Menu Fermer

L’auteur de Star Wars explique pourquoi les Jedi peuvent aimer, mais que l’attachement n’est pas le bon

La guerre des étoiles L’auteur Charles Soule vient d’expliquer pourquoi le Jedi peut aimer, mais l’attachement est mal. Lorsque George Lucas a présenté aux téléspectateurs l’Ordre Jedi de la trilogie précédente, il a révélé un Ordre Jedi très différent de tout ce que les téléspectateurs attendaient. Austères et réfléchis, les Jedi étaient particulièrement remarquables pour leur enseignement sur l’attachement. Ils croyaient que l’attachement est le côté obscur et, par conséquent, Anakin Skywalker a été forcé de garder sa relation avec Padmé secrète – une Obi-Wan est resté discret. Palpatine a utilisé l’amour secret d’Anakin comme un outil pour le manipuler et le séduire du côté obscur.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Lucasfilm a récemment lancéStar Wars : La Haute Républiqueune initiative transmédia qui met en vedette l’Ordre Jedi 200 ans avant les événements deStar Wars : Episode I – La menace fantôme. L’Ordre Jedi de l’époque de la Haute République était très différente de celle des préquelles, et cela est particulièrement remarquable dans leur vision de l’amour et de l’attachement. Une scène clé du roman de Charles Soule, La lumière des Jedi, met en scène deux Jedi éminents de l’Ordre qui se souviennent « de moments partagés en tant que Padawans, tolérés et compris, et même communs – mais des choses à laisser derrière soi une fois qu’on s’est élevé pour devenir adulte dans l’Ordre ».

Relatif : Anakin ne serait pas passé du côté obscur à l’époque de la Haute République

Dans une interview avecPolygoneeL’auteur Charles Soule – qui est le cerveau de toute l’initiative de la Haute République – réfléchit sur l’attitude des Jedi face à l’amour, et pourquoi c’est une bonne chose, mais l’attachement est du côté obscur.

« Les règles qui existent dans la trilogie précédente existent toujours. Ils prononcent toujours les mêmes vœux, ils ont toujours les mêmes sentiments à ce sujet, mais leur compréhension de la force de l’Ordre et de la flexibilité au sein de l’Ordre et l’interprétation de ces règles … elles sont plus diffuses, je dirais…. Les Jedi comprennent [l’importance de la connexion] et savent à quel point elle est importante pour l’univers, et importante pour les relations de la grande majorité des gens. Je ne m’attendais pas à ce que cette interview aille dans ce sens, mais comme l’amour, d’une certaine manière, il s’agit aussi de lâcher prise. Il s’agit de laisser les gens être ce qu’ils sont et de les soutenir tout au long de ce voyage, ce qui est le contraire de l’attachement. Et donc je pense qu’il est très facile pour un Jedi d’aimer, c’est juste qu’il faut aimer sans se contrôler et aimer sans avoir peur de perdre quelqu’un, ce à quoi les Jedi sont bons, et les Sith sont mauvais ».

Star Wars Light of the Jedi Cover

C’est une approche fascinante, et une façon intelligente de résoudre l’une des tensions les plus étranges de la saga Skywalker : qu’Anakin Skywalker soit condamné au côté obscur à cause de sa passion pour Padmé, et pourtant il est racheté par son amour pour son fils Luke. L’interprétation de Soule suggère que l’amour d’Anakin pour Padmé était entaché par l’égoïsme de l’attachement, car il ne pouvait pas envisager de la perdre, et était prêt à tout sacrifier pour éviter que cela n’arrive. De même, Luc faisait preuve d’un sentiment d’attachement enL’Empire contre-attaque quand il a fait fi de la sagesse de Yoda et d’Obi-Wan pour affronter Dark Vador et sauver ses amis ; l’histoire se répétait.

Mais les Jedi de l’ère précédente avaient trop simplifié les choses. Cela n’avait pas seulement coupé l’attachement de leur vie, mais par peur de l’attachement, ils avaient aussi perdu le contact. Cela a affecté tous les aspects de l’Ordre, les Jedi ne dirigeaient plus d’avant-postes sur des mondes dispersés dans la galaxie, mais se séparaient du cosmos et se basaient uniquement sur Coruscant. Cela signifiait également Yoda et Obi-Wan ne pouvaient pas envisager un scénario où Dark Vador serait racheté, car ils ne comprenaient pas que l’amour – l’amour véritable et désintéressé – pouvait triompher des ténèbres. Ce commentaire fascinant de l’auteur de Star Wars, Charles Soule, montre à quel point les Jedi s’étaient égarés.

Plus :Star Wars révèle comment Palpatine a coupé les Jedi de la Force

Source : Polygon

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Armie Hammer quitte le mariage de J-Lo après une étrange fuite de DM

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Thomas Bacon
(3388 Articles publiés)

Tom Bacon est l’un des scénaristes de Screen Rant, et il est franchement amusé que son enfance soit de retour – et cette fois c’est cool. Tom a tendance à se concentrer sur les différentes franchises de superhéros, ainsi que sur Star Wars, Doctor Who et Star Trek ; il est également un lecteur assidu de bandes dessinées. Au fil des ans, Tom a établi une relation solide avec certains aspects des différentes communautés de fans, et il est modérateur sur certains des plus grands groupes MCU et X-Men de Facebook. Auparavant, il a écrit des nouvelles et des articles sur le divertissement pour Movie Pilot.&#13 ;
&#13 ;
Diplômé de l’université d’Edge Hill au Royaume-Uni, Tom est toujours très lié à son alma mater ; en fait, pendant son temps libre, il y est aumônier bénévole. Il est très impliqué dans son église locale, et quiconque le consulte sur Twitter apprendra rapidement qu’il s’intéresse aussi à la politique britannique.

Plus de Thomas Bacon

Cet article a été rédigé par Thomas Bacon et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.