Menu Fermer

Deathstroke dépasse finalement son plus grand cliché dans DC Comics

Avertissement ! Cet article contient des spoilers pour Deathstroke Inc. #7

Slade Wilson alias Coup mortel a longtemps souffert d’un cliché particulier qui vient d’être dénoncé par DC Comics, et bien que cela puisse être considéré comme une attaque contre son personnage, cela prouve en fait que Deathstroke peut le dépasser. Alors que Deathstroke a toujours été connu comme un tueur mortel dont les compétences n’ont d’égal que son dynamisme, il a un point faible qui le met systématiquement hors combat chaque fois qu’il va trop loin. Mais si l’on en croit son récent changement d’attitude, il semble que ce point faible ne sera bientôt plus utilisé.

Dans Deathstroke Inc. #7 de Joshua Williamson et Stephen Segovia, Slade est confronté à un ninja appelé Respawn, un clone de Deathstroke qui a été tué par le feu. créé par Ra’s al Ghul à travers l’ADN combiné de Slade et de Talia al Ghul. Lorsqu’il rencontre Respawn, Slade l’accepte immédiatement comme son fils et l’intègre dans sa nouvelle entreprise criminelle, à la grande surprise de sa fille, Rose.

En rapport : Voler les pouvoirs de Flash a changé Deathstroke à jamais.

Rose est choquée par la réaction de Deathstroke lorsqu’il rencontre son fils, non pas parce qu’il l’accepte, mais parce qu’il ne réévalue pas immédiatement sa vie pour se concentrer davantage sur sa famille. Rose observe que Deathstroke va trop loin dans ses opérations crapuleuses et se dit qu’elle va utiliser son plus grand cliché pour le tirer du bord. Dans le numéro précédent, Rose a déclaré à Respawn : « De temps en temps, Deathstroke devient un peu fou… et il a besoin de sa famille pour le ramener du bord. » Rose espère évidemment que ce sera le cas dans ce numéro, et que… quand Deathstroke rencontre Respawn il se consacrera davantage à sa famille et s’éloignera de sa vie de super-vilain professionnel, qui a maintenant atteint le même niveau que la Legion of Doom. Cependant, Deathstroke prouve ici que son personnage connaît des changements spectaculaires, car il ne perd pas sa concentration et ne change pas de direction à cause de sa famille.

Il y a quelques exemples où Deathstroke a été détourné de son but à cause de sa famille, le plus important étant celui du final de l’histoire croisée The Lazarus Contract de Christopher Priest, Ben Percy, Dan Abnet et Brett Booth. Dans ce scénario, Deathstroke vole l’accès à la Force Véloce afin d’augmenter sa puissance de manière exponentielle, mais après avoir dépensé de grandes quantités d’argent dans le but d’augmenter sa puissance, il se retrouve à la tête d’un groupe d’amis. temps au sein de la Speed ForceIl reçoit des visions qui lui enlèvent toute envie de tuer les héros qui s’opposent à lui. Il part et forme sa propre version des Teen Titans avec sa fille Rose comme membre principal. Un autre exemple de Deathstroke abandonnant ses ambitions pour sa famille est montré dans Faces of Evil : Deathstroke #1 de David Hine et Georges Jeanty, dans lequel Deathstroke décide apparemment d’abandonner la vie jusqu’à ce que Rose l’en sorte et le tire de son chemin suicidaire vers un chemin entièrement nouveau. Après l’intervention de Rose, Deathstroke laisse son ancienne vie derrière lui et commence une nouvelle vie, tout cela grâce à l’aide de sa famille.

Rose a pu pour empêcher Deathstroke d’aller Rose s’est jetée dans le grand bain à maintes reprises dans DC Comics, mais cette fois, elle échoue lamentablement. Lorsque Deathstroke invite Respawn à rejoindre son organisation criminelle, Rose panique car elle espérait qu’ils pourraient simplement former une famille et que Deathstroke laisserait cette ambition derrière lui comme il l’a fait tant de fois dans le passé. Au lieu de cela, Rose est chassée par Respawn, ce qui ne fait que rendre Deathstroke plus fier de sa nouvelle progéniture. La famille ne suffit pas à faire dévier Deathstroke de sa route, même si sa fille pense qu’il a besoin d’un changement de direction, prouvant ainsi que Deathstroke peut dépasser son plus grand cliché.

Suivant : Deathstroke a droit à son propre Robin impayable en hommage à l’art iconique des X-Men.

Cet article a été rédigé par Spencer Connolly et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.