Menu Fermer

Il est trop tard pour qu’Arnold Schwarzenegger reprenne le rôle de Terminator.

Autant que le Terminateur La franchise Terminator gagnerait à faire revenir le T-850 original d’Arnold Schwarzenegger, mais il est trop tard pour que le personnage emblématique fasse un retour méchant. Le film Terminator de 1984 a fait découvrir au public le T-850, un androïde assassin joué avec une précision clinique par Arnold Schwarzenegger. L’homme fort devenu acteur a donné à l’antagoniste titulaire de Terminator un comportement effrayant et inquiétant qui a fait du T-850 un méchant inoubliable et a transformé le film d’horreur de science-fiction à petit budget du réalisateur James Cameron en un classique de la superproduction.

Quelques années plus tard, Terminator : Judgment Day a inversé la dynamique du film original.faisant du T-850 le héros improbable de cette suite. Cela a permis à Schwarzenegger de déployer une plus grande variété de rôles, mettant en valeur les compétences considérables de l’acteur en matière de comédie et lui permettant même de gagner quelques moments poignants de pathos au moment où Terminator : Judgment Day. Cependant, au fil des suites, la série Terminator a vidé le T-850 original de Schwarzenegger de toute menace, ce qui signifie que le méchant de la franchise ne pourra pas faire son retour dans un nouveau reboot.

En rapport : Terminator : Genisys aurait pu sauver la série.

C’est malheureux, mais après avoir été dépeint pendant tant d’années comme une figure paternelle inoffensive, une figure comique et une figure héroïque, le T-850 de Schwarzenegger ne peut pas revenir au statut original du personnage, à savoir un méchant sans pitié. C’est en grande partie la raison pour laquelle le La franchise Terminator ne peut pas revenir à ses racines slasher, puisque son méchant légendaire est considéré comme un héros depuis des décennies à ce stade. Alors que de nombreux autres grands méchants de films d’horreur ont également été parodiés sans relâche, leurs propres franchises ne les ont jamais transformés en héros bien intentionnés. En transformant le T-850 en gentil, Terminator : Judgment Day a fait en sorte que le T-850 de Schwarzenegger ne soit plus jamais pris au sérieux en tant que méchant de la série – et les reboots, revivals et réimaginations ultérieurs de la franchise ont tous agi comme de nouveaux clous dans le cercueil du personnage.

Bien qu’il n’ait pas joué le rôle du méchant T-850 depuis le premier Terminator, Schwarzenegger a toujours fait partie de la franchise Terminator dans presque toutes ses incarnations à l’écran. Il était le « Pops » bizarrement câlin dans Terminator : Genisys et l’absurde banlieue Le beau-père de Terminator, Carl, dans Dark FateL’acteur qui reprendrait le rôle du T-850 ne serait pas un retour à proprement parler, puisqu’il n’a jamais complètement quitté le rôle en premier lieu. Ce que les différents personnages de Terminator rebootés par Schwarzenegger ont fait, cependant, c’est rendre le Terminator progressivement moins effrayant et plus stupide, ce qu’un T-850 aurait du mal à défaire dans une nouvelle sortie de la franchise.

Alors que Terminator : Le Jugement dernier a humanisé le robot assassin, mais tout ce qui a suivi a rendu le T-850 de plus en plus mignon, jusqu’à ce que son rôle initial de tueur robotique au sang froid soit presque entièrement oublié. Pour certains spectateurs, c’était les nuances disco de Terminator 3 : Rise of the Machines. Pour d’autres, c’était la vue de laéchec malencontreux Terminator : Genisys montrant Sarah Connor étreignant affectueusement « Pops », la figure paternelle que le T-850 était devenu. Cependant, le glas a sonné pour la mystique autrefois menaçante du T-850 avec Terminator : Dark Fate, Carl. Le reboot a commencé fort avec la vision choquante de l’ancien ami de John Connor, le T-850 de Schwarzenegger, abattant le gamin en plein jour.

Cependant, Terminator : Dark Fate illustre ensuite le reste de l’existence étrangement banale de ce T-850, depuis sa période de rédemption en tant que beau-père et banlieusard jusqu’à son auto-sacrifice final, destiné à compenser ses erreurs passées aux yeux de Sarah. Cette représentation de l’angoisse interne du T-850 – qui allait à l’encontre d’un personnage dont l’attrait originel pour les méchants était ancré dans le Le choix de Schwarzenegger pour incarner Terminator comme un monstre insensible et sans émotion – a été le moment où le T-850 a cessé d’être effrayant. Il serait presque impossible pour une suite de Terminator de défaire cela, en particulier lorsque la franchise n’est pas la seule force culturelle à travailler contre le personnage.

En rapport :Le succès cinématographique de Terminator a tué les Chroniques de Sarah Connor

Même si les dernières suites de Terminator n’avaient pas ruiné la présence menaçante de Schwarzenegger à l’écran dans le rôle du T-850, la culture pop au sens large l’a fait pour lui. Le Terminator original a été parodié si souvent et si efficacement dans les années 80, 90 et 2000 qu’il serait presque impossible de le prendre à nouveau au sérieux. Même son acteur s’est souvent moqué du rôle en Les nombreux films de comédie familiale d’Arnold SchwarzeneggerC’est un tournant dans sa carrière qui ne peut pas être rétabli en un instant. Schwarzenegger, et la franchise dans son ensemble, ne peuvent pas faire du T-850 un méchant de film d’horreur efficace comme Michael Myers, Jason Voorhees ou Freddy Krueger après avoir passé des années à parodier le rôle dans des films comme Kindergarten Cop et Jingle All The Way.

Cependant, même si Schwarzenegger n’avait jamais parodié le rôle, le cinéma et la télévision ont fait la même chose pendant si longtemps que les parodies du T-850 sont presque aussi emblématiques que les terrifiants débuts du personnage à l’écran. Les Simpsons, Stranger Things et Wayne’s World ont tous présenté des parodies mémorables de Terminator, tandis que la sitcom animée anarchique Rick &amp ; Morty a consacré un épisode à parodiant la chronologie noueuse de la franchise Terminator.y. Si le T-850 de Schwarzenegger devait faire un retour sur le grand écran dans une suite ou un reboot jouant sa méchanceté mortelle de manière tout à fait sérieuse, les jeunes spectateurs seraient tout aussi susceptibles de reconnaître le personnage à travers une foule de parodies, de références, d’hommages et de parodies que de se souvenir de l’effrayant personnage original de Terminator. Il serait presque impossible, alors que Schwarzenegger, les films, les séries télévisées et la franchise Terminator elle-même se sont tous moqués du T-850 et ont fait apparaître le méchant comme inoffensif, que la série fasse soudainement volte-face et en fasse à nouveau un antagoniste sérieux.

Bien qu’il soit possible pour un reboot efficace de la franchise Terminator pour réinventer le T-850 pour une nouvelle génération, ce ne serait pas sous la forme de la version originale du personnage de Schwarzenegger. Après tant de parodies mémorables se moquant du personnage, son efficacité a été émoussée au point d’être méconnaissable et le robot fait désormais plus office de punchline que de méchant d’horreur légitimement menaçant. Par conséquent, il est trop tard pour que la franchise Terminator fasse revenir le T-850 original de Schwarzenegger, même si le personnage est très apprécié.

Plus : Tout ce que la novelization de Terminator 3 a changé par rapport au film

Cet article a été rédigé par Cathal Gunning et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.