Menu Fermer

Interview de Frank Kowalkowski et Johnny Cash : Mise à jour de WoW Shadowlands Chains of Domination

La première mise à jour majeure du contenu pour World of Warcraft : Shadowlands s’appelle Chains of Domination et comprend : un nouveau raid de 10 boss dans la salle de jeu. partie supérieure de la tour TorghastDe nouveaux donjons, des lieux à explorer et des fonctionnalités passionnantes qui améliorent les pertes de butin et l’accessibilité pour les joueurs ; et bien plus encore alors que les Covenants se préparent à un assaut contre le Geôlier dans la Gueule. Les fans de World of Warcraft auront enfin l’occasion d’affronter Sylvanas Windrunner dans un combat préparé depuis de nombreuses années, ainsi que de relever de nouveaux défis comme le casse interdimensionnel à Tazavesh, le Marché voilé et aider leur alliance à travailler avec les autres pour empiéter sur le domaine du Geôlier dans la Gueule.

En plus des mises à jour majeures telles que les lieux, les combats, les donjons et les raids, les joueurs peuvent également s’attendre à des fonctionnalités plus modestes dans la mise à jour Chains of Domination, notamment de nouvelles récompenses pour le Covenant, des améliorations et une nouvelle aile dans Torghast, la possibilité de unlock volant dans la Gueuleet des changements visant à rendre le butin des raids plus gratifiant et plus intéressant. Comme le raid Sanctum of Domination ne sera pas officiellement lancé avant la semaine prochaine, les joueurs pourront d’abord découvrir toutes ces nouvelles fonctionnalités avant d’affronter les dix puissants boss et sbires du Geôlier.

En rapport :Comment débloquer (et utiliser) les montures dans The Maw dans World of Warcraft : Shadowlands

World of Warcraft : Shadowlands, la mise à jour Chains of Domination s’appuie sur l’histoire et le gameplay établis lors du lancement de l’extension. Bien que les développeurs n’aient pas fait beaucoup de mises à jour depuis l’annonce du patch à la BlizzCon, World of Warcraft : Shadowlands, Frank Kowalkowski, directeur technique, et Johnny Cash, concepteur de jeu senior, se sont récemment entretenus avec Screen Rant pour discuter de la mise à jour plus en détail et en dire plus sur les défis et les triomphes qu’ils ont rencontrés en travaillant sur la mise à jour Chains of Domination et sur ce à quoi les joueurs peuvent s’attendre. du lancement de la 9.1.

Je crois que la dernière fois que j’ai eu l’occasion de parler de Shadowlands, et plus particulièrement de Chains of Domination, c’était à la BlizzCon. Que peuvent attendre les joueurs de ce nouveau patch ? Les choses ont-elles changé ?

Frank Kowalkowski : Nous avons clarifié un peu plus de choses que nous savions que nous allions développer. Par exemple, nous nous sommes mis d’accord sur le FX de Mythic+, et nous avons apporté quelques autres changements à Mythic+. Nous avons étoffé un peu le système de loot maintenant dans le Sanctum de la domination. Nous avons donc réussi à répondre à certaines des questions relatives au développement que nous avions encore à l’esprit lors de la BlizzCon.

Johnny Cash : Ouais. La dernière fois que nous avons discuté, les choses étaient un peu plus avancées. Et depuis, comme les joueurs ont pu le voir sur PTR, il s’est passé une tonne de choses en développement : étoffer Korthia, qui est la nouvelle zone que les joueurs peuvent explorer, terminer le raid du Sanctum de la Domination, se plonger dans Tazavesh pour l’expérience du donjon mythique, et puis tous les différents systèmes qui interconnectent toutes ces choses et aident à guider les joueurs d’une chose à l’autre. Terminer nos histoires, mettre toutes les cloches et les sifflets, mettre en place les cinématiques – dont certaines n’ont pas encore été vues par les joueurs, donc nous sommes très enthousiastes pour cela.

