Menu Fermer

La faute de frappe des X-Men qui a transformé les cyclopes en « fourrures

Être un mutant dans Marvel’s X Men signifie que vous ne vous intégrez pas toujours aux autres personnes. Cela signifie que vous participez à une sous-culture unique, pleine d’expériences partagées que vos proches ou vos collègues ne comprennent peut-être pas. Cela signifie également que vous pouvez vous identifier à un animal, comme un carcajou ou un crapaud, à une créature mythologique, comme un cyclope, ou même à un événement, comme une tempête ou une apocalypse. Vous pourriez vous habiller comme la représentation de votre choix dans un grand costume moelleux. Et dans de rares cas, vous n’avez pas eu l’intention de vous joindre à ce groupe, mais un faux pas d’un écrivain vous y a ajouté. C’est la vie des mutants, mais c’est aussi la vie des fourrures. Il suffit de demander à Cyclope, le chef d’équipe des X-Men ; grâce à une erreur de script dans X-Men : Regenesis #1, il appartient aux deux foules.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

X-Men : Regenesis #1 était un one-shot de 2011, écrit par Kieron Gillen avec l’art de Billy Tan et la couleur d’Andres Mossa, qui a donné le coup d’envoi de l’histoire du même nom. Il se déroule juste après l’événement Schism, au cours duquel les désaccords de leadership entre Cyclope et Wolverine ont divisé les X-Men en deux factions. Cyclope était plus dur sur l’isolement sur une île et se concentrait sur la survie des mutants ; Wolverine est parti pour rouvrir la vieille école pour mutants, voulant donner aux enfants une vie plus normale et plus insouciante.

Relatif :Théorie de l’X-MEN : Le Mystique est le méchant secret de X of Swords

La photo montre le processus par lequel Cyclope et Carcajou approchent les autres X-Men un par un afin de recruter à leurs côtés et de s’éloigner de leurs rivaux. Alors qu’ils présentent cela comme un désaccord civil, le dispositif de cadrage le montre comme un combat sanglant entre deux hommes des cavernes préhistoriques, chacun essayant de vaincre l’autre et de gagner la faveur de leurs pairs. Chaque mutant qui vient au côté de Carcajou est une entaille au visage du cyclope ; chaque mutant qui reste à Utopia est une entaille au côté de Carcajou. Les autres mutants, vêtus de fourrures en lambeaux, marchent d’un côté ou de l’autre de l’arène. Carcajou porte du maquillage ; Cyclope une tête de lion. Mais selon l’auteur du numéro, Kieron Gillen, la conception du costume était un accident. En 2015, l’auteur a tweeté : « Ma pire erreur. Vous vous souvenez de cela dans X-MEN REGENESIS ? Je voulais écrire « Cyclope porte un vêtement *Loin*. » Le tweet n’est pas disponible, mais Gillen a posté une capture d’écran à son compte Tumblr.

Si le choix du costume était vraiment un accident, c’est un heureux hasard. Les deux X-Men n’ont pas leurs pouvoirs dans cette séquence onirique, pour que cela ait un sens, mais il serait visuellement dérangeant de voir le cyclope sans que quelque chose lui couvre les yeux. Les yeux rouges du lion évoquent ses yeux réels, et le lion lui-même est un symbole fort du rôle perçu du cyclope : protecteur d’une meute, il apprend aux plus jeunes membres à chasser et à se battre pour survivre dans la nature sauvage et impitoyable.

Cyclope s’est-il jamais habillé comme son alter ego en fourrure dans la vie réelle ? Pas dans une bande dessinée jusqu’à présent, en tout cas. S’il est si enclin, il aurait beaucoup à apprendre de Bête. Dans X-Men : Regenesis #1, le scientifique bleu et flou des X-Men a littéralement téléphoné pour faire part de sa partie du conflit, raccrochant rapidement pour reprendre une soirée amoureuse avec sa petite amie Abigail Brand. Pour toutes les énormes erreurs de BeastLe cyclope pourrait tirer profit de l’apprentissage de la marche sur le côté poilu de la vie.

Plus :Le nouveau SHIELD de Marvel est dirigé par le plus grand ennemi de Wolverine

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

La chanson thème de la théorie du Big Bang a donné lieu à un procès

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Sean Finley est rédacteur de nouvelles sur la bande dessinée pour ScreenRant. Muté dans son enfance par une copie radioactive de Amazing Fantasy #15, il contribue aujourd’hui à des articles, des critiques et des courts métrages de fiction pour des points de vente locaux et en ligne en utilisant une variété de personnages thématiques. Lorsqu’il n’écrit pas, il est le directeur général de son groupe local D&D, où tout est inventé et où les points ne comptent pas. Vous pouvez le joindre à l’adresse suivante : wseanfinley (at) gmail.com.

En savoir plus sur Sean Finley

Cet article a été rédigé par Sean Finley et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.