Menu Fermer

L’ADL affirme que la vapeur est un terreau fertile pour les extrémistes

Un rapport accablant de l’ADL (Anti-Defamation League) affirme de manière convaincante que le rapport de ValveVapeur Le marché et les jeux sociaux sont devenus un terreau fertile pour les extrémistes raciaux. Le rapport de l’ADL ne blâme pas directement Valve pour la rhétorique et les actions haineuses de ses utilisateurs, mais il souligne que Valve n’a jamais traité correctement ce problème manifestement répandu.

Comme certains se plaignent ouvertement de la toxicité manifeste et des insultes raciales des anciens lobbies du jeu, on peut dire que le problème du racisme dans la communauté du jeu n’est pas un secret. Tous les quelques mois,un athlète de streamer ou d’esports laisse tomber le mot en « n et est largement condamné tout en étant salué par certains comme un martyr de la liberté d’expression, et maintenant mêmeles stars du sport sont parfois prises en train de faire la même chose grâce à la prolifération de la visibilité en ligne. Alors que ce comportement ignoble se produit malgré la modération de la plateforme et est généralement puni proportionnellement, les ADL ont découvert que le peu de modération de Valve a longtemps permis aux extrémistes raciaux de fleurir sous son nez apathique.

Relatif :Le pilote de la NASCAR Kyle Larson suspendu pour avoir tenu des propos racistes lors de l’événement iRacing [MISE À JOUR].

LeADL souligne que si une enquête menée en 2019 montre que seuls 23 % des joueurs américains disent avoir été « exposés à l’idéologie de la suprématie blanche dans les jeux en ligne », ces répondants affirment que Valve’sDota 2 et Counterstrike : L’offensive mondiale a représenté un taux d’exposition disproportionné. Pour comprendre pourquoi, ADL a plongé dans l’espace social de Steam, où des rapports externes ont trouvé des utilisateurs « glorifiant l’imagerie nazie » et d’autres contenus haineux pendant des années. Elle a publié l’image ci-dessous, une « cartographie d’amis non exhaustive d’un échantillon de près de 200 utilisateurs qui ont embrassé/propagé la propagande nazie ou la suprématie blanche », qui s’entrelace avec un réseau de « 16 697 connexions d’amis ». Selon l’ADL, il a été « d’une facilité déconcertante » de trouver des utilisateurs qui « épousent ouvertement des croyances extrémistes » en utilisant des « termes clés, des symboles numériques de haine courants [,] et des acronymes » comme les croix gammées, les têtes de mort et les références à « 1488 ».

ADL Steam Friend Map

Alors que de nombreuxjouer à des jeux pour tuer des nazis virtuelsL’ADL estime que le laxisme de Valve en matière de modération permet plutôt de radicaliser les utilisateurs pour en faire de vrais. Non seulement la « glorification de meurtriers extrémistes tristement célèbres » comme Adolf Hitler, Anders Breivik, et le tireur de la mosquée de Christchurch, Brenton Tarrant, est normalisée parmi les utilisateurs de Steam, mais des « leaders extrémistes et des tueurs de masse » connus sont ou étaient actifs sur Steam. Ceux d’entre eux qui ont commis des crimes comme le meurtre ont ouvertement exprimé l’idéologie qui les motivait, le nom d’utilisateur de Tarrant rendant prétendument hommage au fondateur du parti nazi américain George Lincoln Rockwell et l’ancien chef du groupe haineux Feuerkrieg Division citant Joseph Goebbels et Heimlich Himmler dans leur biographie.

L’ADL affirme avec justesse que le type d’ouverture que Steam a permis aux tenants de la suprématie blanche de s’auto-identifier la met effectivement au même niveau que les plates-formes d’extrême droite « Télégramme ou Gab », surtout si l’on considère le nombre d’extrémistes qui portent le badge de Steam « ambassadeur de la communauté ». Identifiant les racines du problème dans les lacunes de Valve en matière de « gouvernance des plates-formes à la fois en termes de politique et de pratique », l’ADL conclut que Valve peut y remédier en prenant « certaines des mesures les plus élémentaires » comme d’autres plates-formes, telles que « s’élever contre l’extrémisme » et « mettre à jour les politiques des plates-formes de jeux en ligne autour de l’extrémisme ».

Il est triste de constater que la même organisation qui étaitcontroversé pour les fans impopulaires de PewDiePie doit intervenir pour dire à Valve de faire son travail, mais c’est malheureusement ce à quoi il en est arrivé. L’ADL, ni personne d’autre, n’impliquerait quenormalement charitable Valve and Steam sont maléfiques, mais l’inaction de l’entreprise face à ce qui se passe dans sa propre cour menace de salir sa réputation et de continuer à alimenter un réseau de haine en ligne qui, lorsqu’il s’infiltre dans le monde réel, tue.

Suivant :Les néo-nazis se tournent vers les bombes à retardement pour lancer des insultes racistes et antisémites

Source : ADL

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

PlayStation 5 PS5 Pre-Order Info Details Dates Price Availability

PS5 Pre-Order Dates &amp ; Info : Quand &amp ; Où acheter

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Phillip Tinner est membre de l’équipe d’actualités du jeu Screen Rant, et il a écrit sur tout ce qui concerne le cinéma, la télévision et les jeux pour le site depuis 2018. Phillip est titulaire d’une licence d’histoire de l’université Texas A&M et est fasciné par les nombreux domaines dans lesquels les mondes virtuel et réel se rencontrent. Originaire du Texas, il est probable qu’on le trouve en train d’apprécier un Shiner Bock ou de dévorer un Tex-Mex – souvent les deux à la fois ! Mais la plupart du temps, il se contente de jouer et d’écrire sur les jeux vidéo.
Il espère que les lecteurs apprécieront son contenu autant que ses recherches et sa production. Les éditeurs, les créateurs et les lecteurs peuvent le joindre à tout moment sur Twitter @PhilKimTin, ou ils peuvent le faire de manière un peu moins amusante via LinkedIn.

En savoir plus sur Phillip Tinner

Cet article a été rédigé par Phillip Tinner et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.