Nous avions les grandes lignes de ce que nous recherchions, et au cours des derniers mois, nous avons itéré et nettoyé tout cela. Et je pense que les choses se sont vraiment mises en place, ça va être un patch très excitant. Je pense que les gens sont vraiment, vraiment excités.

Il semble que le buzz de la communauté soit généralement positif, donc j’attends ce jeu avec impatience. Si l’on en croit les cinématiques et les bandes-annonces, Chains of Domination va voir les quatre covenants travailler ensemble pour combattre le Geôlier. Pouvez-vous nous parler de la décision de réunir les factions et de la façon dont cela pourrait affecter l’histoire à partir de maintenant ?

Johnny Cash : Oui. Dans la version initiale de Shadowlands, nous voulions que les joueurs fassent ce choix important. Shadowlands est une extension qui se concentre beaucoup sur le choix et l’agence du joueur, donc nous donnions aux joueurs ces différentes options de pouvoir et nous les laissions explorer un scénario spécifique un peu plus profondément qu’ils ne pourraient le faire autrement. Maintenant que nous avons joué à ce jeu et que nous avons vu ce que les gens en pensaient, c’est l’occasion idéale de réfléchir à la prochaine étape de l’histoire.

Nous avons en quelque sorte défini les enjeux, mais maintenant le geôlier doit commencer à jouer son jeu un peu. Et cela semble être le moment naturel pour que ces histoires se rejoignent, alors que les alliances essaient de mettre leurs forces à contribution. Depuis que nous avons travaillé pour reconstituer les alliances et les rendre fortes à nouveau. Maintenant, nous pouvons tous nous rassembler et essayer de combattre le Geôlier. Vous verrez que les chapitres de l’histoire, pour sûr, où nous suivrons certains des fils que nous avons commencé dans Shadowlands. Vous pourrez en savoir un peu plus sur ce qu’Uthr a fait, ou terminer certains de ces fils conducteurs importants.

Mais il y a aussi de nouvelles choses que nous ne pouvons vraiment faire que maintenant que les alliances sont réunies. Même en dehors de l’histoire, vous pouvez le voir dans des choses comme les assauts de l’alliance. Même si vous êtes un Fae de la nuit, vous pouvez aider les Kyrians – et peut-être avec l’aide de Maldraxxi pour les renforcer – à combattre les forces du Geôlier. Ensuite, ils vont repousser, et vous verrez certains des lieutenants du geôlier sortir dans l’un des événements Tormentors of Torghast qui peuvent survenir. Et vous le verrez sortir quelques-uns de leurs gros canons pour que nous puissions les affronter.

Il y a une ambiance de poussée et de traction, alors qu’au départ, c’était un peu plus effrayant. Il n’y avait pas de centre, il n’y avait pas de ville. Il n’y avait vraiment que vous, et peut-être d’autres aventures, qui se battaient sous l’emprise de cet imposant Torghast. Maintenant, c’est plus égalitaire, mais aussi les deux côtés ont augmenté un tas de choses. Il y a beaucoup plus d’ambiance de guerre totale, plutôt que d’essayer de se faufiler. Et cela rend le contexte très différent. Au fur et à mesure que vous avancez et que vous arrivez au raid du Sanctum de domination, vous pouvez vraiment voir où Kel’Thuzad est allé après la campagne de Maldraxxus, si vous êtes l’un des joueurs qui l’ont vu se dérouler.

Vous pouvez voir où toutes ces histoires sont allées. Ce qui est vraiment cool, parce que même si vous êtes une Kyrian, vous pouvez toujours rattraper cette histoire et voir où elle va. Et c’est vraiment excitant.

En ce qui concerne les cinématiques, elles seront à une échelle beaucoup plus grande que le reste de Shadowlands jusqu’à présent. C’est donc une période passionnante pour les joueurs de WoW. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les raids Sanctum of Domination et Tazavesh ? Je sais que ce sont des fonctionnalités majeures du patch.

