Menu Fermer

EA Desktop App remplace l’origine dans le cadre des efforts continus de relookage

Arts électroniques continue de relooker son offre en ligne en prévision de la prochaine génération de consoles, en abandonnant le nom Origin au profit de la nouvelle application EA Desktop. EA a officiellement fait son entrée dans le monde des clients de jeux sur PC en 2011 en relançant son gestionnaire de téléchargement EA existant sous le nom d’Origin. À l’époque, elle s’était engagée à proposer une alternative à Valve’s Steam avec des fonctionnalités équivalentes. L’éditeur a sorti tous ses jeux PC exclusivement sur son propre client, à commencer par Battlefield 3 en 2011. Cette pratique s’est terminée parStar Wars Jedi : Ordre déchu à la fin de l’année dernière, et depuis lors, la quasi-totalité de ses sorties de cette période ont été reprises par Steam.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Le client PC d’EA n’a jamais été particulièrement populaire auprès des joueurs. Malgré de nombreuses critiques sur la plate-forme Valve, elle reste la principale vitrine numérique sur PC avec de nombreux fans dévoués. On ne peut pas vraiment en dire autant d’Origin, en raison d’un manque d’intérêt pour le catalogue d’EA ou de l’abondance des options ailleurs sur le marché, surtout depuis le lancement du tout nouveau concurrent de Steam, l’Epic Games Store. Bien qu’EA ait attiré un certain soutien de tiers sur son marché, la plupart sont restés fidèles à Steam, GOG et à d’autres plateformes pendant toute la durée de vie d’Origin.

Relatif :L’UFC 4 supprime les publicités dans le jeu en réponse à la réaction massive des joueurs

Alors que l’Epic Games Store semble être le seul véritable concurrent de Valve pour la domination de la distribution numérique sur PC, EA a décidé de se retirer de la course et de redresser son image de marque dans le processus. Pour tenter de prendre un nouveau départ, EA a décidé de rebaptiser Origin en EA Desktop App, comme VentureBeat rapports. Cette nouvelle application sera principalement axée sur la prise en charge d’EA Play, le service d’abonnement précédemment connu sous les noms d’Origin Access et d’EA Access. Elle continuera également à prendre en charge les versions Steam des jeux EA, agissant comme un lanceur secondaire, à l’instar de uPlay et de Bethesda.net d’Ubisoft.

EA Play is the new name for EA Access and Origin Access.

Lors d’un entretien avec VentureBeat, Michael Blank, vice-président senior d’EA, a souligné le raisonnement qui a conduit au changement de nom d’Origin en EA Desktop App. Il promet une expérience globale plus rapide qui permet aux joueurs d’accéder à leurs jeux avec des temps de chargement plus courts. Il a également mis l’accent sur le cross-play, un élément qu’EA partage avec ses nouveaux partenaires dans Game Pass chez Microsoft. Blank va jusqu’à promettre qu’un grand nombre de nouveaux jeux seront « cross-play par défaut ». Par-dessus tout, M. Blank affirme qu’EA n’a pas fini de faire des annonces et qu’au moins une autre surprise attend encore les clients intrigués par cette nouvelle orientation. Tout le monde se demande ce que cela signifie exactement, mais un accord avec Sony pour ses offres de nouvelle génération ne semble pas totalement hors de question.

Pour ceux qui ont utilisé Origin au cours de sa vie, que ce soit pour jouer à la dernière version d’Electronic Arts ou à un jeu indie sans rapport qui se trouvait justement sur la plateforme d’EA, il n’y aura pas beaucoup de deuil pour cette perte. Personne ne sera nostalgique d’Origin à l’avenir, d’autant plus qu’il y a maintenant plus de moyens d’accéder au catalogue d’EA sans être enchaîné à son application. Origin a très bien fonctionné en tant que lanceur pour Battlefield et Titanfallmais elle n’a jamais accumulé la bibliothèque dont elle avait besoin pour devenir le premier choix de quiconque. Cette initiative visant à faire du programme un lanceur a été longue à venir, mais elle est néanmoins appréciée.

Suivant : EA estime que le jeu en ligne pourrait atteindre un milliard de nouveaux joueurs

Source : VentureBeat

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

faze jarvis fake fortnite prank

La dernière interdiction des fornites de FaZe Jarvis était une farce élaborée pour faire de l’effet

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Alex Santa Maria
(219 articles publiés)

Alex Santa Maria est un écrivain, un éditeur et un critique basé dans l’État du soleil. Élevé dans un centre Xbox LAN, Alex est un passionné qui aime les jeux de tir, les roguelikes et les jeux d’arcade. Il a une obsession malsaine pour les mauvais films, un amour des années 80 et les compétences nécessaires pour faire un bon score au flipper. Lorsqu’il ne couvre pas les dernières nouvelles de Screen Rant, vous pouvez trouver sa signature sur un nombre croissant de sites web, y compris GameRevolution, TechRaptor, Mandatory et WrestleZone.

Plus d’informations sur Alex Santa Maria

Cet article a été rédigé par Alex Santa Maria et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.