Menu Fermer

La bataille de l’atome est l’événement le plus sous-estimé des X-Men

La « Bataille de l’atome » de 2013 est laX MenL’événement le plus sous-estimé de l’UE. En 2013, dans le cadre de la célébration du 50e anniversaire des X-Men, Marvel a publié ce qui promettait d’être l’événement crossover le plus explosif à ce jour. « Bataille de l’atome« a exploré le passé, le présent et l’avenir des X-Men, plaçant les tout nouveaux X-Men au centre d’un événement phénoménal.

En 2012, le légendaire auteur de bandes dessinées Brian Bendis avait pris en charge la franchise X-Men. Il a rapidement lancé l’une des histoires X-Men les plus controversées – et les plus radicales – de la décennie ; il a fait voyager les X-Men originaux dans le temps jusqu’à l’actuel Marvel Universe. Cette approche a divisé la fanbase des X-Men, certains étant fascinés de voir les X-Men originaux se développer de différentes manières, tandis que d’autres étaient consternés par un arc qu’ils considéraient comme irrespectueux de décennies de continuité. La plupart pensaient que les tout nouveaux X-Men reviendraient inévitablement à leur époque tôt ou tard, et ils ont donc traité tout cet arc comme un simple gadget.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif :X-Men’s Age of Apocalypse est toujours le meilleur film de Marvel What If ? Histoire

La « Bataille de l’atome » est essentiellement la réponse de Bendis à cette critique. L’histoire s’ouvre sur une scène choquante dans laquelle le tout nouveau cyclope est presque tué, et le cyclope actuel commence à disparaître en clignant des yeux. Soudain, les X-Men – et les lecteurs de bandes dessinées – ont réalisé qu’ils en savaient moins sur voyage dans le temps qu’ils ne le pensaient. Bendis s’inspirait de différentes théories de la mécanique temporelle et mettait la barre plus haut pour introduire un nouvel élément de risque. Malheureusement, peu de lecteurs ont compris cette approche ambitieuse, et encore moins étaient prêts à abandonner leurs idées préconçues.

All-New X-Men Sentinels

Le débat sur la mécanique temporelle recèle un thème puissant : la question de savoir si une personne peut choisir son propre destin, ou si elle est au contraire esclave de forces qui échappent à son contrôle. Cyclope et Jean Grey avaient été horrifiés par la ligne de temps future qu’ils voyaient, Jean en particulier se débattant parce qu’elle avait téléchargé toute l’histoire de sa vie future par télépathie. Ni l’un ni l’autre n’étaient prêts à se résigner à retourner dans le passé, où ils supposaient que Charles Xavier allait simplement effacer leurs connaissances pour que tout se passe comme prévu. En conséquence, les deux hommes luttaient contre leur attirance mutuelle, désespérés d’éviter la relation maudite qu’ils avaient prévue. Jean était même allé jusqu’à embrasser la Bête dans l’espoir de donner à sa vie une toute autre direction. Mais, dans « Battle of the Atom », le désir de ces deux adolescents de tracer leur propre chemin les a conduits ironiquement à passer du temps ensemble, à se regarder tranquillement et à réaliser à nouveau à quel point ils se souciaient l’un de l’autre.

Il n’a pas fallu longtemps pour que les choses deviennent encore plus complexes, lorsqu’un groupe de futurs X-Men est arrivé sur place pour tenter de renvoyer les tout nouveaux X-Men chez eux. Cela s’est avéré être une erreur d’orientation ; ce n’était pas du tout des X-Men, mais plutôt une future Fraternité de mutants malfaisants. La « Bataille de l’atome » a progressivement ouvert une nouvelle ligne de temps fascinante, qui contrastait fortement avec celles que l’on voyait auparavant dans les bandes dessinées X-Men. La plupart des lignes temporelles futures sont dystopiques, mais l’avenir entrevu dans « Battle of the Atom » était un monde complexe où de bonnes et de mauvaises choses s’étaient produites. Il était plus original et franchement plus créatif que toutes les autres histoires depuis 1981 « .Les jours du futur passé. "

Malheureusement, aussi fantastique que soit le concept de la « Bataille de l’atome », il n’a pas vraiment fonctionné. Le problème avec ce genre de croisement est que chaque membre de l’équipe créative doit être sur la même longueur d’onde, et il y a eu des déconnexions subtiles qui ont fait apparaître des désaccords entre les auteurs. Pendant ce temps, de nombreux lecteurs ont abordé la « Bataille de l’atome » en pensant qu’elle se terminerait avec les tout nouveaux X-Men renvoyés dans le temps, et ils ont été déçus par le manque de résolution. L’événement avait été essentiellement raté – et par conséquent, il n’a jamais vraiment eu de chance.

Plus :Comment le professeur X a-t-il survécu à la mort des cyclopes dans AvX ?

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

Le Morbius de Marvel a un pouvoir que les autres vampires n’ont pas

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Tom Bacon est l’un des scénaristes de Screen Rant, et il est franchement amusé que son enfance soit de retour – et cette fois c’est cool. Tom a tendance à se concentrer sur les différentes franchises de superhéros, ainsi que sur Star Wars, Doctor Who et Star Trek ; il est également un lecteur assidu de bandes dessinées. Au fil des ans, Tom a établi une relation solide avec certains aspects des différentes communautés de fans, et il est modérateur sur certains des plus grands groupes MCU et X-Men de Facebook. Auparavant, il a écrit des nouvelles et des articles sur le divertissement pour Movie Pilot.&#13 ;
&#13 ;
Diplômé de l’université d’Edge Hill au Royaume-Uni, Tom est toujours très lié à son alma mater ; en fait, pendant son temps libre, il y est aumônier bénévole. Il est très impliqué dans son église locale, et quiconque le consulte sur Twitter apprendra rapidement qu’il s’intéresse aussi à la politique britannique.

En savoir plus sur Thomas Bacon

Cet article a été rédigé par Thomas Bacon et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.