Frank Kowalkowski : Bien sûr. Le Sanctum de domination est le tout nouveau raid à 10 boss avec Sylvanas, que nous préparons depuis quelques années, en tête de liste. Vous allez enfin pouvoir vous affronter, mais en cours de route, vous allez rencontrer beaucoup de locataires du geôlier. Vous allez pouvoir vous battre dans des endroits uniques plutôt que sur un balcon surplombant la Gueule, même si vous vous sentirez confiné lorsque vous serez dans l’espace de Tarragrue pour essayer de vous occuper de cette monstruosité.

Et comme John l’a mentionné, vous allez voir Kel’Thuzad et ce qu’il a fait, et comment il a personnalisé sa place personnelle au Sanctum de la Domination. Puis il y a Tazavesh, qui est le marché voilé où les courtiers se retrouvent. C’est ce marché à l’intérieur de l’In-Between, et il va se pencher un peu plus sur qui sont les courtiers, et comment ils obtiennent toutes ces choses uniques qu’ils semblent vouloir vendre aux habitants des Shadowlands. Ce sera donc un parcours très intéressant, avec une composante de casse que les joueurs pourront suivre jusqu’au bout.

C’est amusant, c’est cool, et tu peux combattre un dragon pirate. Que voulez-vous de plus ?

Johnny Cash : Nous appelons cette nouvelle zone, Korthia, la cité des secrets. Il y a toutes sortes de choses qui s’y cachent et que les préposés voulaient cacher à des gens comme le Geôlier pour, espérons-le, l’éternité. Évidemment, cela ne se produira pas puisque nous sommes ici. Mais nous avons essayé de rendre cela évident dans tous les systèmes, donc même lorsque vous êtes à Tazavesh, il y a des modes difficiles que les joueurs peuvent découvrir et activer pour obtenir des récompenses supplémentaires.

Ou dans le Sanctum of Domination, vous commencerez à voir des équipements avec des douilles de domination, qui sont ces douilles spéciales dans lesquelles vous pouvez mettre des gemmes de sang impie ou de givre. Si vous en associez trois, comme si vous aviez trois runes de sang dans votre équipement, vous obtiendrez ces mini-bonus spéciaux qui ne fonctionnent que dans le raid Sanctum Domination pour rendre cette expérience encore plus forte.

Ainsi, à mesure que vous vous enfoncez dans le donjon ou le raid, ou quoi que vous choisissiez de faire, il y a toutes ces couches de choses supplémentaires que vous pouvez découvrir au fil du temps et qui vous font vous demander :  » Qu’est-ce qu’il y a par ici ? Comment ça marche si j’essaie de cette façon ? » Il y a toutes ces couches qui commencent vraiment bien, mais qui s’améliorent au fur et à mesure que vous y passez du temps.

Vous avez mentionné beaucoup de choses qui ont à voir avec le chevalier de la mort. Recommandez-vous d’avoir un personnage qui soit principalement un chevalier de la mort ?

Johnny Cash : Je pense que les chevaliers de la mort sont très amusants, donc dans ce sens, je pense que beaucoup de gens aiment jouer des alts et voir une perspective différente. Je le recommande totalement dans ce sens. Mais non, vous n’avez pas besoin de jouer un chevalier de la mort pour profiter pleinement de Chains of Domination. Nous cherchons toujours des occasions de faire des références ou des œufs de Pâques. Par exemple, certains joueurs ayant un certain statut dans le passé auront des petites répliques ou des petits moments spéciaux ici et là. Parce que les gens investissent beaucoup de temps dans leurs personnages, et nous voulons les récompenser. Donc, nous cherchons toujours des trucs sympas comme ça.

Mais vous n’aurez pas l’impression d’avoir manqué quelque chose si vous ne jouez pas à un DK en particulier.

En ce qui concerne l’équipement issu de ces raids, pouvez-vous nous parler du nouveau système de montée en niveau ? Les ajustements JcJ du niveau de l’équipement ont déjà été mentionnés. Pouvez-vous nous expliquer comment cela va fonctionner ?

