Menu Fermer

La Sega dévoile un prototype de portable Nomad jamais vu

Dans le cadre de la célébration de son 60e anniversaire, SEGA a ouvert les chambres fortes et a organisé une leçon d’histoire en ligne en passant par sa lignée matérielle, y compris un prototype jamais vu auparavant en dehors de ses bureaux. SEGA était autrefois le grand manitou de l’industrie du jeu, défiant Nintendo à sa plus grande domination. De la naissance du Master System à la brève mais La vie foisonnante de la DreamcastLes titres et les franchises de SEGA ont inspiré un public qui persévère encore aujourd’hui.

Cependant, l’histoire de SEGA est peut-être la plus compliquée de tous les détenteurs de plateforme en ce qui concerne son matériel. À un moment donné, dans les années 1990, la société a soutenu la Genesis, Game Gear, Sega CD, 32X, Saturn et même la Pico, une console destinée aux enfants qui se vendait mal en dehors du Japon. De nombreux livres ont été écrits sur l’histoire, en particulier sur cette période de turbulences où les divisions américaine et japonaise de la société avaient leurs propres idées sur la direction à prendre, tandis que les dirigeants de la société encourageaient les deux parties à développer des projets en concurrence directe.

Relatif :Sega offre des mini-jeux rétro gratuits pour son 60e anniversaire

C’est au milieu de toute cette confusion qu’est sorti le Sega Nomad, une Genèse portable dont le nom de code était « Vénus » et qui jouait presque tous les jeux de l’impressionnante bibliothèque du système. Au milieu d’une leçon d’histoire vidéo de vingt minutes passant en revue les différentes consoles et projets internes de SEGA qui n’ont jamais vu le jour, longtemps SEGA Le directeur et exécutif Hiroyuki Miyazaki a sorti une version du Nomad qui portait encore le nom de code Vénus. La console était reconnaissable comme un Nomad, mais son design était très inspiré par le côté japonais de la société. La Nomad elle-même n’a jamais été commercialisée en dehors de l’Amérique du Nord, ce prototype donne donc un aperçu de ce à quoi la console aurait pu ressembler si SEGA avait voulu la commercialiser plus largement en dehors des États-Unis.

Le reste de la vidéo donne des détails intrigants sur les consoles qui ont été mises sur le marché, les noms de code utilisés pour des projets qui n’ont jamais vu le jour, et même quelques noms de code dont on disait qu’ils n’existaient que dans les coulisses. En particulier, Miyazaki-san n’a pas pu donner de détails sur le nom de code Pluto, dont la rumeur veut depuis longtemps qu’il s’agisse d’une version en ligne de la Sega Saturn. Il n’a pu que spéculer sur le fait qu’il s’agissait probablement d’une idée sur la table à un moment donné, mais il n’y a pas eu de travail sérieux à ce sujet. La vidéo entière est sous-titrée en anglais et vaut la peine d’être regardée pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire des jeux vidéo.

Ce dévoilement public du prototype de SEGA Japanese Nomad devrait être bien moins spécial qu’il ne l’est. Les sociétés de jeux sont très secrètes, même à propos d’une technologie qui est dépassée de plusieurs décennies. En outre, nombre d’entre elles sont de mauvais gestionnaires de leur propre histoire, ce qui conduit à des situations où les droits des jeux sont tellement emmêlés dans les acquisitions et la bureaucratie des entreprises que ils s’effacent dans l’obscurité. Des organisations telles que la Fondation pour l’histoire du jeu vidéo commencent à travailler dur pour documenter l’industrie actuelle, mais davantage d’entreprises devraient être prêtes à plonger dans le bon et le mauvais côté de ce qui a précédé.

Suivant :Sega apporte plus de jeux sur PC après le succès de Persona 4 Golden

Source : SEGA / YouTube

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Crusader Kings 3 with Gollum

Crusader Kings 3 Lord Of The Rings Mod laisse le joueur régner sur la Terre du Milieu

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Alex Santa Maria
(431 Articles publiés)

Alex Santa Maria est un écrivain, un éditeur et un critique basé dans l’État du soleil. Élevé dans un centre Xbox LAN, Alex est un passionné qui aime les jeux de tir, les roguelikes et les jeux d’arcade. Il a une obsession malsaine pour les mauvais films, un amour des années 80 et les compétences nécessaires pour faire un bon score au flipper. Lorsqu’il ne couvre pas les dernières nouvelles de Screen Rant, vous pouvez trouver sa signature sur un nombre croissant de sites web, y compris GameRevolution, TechRaptor, Mandatory et WrestleZone.

Plus d’informations sur Alex Santa Maria

Cet article a été rédigé par Alex Santa Maria et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.