Menu Fermer

La dernière saison de Better Call Saul a déjà tenu ses promesses.

Attention : spoilers sur la saison 6 de Better Call Saul.

Pourrait Tu ferais mieux d’appeler Saul pourrait-elle justifier les allusions constantes à l’intensité, à la violence et à la brutalité qui sont apparues dans la préparation de la première saison 6 ? Oui, et même plus. On attendait beaucoup deBetter Call Saul saison 6non seulement à cause deBreaking Bad Better Call Saul est un mastodonte de la critique, mais parce que les cinq dernières saisons de Jimmy McGill ont évolué en une bête entièrement distincte, ce qui amène à se demander si le spin-off est supérieur à son prédécesseur. Comme on pouvait s’y attendre, le battage médiatique de la dernière saison de Better Call Saul a dépassé de loin tout ce que la série solo de Jimmy McGill avait connu auparavant, mais les acteurs et l’équipe doivent en partager la responsabilité…

Avant la première de la saison 6 de Better Call Saul, une foule d’acteurs ont annoncé ce qui les attendait dans la dernière série d’épisodes. Bob Odenkirk a été le plus loquace, décrivant le dernier chapitre de l’histoire de Jimmy comme « sanglant » et « douloureux » (EW), « tragique » (Variety) et la meilleure saison à ce jour. L’actrice de Kim Wexler, Rhea Seehorn, a ajouté son grain de sel en qualifiant la dernière saison de Better Call Saul de « dévastatrice », avant que Lalo Salamanca lui-même – autrement connu sous le nom de Tony Dalton – ne promette quelque chose d' »incontrôlable » (Collider). Ce n’est là qu’un aperçu des commentaires deLes stars de Better Call Saulmais tous sont dans la même veine. C’est un éloge direct de la source, qui place la barre très haut.

En rapport :Better Call Saul soutient la meilleure théorie de fin de Kim

Les acteurs colportent généralement les mêmes vieilles platitudes et hyperboles avant la sortie d’un nouveau film ou d’une nouvelle émission de télévision. Le « meilleur album » de chaque groupe est celui qu’il essaie de vendre à ce moment-là, etc. Mais Better Call Saul a plus que justifié ce que les acteurs et l’équipe ont promis avant la diffusion de la saison 6 – et ils n’ont même pas fini. Le Nacho Varga de Michael Mando est mort dans l’épisode 3, au cours d’une violente confrontation dans le désert, avec des confessions venimeuses, une tension insoutenable et une bonne dose de tragédie. Les téléspectateurs de Better Call Saul n’ont eu à attendre que quatre épisodes avant que le prochain décès majeur ne survienne. Howard Hamlin de Patrick Fabian en étant victime de Lalo Salamanca. Alors que la mort de Nacho était un train lent et torturant que tout le monde pouvait voir venir, celle d’Howard a frappé comme un coup brutal venu du champ gauche, impitoyable dans son exécution rapide mais non moins brutal.

La saison 6 de Better Call Saul est tout ce que les membres de l’équipe ont promis qu’elle serait et bien plus encore. Quatre personnages majeurs étaient sur la sellette (Kim, Nacho, Lalo, Howard), mais seuls les plus courageux auraient pu prédire que deux de ces noms seraient déjà morts et enterrés dans le final de la mi-saison – et surtout dans des circonstances aussi violentes. En fait, Bob Odenkirk, Rhea Seehorn, Tony Dalton et tous ceux qui ont offert des avant-premières alléchantes de la dernière saison de Better Call Saul se sont retenus de donner des indices et des pistes. La saison 6 marque une escalade brutale de la violence qui non seulement dépasse les années précédentes, mais semble même plus sombre que le cliffhanger de la dernière saison de Breaking Bad.

L’un des commentaires d’avant-saison les plus fascinants est venu du producteur exécutif de Better Call Saul, Thomas Schnauz, qui a prévenu les fans de s’attendre à de la « violence physique et émotionnelle ». Le fait que, malgré ces avertissements répétés, le niveau de violence de la saison 6 soit élevé,Nacho de Better Call Saul et les morts d’Howard continuent de choquer et de surprendre lorsqu’elles surviennent. La grande question maintenant, bien sûr, est de savoir jusqu’où iront les épisodes restants. Better Call Saul a peut-être déjà justifié son battage médiatique, mais Vince Gilligan et Peter Gould ne sont pas prêts de relâcher la pression. Si l’on se fie à Breaking Bad, le suspense et le danger ne vont cesser de croître. Cela signifie que de grandes choses sont en réserve pour Lalo Salamanca et Kim Wexler, mais Better Call Saul ne tuerait pas les quatre personnages… n’est-ce pas ?

Plus :La fin de la saison 6 de Better Call Saul est expliquée.

Cet article a été rédigé par Craig Elvy et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.