Johnny Cash : L’un des aspects est qu’il y a de nouveaux légendaires à rechercher, et que les joueurs peuvent continuer à améliorer les légendaires existants ou même les recréer. Vous savez, si vous voulez changer l’emplacement ou mettre à jour les stats que vous utilisez, ce genre de choses. Et il y aura un nouveau super Frêne d’âme que vous pourrez obtenir en vous plongeant dans Torghast et qui vous aidera à le faire.

Et, évidemment, Tazavesh et le Sanctum of Domination vous donneront de l’équipement, et vous pouvez faire les modes durs ou les difficultés plus difficiles pour obtenir encore plus d’objets là-bas.

Frank Kowalkowski : Si vous parlez spécifiquement du nouveau classement que nous avons ajouté au système Mythic+, c’est probablement le changement le plus important dans la gestion des niveaux.

Johnny Cash : C’est également vrai. Nous avons constaté que beaucoup de joueurs, lorsqu’ils forment un groupe Mythic+, veulent jouer avec quelqu’un qui a le même objectif qu’eux et qui a un niveau de compétence similaire au leur. Pour qu’ils passent tous un bon moment ensemble. Nous avons constaté que de nombreux joueurs utilisaient des modules complémentaires similaires pour vivre cette expérience, mais pas tous. Certains joueurs avaient l’impression qu’ils ne pouvaient pas former un groupe aussi facilement qu’ils le voulaient, ou qu’ils voulaient trouver des gens comme eux avec qui jouer.

Nous nous sommes inspirés de ces choses que les joueurs faisaient déjà et nous nous sommes dit : « Ok, pouvons-nous améliorer cette expérience pour les gens ? Pouvons-nous aider les joueurs à comprendre et à trouver des personnes avec qui jouer ? » Le but ici est que, en faisant Mythic+ naturellement de la manière dont vous le souhaitez – que ce soit en utilisant une grande variété de clés différentes, ou en essayant de pousser très fort sur une clé spécifique pour obtenir la plus haute possible – vous allez augmenter votre classement. Vous pouvez trouver des gens qui jouent comme vous et jouer ensemble, et vous obtiendrez des récompenses accrues pour cela.

En ce sens, nous voulons encourager les gens et les récompenser pour avoir fait les choses qu’ils voulaient déjà faire. Et c’est vraiment l’idée maîtresse du projet.

Frank Kowalkowski : Oui, et Valor est toujours là. La valeur sera toujours un moyen pour vous d’améliorer l’équipement que vous gagnez grâce à Mythic+. Et l’un des aspects les plus agréables ou les plus cool du système de classement, c’est que si quelqu’un dans le donjon augmente son classement à la suite de cette course, tout le monde reçoit un peu plus de Valor. Ainsi, il y a une incitation non seulement pour votre groupe à continuer à pousser, mais aussi peut-être pour jouer avec des amis et les aider à pousser. Tout le monde en profite.

En ce qui concerne Valor, y a-t-il eu des changements dans ce système ? Ou fonctionne-t-il toujours de la même manière ?

Frank Kowalkowski : J’ai juste mentionné un changement : il y a un moyen d’obtenir un peu plus de vapeurs par manche en aidant les gens à augmenter leur classement. Mais en fait, nous sommes assez satisfaits de la façon dont cela s’est déroulé, et nous sommes satisfaits de la réaction des joueurs. Il pourrait y avoir quelques ajustements ici et là mais, plus ou moins, nous sommes assez satisfaits.

En dehors des nouveaux raids, y a-t-il d’autres petites surprises ou des fonctionnalités passionnantes auxquelles les joueurs peuvent s’attendre et dont vous êtes en mesure de parler maintenant ?

