été : Tous les horaires de la conférence de remplacement E3 2020

Ayez confiance dans les jeux que vous faites

Project Remixd Nifiy Studios Ricardo Lee GameImage : Projet Remixd (Ricardo Lee, Créateur &amp ; Designer)

En raison des nombreux obstacles entre les futurs développeurs – surtout les noirs – et une carrière dans les jeux, il est compréhensible que certains se découragent. Lee a dit qu’il avait abandonné la fabrication de jeux pendant quelques années après ne pas avoir entendu parler des emplois dans l’industrie. Il a trouvé le succès en commençant tout juste à développer pour le plaisir, puis en gagnant assez de confiance pour sentir qu’il pouvait faire un jeu complet. M. Fields, concepteur principal d’Onsen Master, a souligné l’importance de ce type de confiance en soi lorsqu’on fait son entrée sur la scène indie, surtout au début de sa carrière.

« Raconter son histoire et devenir concepteur de jeux ne signifie pas qu’il faille faire des prouesses en art 2D, ou en art 3D, ou quoi que ce soit d’autre. Il y a tellement de façons différentes de raconter les histoires. … Contexte est un jeu vraiment, vraiment génial et raconte une histoire vraiment unique, et il n’est pas fait avec des œuvres d’art qui font exploser les esprits, en ce qui concerne la fidélité. … Ne vous sous-estimez pas par rapport à votre jeu, à votre histoire, au fait de devoir regarder d’une certaine manière. Votre jeu peut faire ce que vous voulez, et c’est toujours un jeu ».

– Derrick Fields, Waking Oni Games

Sachez qu’il existe des concepteurs de jeux vidéo qui vous ressemblent et qui ont du succès

Tuned Out Game Michelle Missy SenteioImage : Tuned Out (Michelle « Missy » Senteio, artiste principale &amp ; designer)

Plusieurs des développeurs noirs ont mentionné l’importance de trouver d’autres personnes comme eux dans l’industrie. Wright en a été le témoin direct lorsque, à la suite d’un exposé sur la conception de jeux qu’il a donnée dans un lycéeUn étudiant encore plus grand que le développeur d’1,80 m, « habituellement en forme », l’a approché.

Il filmait la conférence, et après, il s’est dit : « Oui, vous savez, j’essaie de me lancer dans le contenu vidéo et la réalisation, mais tout le monde me dit que je devrais jouer au football »… Et je lui ai dit : « Mec, je comprends à un million de pour cent d’où tu viens ». Parce que c’est toute ma vie. Tout le monde me dit : « Oh, mec, où est-ce que tu joues au foot, fiston ?

Il y a tellement d’enfants comme ça, que je sais qu’ils ne parlent même pas, parce qu’ils ont l’impression de ne pas être dans une situation où je pourrais dire quelque chose comme « Oh, je veux faire des jeux vidéo ». Mais je pense que le fait de voir plus de développeurs noirs qui ont des projets réussis, mais aussi des projets de grande qualité, est ce qui est très important en ce moment. Parce qu’alors ils verront, comme, « Oh, mec. Oui, je peux faire des jeux. C’est un vrai jeu qui a l’air AAA ».

– Jesse Wright, équipe Coreupt

Relatif :Les Sims 4 Devs promettent un meilleur soutien des tons de peau foncés après les demandes des fans

Des communautés comme Joueuses noires etLe Cookoutainsi que des événements tels queBlerdcon et le Les développeurs de jeux de Color ExpoLe programme de formation des développeurs noirs, qui a pour but de permettre aux développeurs noirs de rencontrer d’autres acteurs du secteur. En dehors de ces espaces dédiés, la faible représentation des développeurs noirs sur le terrain signifie qu’il est parfois difficile de trouver d’autres personnes. Lorsque cela se produit, cependant, cela peut avoir un réel impact sur la santé mentale des personnes concernées. Missy, qui fait maintenant partie de l’équipe de développement du jeu indépendant Tuned Out, a décrit les avantages de la collaboration avec les développeurs noirs, au-delà de la simple confrontation d’idées.

« Je veux dire, c’est vraiment bien d’avoir des gens qui sont noirs… qui vous donnent un retour sur votre travail. C’est quelque chose que… c’est assez difficile à trouver. Même quand je suis allé au Centre de jeux [de l’Université de New York], je n’avais pas de professeur noir ou autre. Et j’ai l’impression que, quoi que cela signifie, c’est juste un peu différent. Je suis plus, juste, excité qu’un autre développeur noir ait une idée. … Et ce n’est pas seulement vraiment cool d’être dans cet espace avec des gens qui veulent vraiment que vous réussissiez, [mais] qui sont aussi conscients de cette étrange dépression. C’est inexprimé – cette étrange anxiété que beaucoup d’entre nous ressentent. Vous savez, le fait que « Black Lives Matter » soit un sujet de débat, c’est beaucoup de stress émotionnel dans votre tête. Et cela n’est pas dit. Vous n’avez pas besoin d’en parler. Vous n’avez pas besoin de vous justifier. Et cela signifie beaucoup. »

– Michelle "Missy" Senteio

Pour en savoir plus sur Augustin, Hillstock, Fields, Missy et Lee – et pour obtenir des liens et des coordonnées utiles – suivez le lien « Suivant » ci-dessous. Wright, de l’équipe Coreupt, peut être joint sur Twitter@JW_Corelated ou sur Instagram @jwcoreupt.

Suivant :Rencontrez les développeurs de jeux noirs de graffitis sponsorisés par des Rockstars 2020

Image d’en-tête : En haut – Derrick Fields, Cara Hillstock, Michelle « Missy » Senteio ; en bas – Andrew Augustin, Ricardo Lee, Jesse Wright

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

John David Washington in Tenet and Leonardo DiCaprio as Cobb in Inception

Tenet : Chaque film de Nolan se dévoile dès l’avant-première

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Camden Jones est un journaliste indépendant et un collaborateur régulier de Screen Rant. Il contribue également à des sites comme GameRevolution et ESPN Esports, et il est un ancien stagiaire de Game Informer. Diplômé de l’école de journalisme du Missouri, Camden Jones écrit surtout sur les jeux vidéo et les personnes qui y jouent, mais il s’est intéressé à des sujets tels que le gouvernement de l’État du Missouri et l’insémination artificielle du bétail ;
&#13 ;
Visitez le site Le site de Camden pour voir l’ensemble de son travail, y compris les reportages, les podcasts et les vidéos. Vous pouvez également le suivre sur Twitter @ CCJ1997 pour obtenir des mises à jour sur ses derniers travaux et réflexions sur les jeux, l’environnementalisme et la K-pop, ou envoyez-lui un courriel à l’adresse ccj1997(at)gmail(dot)com.

En savoir plus sur Camden Jones

Cet article a été rédigé par Camden Jones et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.