Menu Fermer

Jack, de Mass Effect 2, était à l’origine pansexuel et une option de romance féminine de berger

Malheureusement, cette fonction a conduit à une petite controverse, mais toujours d’actualité, après la sortie du premier Mass Effect en 2007. En effet, Fox News a organisé un panel critiquant à la fois le contenu sexuel du jeu et l’inclusion d’une option de romance « LGBT » dans l’équipe de Liara T’Soni (malgré sa race monogame). La plupart des affirmations faites pendant ce segment étaient manifestement fausses, comme les accusations de Mass Effect d’être un « simulateur de viol » et une comparaison avec le film porno Debbie Does Dallas, et tant ce dernier que la brève controverse qu’il a suscitée sont à juste titre considérés avec ridicule par les véritables fans de la franchise. Cependant, elle a quand même déclenché une vague d’attention médiatique indésirable pour BioWare à l’époque, suffisamment pour que le développeura modifié certains de ses plans pour les options de romance dans la suite de 2010.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif : Une bande annonce sur l’effet de masse pourrait confirmer que la fin de l’EM3 est un canon

Dans une interview réalisée par Le joueurBrian Kindregan, auteur de Mass Effect 2, a révélé que Jack était à l’origine destiné à être pansexuel, ainsi qu’une option de romance pour la version féminine de Shepard ainsi que la version masculine. Le contenu de Jack a été tellement développé avant d’être supprimé que le dialogue réel de Jack a été enregistré pour mieux refléter le personnage tel qu’il était prévu. Kindregan se souvient :

« J’essayais de tracer l’arc de la romance de [Jack], qui pour une grande partie du développement – il était en fait très tard – est devenue une romance exclusivement masculine et féminine. L’équipe de développement de Mass Effect 2 était assez progressiste et ouverte d’esprit, mais je pense qu’il y avait une inquiétude à un niveau assez élevé, car si [le premier] Mass Effect, qui n’a eu qu’une seule relation homosexuelle, Liara – qui sur le papier n’était techniquement pas une relation homosexuelle car elle était d’une espèce monogame – je pense qu’il y avait une inquiétude que si cela avait attiré le feu, que Mass Effect 2 devait être un peu prudent.

Mass Effect Jack

Les déclarations de Kindregan sont appuyées par la voix de l’actrice de Jack, Courtenay Taylor, qui a déclaré qu’en lisant le scénario de Mass Effect 2, elle avait l’impression que son personnage était destiné à faire partie de la communauté LGBT, mais que cela devait changer par la suite. Elle a déclaré : « C’est drôle pour moi parce que j’ai toujours compris qu’elle était pansexuelle. Donc je ne sais pas si c’est juste quelque chose que j’ai déduit du personnage ou quelque chose qu’elle a dit et qui a peut-être été coupé. J’ai été surpris qu’il n’y ait pas de romance féminine possible parce que c’est ce que j’avais compris. Je pense que c’était le moment, vous savez ? »

Outre les personnages d’Asari comme Liara et Samara et la compagne de bridge Kelly Chambers (qui était un personnage mineur et dont la romance n’enferme même pas Shepard, contrairement à d’autres chemins), la série Mass Effect s’efforcerait d’inclure dans son troisième volet davantage d’options de romance LGBT comme Steve Cortez, Samantha Traynor et Kaidan Alenko, coéquipier de longue date. Il est néanmoins décevant que BioWare ait dû compromettre ses plans pour Jack dans Mass Effect 2, d’autant plus qu’il a été fait pour s’adapter aux caprices d’experts fermés d’esprit qui n’ont jamais vraiment joué au jeu original.

Suivant : Le nouveau jeu de Mass Effect peut faire revenir le meilleur personnage d’Andromède

Source : Le joueur

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

WandaVision Episode 3 Ending Explainer

Explication de la fin de l’épisode 3 de WandaVision : Geraldine, Soldats &amp ; Bulle magique

Sujets connexes

À propos de l’auteur

J. Brodie Shirey
(443 Articles Publiés)

J. Brodie Shirey n’est qu’un simple homme qui essaie de faire son chemin dans l’univers, mais ne le sommes-nous pas tous ? Il vit actuellement à York, en Pennsylvanie, et travaille comme plongeur à la Shallow Brook Intermediate School. C’est un grand fan de bandes dessinées, de jeux vidéo et de science-fiction, et il aime écrire des critiques sur son blog pendant ses heures creuses, du moins lorsqu’il n’écrit pas d’articles pour ScreenRant ou de scripts pour certaines de ses idées folles de séries télévisées. &#13 ;
&#13 ;
Diplômé de la York County School of Technology, il a auto-publié plusieurs livres sur Amazon, et a déjà remporté la première place à une foire informatique régionale pour un court métrage d’animation en images de synthèse. Il pourrait le poster sur Youtube un jour. Il espère que travailler pour ce site sera son premier pas dans l’univers plus large de l’écriture en ligne, puisque la technologie Megazord n’a pas encore été inventée et qu’il ne semble pas avoir de pouvoirs de Force. Vous pouvez consulter son travail à l’adresse suivante Le renard mystérieux, acheter ses livres sur Amazon.comvoir ses scripts postés sur Révolution de l’écritureou voir son portfolio ici ou ici. Il peut également être suivi sur Twitter @FoxUncanny.

Plus de J. Brodie Shirey

Cet article a été rédigé par J. Brodie Shirey et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.