Frank Kowalkowski : Mec, il y a beaucoup à faire dans Chains of Domination. Quel que soit le type de joueur que vous êtes pour World of Warcraft, il y a quelque chose dans Chains of Domination. Nous n’avons pas beaucoup parlé du JcJ : il y a de nouveaux talents JcJ, il y a une nouvelle saison JcJ qui arrive. Certains de ces talents sont amusants, par exemple vous pouvez être un mage et ériger un mur de glace, ou être un sorcier qui fait apparaître des portails pour attirer vos ennemis dans des endroits désavantageux. Il y aura beaucoup de choses amusantes à faire.

Si vous êtes un collectionneur, il y a des tonnes de nouvelles montures et de familiers que vous pouvez chasser. Et puis il y a tout ce que nous avons déjà mentionné : il y a un tout nouveau méga-donjon avec Tazavesh ; il y a beaucoup de choses à explorer. Nous pensons qu’il y a beaucoup de choses à découvrir pour les amateurs de World of Warcraft, quelle que soit la version de World of Warcraft à laquelle ils aiment jouer.

Johnny Cash : Il y a aussi de nouvelles choses vraiment cool qui arrivent à Torghast. Le thème principal de Chains of Domination est d’amener le combat contre le geôlier. L’accent est mis sur le raid dans les hauteurs de Torghast, et nous nous battons tout autour et à la base de celui-ci. Mais il y a aussi beaucoup de choses sympas qui se passent dans les couloirs de Torghast. Il y a donc de nouvelles zones à explorer qui sont super cool, ainsi que de nouvelles couches de difficulté que les joueurs peuvent découvrir.

Mais nous avons aussi écouté les commentaires de la communauté, sur le genre de choses qu’ils recherchent dans leurs parties de Torghast. Une chose que nous faisons maintenant est une méta-progression dans le système que les joueurs peuvent plonger, et si vous avez fait Torghast un tas de fois ou si vous l’avez fait au début et pensé que ce n’était pas pour vous mais voulez l’essayer à nouveau, il y a beaucoup de choses vraiment cool ici. Au fur et à mesure que vous progressez, vous obtenez une note sur une course, et cela vous donne une monnaie que vous pouvez ensuite dépenser dans cette boîte mystérieuse – appelée la boîte de beaucoup de choses. Elle possède un arbre de progression qui débloque des buffs pour vous ou des debuffs pour vos ennemis ou de nouvelles choses que vous pouvez faire et que vous ne pouviez pas faire avant dans la Tour. Et cela vous aide à faire encore mieux sur ces parcours.

Même lorsque vous êtes dans une course spécifique, vous accumulez cette barre de feu, pour ainsi dire. Vous remplissez cette barre au fur et à mesure que vous tuez des ennemis, au fur et à mesure que vous avancez de manière efficace. Et une fois que vous l’avez remplie, vous débloquez ce bouton super puissant qui vous accorde cette fenêtre de recharge de classe super puissante. Vous pouvez l’économiser pour un tirage difficile ou le gros boss à la fin, ou ce genre de chose. Cela et le fait de mélanger un peu les pouvoirs ici et là – comme nous l’avons vu dans les options, il y en a beaucoup.

Même si vous avez fait toute la série de Torghast, vous pouvez maintenant le faire et il y a de nouvelles choses à découvrir et de nouvelles options à débloquer. Cela finit par donner l’impression d’une expérience vraiment nouvelle pour les gens.

Les buffs et debuffs que les joueurs peuvent acheter ne fonctionnent qu’à l’intérieur de la Tour. Est-ce exact ?

Johnny Cash : Ouais, c’est l’une des choses que je préfère à propos de Torghast en tant que designer. Puisque c’est un système encapsulé, nous pouvons briser beaucoup de règles qui normalement pourraient causer des complexités en cascade dans le monde extérieur. Mais nous pouvons vous donner une puissance de montée en puissance incroyable ou faire en sorte que les ennemis fassent des choses qui vous massacreraient sans vos propres buffs de votre côté, mais que vous puissiez les tuer quand ils sont plus forts, et tout ce genre de choses. Cela devient une façon totalement différente de jouer.

J’ai remarqué que vous avez fait quelques PTR. Y a-t-il eu des commentaires ou des réactions de la communauté que vous avez pu intégrer dans le patch final ?

Johnny Cash : Oui, bien sûr. Le PTR est un outil inestimable qui nous permet de savoir où en sont les choses et où nous pouvons passer le temps qu’il nous reste pour les rendre encore plus fortes. Il y a toujours la gamme normale d’équilibrer les boss de raid et d’aider à ajuster les capacités des classes, pour qu’elles soient parfaites.

Mais l’une des choses spécifiques à Chains of Domination concerne le monde extérieur. Au fur et à mesure que nous jouions et que nous écoutions ce que les gens disaient, nous avons senti qu’il y avait une opportunité de créer une autre couche de choses à faire lorsque les joueurs sont à Korthia. C’est quelque chose d’autre qui peut donner aux gens plus de récompenses et tout ce genre de choses. Nous avons fini par créer un système appelé le Codex de l’archiviste, qui vous sera présenté naturellement. En faisant des activités, vous découvrirez un objet qui vous ramènera au hub, et c’est parti de là.

Cela renforce le système de progression autonome. Il s’agit de découvrir des secrets et de trouver des reliques à Korthia, de les ramener, de les étudier, de les cataloguer et d’obtenir des bonus, des améliorations et d’autres choses en conséquence. Et vous finissez par y participer naturellement en faisant d’autres choses ; lorsque vous faites les tâches quotidiennes des visiteurs, ou que vous êtes en route pour un assaut du covenant, vous pouvez voir un portail spécial qui nécessite un objet que vous devez chercher à fabriquer. Peut-être que vous le faites, et vous allez dans ce portail – et pendant que vous êtes là, vous voyez ce dévoreur géant qui était caché à la vue de tous pendant tout ce temps. Vous utilisez cet objet pour le ramener dans le Korthia normal, et maintenant tout le monde autour de vous peut sauter dessus avec vous et le combattre, et vous obtenez tous du butin.

Ce genre de choses est cool et inattendu ; vous ne saviez même pas que ce boss existait avant de commencer à explorer le Codex. Je pense que c’est l’une des choses qui m’enthousiasment vraiment. C’est juste une autre couche cool en plus de tout ce que vous allez déjà faire. Il y a tous ces petits secrets qui se cachent sous chaque pierre, ou dans chaque coin, et cela donne encore plus de contenu pour les joueurs.

Quelle a été votre partie préférée dans le développement de Chains of Domination ? Avez-vous une fonctionnalité préférée ou quelque chose sur lequel vous avez vraiment aimé travailler ?

Frank Kowalkowski : Wow, c’est toujours une question difficile, parce que j’adore World of Warcraft. C’est mon jeu préféré, alors j’y passe beaucoup de temps dès que je le peux.

Cela nous ramène à la question du retour d’information, mais l’une des fonctionnalités sur lesquelles l’équipe technique a travaillé pour Chains of Domination était la synthèse vocale et la synthèse vocale. L’un des piliers de l’équipe technique a toujours été l’inclusion et l’accessibilité, qu’il s’agisse de « nous assurer que nous donnons aux joueurs suffisamment d’options de personnalisation et que nous faisons entrer autant de personnes que possible qui peuvent jouer à World of Warcraft. »

C’était l’occasion pour nous d’aborder un autre type d’accessibilité, et la réponse que nous avons reçue des gens a été absolument incroyable quant à la transformation que représente la possibilité de parler et de taper dans votre chat et vice versa. Cela a ouvert des portes à beaucoup de personnes qui ont pu communiquer d’une manière qu’elles ne pouvaient pas auparavant, et observer la réponse de ces personnes a probablement été ma partie préférée de cette mise à jour de contenu.

Johnny Cash : C’est vraiment super cool, et j’adore ça aussi. Je pense que nous le faisons pour l’anglais au début, mais certaines personnes veulent utiliser une voix différente de celle qu’elles utilisent normalement pour parler à leurs amis. Donc, vous pouvez faire une voix robotique – c’est une bonne façon de le décrire, Frank ? Vous pouvez déguiser votre voix en quelque chose d’autre, pour les personnes qui le souhaitent pour une raison ou une autre. Ils peuvent se sentir à l’aise et continuer à participer au chat vocal et à vivre ces expériences ; peut-être rejoindre un groupe de collecte du Sanctum of Domination, où peut-être qu’avant vous n’étiez pas à l’aise et peut-être que maintenant vous l’êtes. Et nous pensons que c’est incroyable. C’est super cool.

Nous avons réalisé des études de cas et des entretiens avec des personnes malentendantes, et ce fut un moment révélateur et déchirant de voir la joie qui se répandait sur le visage de ce type lorsqu’il était capable d’entendre le texte qu’il n’avait jamais pu voir auparavant. Et il jouait toujours à World of Warcraft ; il trouvait un moyen. Mais maintenant, il y avait toutes ces nouvelles parties du jeu qui lui étaient auparavant inaccessibles et qu’il pouvait apprécier pour la première fois, et c’était extrêmement réconfortant. C’est difficile à décrire avec précision.

C’est fantastique. Vous avez dit qu’il est supporté par l’anglais pour le moment. Est-il prévu d’ajouter des traductions pour élargir encore plus le public ?

Frank Kowalkowski : Nous examinons et écoutons les commentaires pour les futures mises à jour du contenu, oui.

Le développement de la mise à jour Chaînes de domination a-t-il posé des problèmes majeurs ? Des choses que vous avez pu surmonter, ou peut-être que vous n’avez pas pu ?

Johnny Cash : Bien sûr, oui. Chaque sortie a son propre lot de défis, et c’est l’une des choses que j’aime vraiment dans mon rôle de concepteur sur ce projet. Il y a toujours quelque chose de différent ; même si je raconte des histoires et construis des quêtes, il y a toujours un nouveau défi.

Je pense que l’un des défis intéressants cette fois-ci était que nous devions faire en sorte que les joueurs fassent de ce point crucial choix de quelle alliance que vous voulez être. En réunissant tous les éléments, nous voulons toujours honorer ce choix. C’est toujours important, que vous vous sentiez comme un paladin curien, un chevalier de la mort nécrologue ou autre. C’est toujours important pour nous. Mais comment faire pour avoir ce moment de rassemblement, où vous vous battez contre le geôlier et où vous travaillez avec d’autres alliances dont votre personnage n’est peut-être pas membre ?

Même dès les premiers instants, ce sont les moments de collaboration que j’ai préférés dans l’équipe : réfléchir à ce défi. Comment le vendre, et comment trouver un moyen de le rendre aussi cool que possible ? Je me souviens qu’on parlait de ce qui allait devenir les agressions de l’alliance. Et quelqu’un a eu cette idée pendant le brainstorming… Quelqu’un a dit : « Est-ce qu’on peut juste amener le Zerekriss ? » C’est cette acropole géante qui surplombe Maldraxxus. « Il pourrait venir dans la gueule du loup et bombarder des trucs de magie de Necrolord et de folie totale ? Peut-être qu’il est très grand. »

Nous l’avons essayé, et c’était incroyable, génial et très imposant d’une manière cool et épique. Nous avons décidé de le garder, et au fur et à mesure que nous en apprenions plus sur les assauts de l’alliance, nous avons continué à développer ces idées sur la façon de faire quelque chose que vous ne pouviez pas faire dans Shadowlands. Mais maintenant, narrativement, c’était possible. Maintenant, nous pouvions le vendre.

Je pense donc que c’est ce qui a été le plus amusant : il s’agissait de relever le défi de créer de nouvelles choses cool que nous n’avions jamais faites auparavant. Et je pense que cela a conduit à la créativité que nous n’aurions peut-être pas eu autrement. C’est super satisfaisant.

Frank Kowalkowski : Les ingénieurs adorent les choses qu’on n’a jamais faites avant, vraiment. Nous aimons quand les concepteurs disent : « Peut-on avoir 1000 créatures qui attaquent ce truc ? » Nous cherchons des moyens de le faire, de collaborer sur ce sujet. Est-ce qu’on peut se battre sur ce balcon qui surplombe The Maw ? Quelles sont toutes les choses que nous pouvons faire, puis nous nous réunissons et nous aidons à faire en sorte que la technologie soit aussi proche que possible de la vision.

C’est un défi, et je pense qu’il est payant à la fin. Nous nous rapprochons le plus possible de ces visions. Ce sont des défis que nous acceptons, et que nous aimons surmonter.

Johnny Cash : Je sais que nous avons dit plus tôt que Torghast est une chose autonome. Mais le raid du Sanctum de la Domination est dans Torghast, non ? C’est juste les parties supérieures de la tour. Quelqu’un a demandé très tôt : « Peut-on donner aux joueurs des pouvoirs de Torghast dans le raid ? » Au début, tout le monde disait : « Non, on ne peut pas équilibrer un boss de raid autour de ça. C’est impossible. » Puis on s’est dit : « Mais si on le faisait ? Peut-être qu’ils sont un peu différents, vous savez ? »

Il faut vraiment essayer le combat de Tarragrue, qui est la façon parfaite de résumer l’expérience de la Tour. Vous pouvez obtenir ces différentes versions des pouvoirs de Torghast au fur et à mesure des différentes phases du combat, si bien que vous avez l’impression d’enfreindre les règles et de tricher parce que vous utilisez les pouvoirs de Torghast dans un environnement de raid, ce qui, normalement, ne serait pas une bonne chose – comme si quelque chose s’était horriblement mal passé. Mais c’est prévu, donc vous êtes surpuissant et le boss est surpuissant – et c’est juste incroyablement épique. J’adore ça.

Avez-vous des conseils à donner aux joueurs qui vont se lancer dans le nouveau contenu le 29 juin ? Des surprises à surveiller ou des dernières choses intéressantes ?

Frank Kowalkowski : Mon conseil serait d’essayer un peu de tout. Il y a un grand menu, et il peut sembler écrasant, mais vous aurez le temps de le parcourir. Et tout est gratifiant. Comme je l’ai dit, il y a quelque chose ici, quelle que soit la saveur de World of Warcraft que vous aimez. N’hésitez pas à vous lancer et à commencer immédiatement vos runs Mythic+ dès le premier jour. N’hésitez pas à vous lancer dans une arène. Vous trouverez quelque chose de nouveau, et vous trouverez quelque chose de passionnant. Je vous encourage à tout explorer.

Johnny Cash : Oui, j’encourage vraiment les joueurs. C’est une excellente occasion de voir où le jeu vous mène, et peut-être d’essayer quelque chose de nouveau. Il y a beaucoup de mécanismes de rattrapage, si vous voulez essayer un nom différent. C’est une chose assez courante dans les patchs, si vous voulez juste voir comment se sent un guérisseur différent.

Nous avons vraiment mis à jour le flux, de sorte qu’il est très facile d’accéder directement à Korthia. Même avec un personnage qui vient d’atteindre 60 ans, il suffit de quelques quêtes pour se retrouver directement dans le groupe. Donc, si vous voulez mélanger les choses ou plonger dans un groupe que vous n’aviez pas auparavant, ou simplement voir ce qu’il y a au coin de la rue – Korthia est un endroit idéal pour vérifier sous ces pierres. Comme Frank l’a dit, je pense que vous serez toujours agréablement surpris par ce que vous trouverez.

Suivant :Comment débloquer la monture Slime Serpent dans World of Warcraft : Shadowlands

World of Warcraft : Shadowlands est disponible dès maintenant sur PC et Mac OS. Le patch 9.1, Chaînes de domination, est sorti aujourd’hui, 29 juin 2021.

Cet article a été rédigé par Maria Meluso et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.