Menu Fermer

Le dernier d’entre nous, partie II, se termine : Une symétrie dévastatrice

[AVERTISSEMENT : Spoilers for The Last Of Us Partie 2 au-delà de ce point].

La suite de Naughty Dog Le dernier d’entre nous Partie 2 dessine une ellipse, partant et arrivant à deux points dans une symétrie dévastatrice. Sur le premier point, on trouve une vulgaire démonstration de violence délivrée sans signification, une séquence de torture cruellement cruelle pour les fans de l’histoire de Naughty Dog jusqu’à présent, une épreuve de souffrance que le joueur doit endurer aux côtés de leur héroïne bien-aimée Ellie. Par le final brutal et inébranlablement sanglant du jeu, les joueurs tentent de saisir un récit qui a sombré dans le chaos.

Le jeu original nous offre une brève diversion dans le rôle d’Ellie lorsque Joël est gravement blessé, une section qui complique l’union du couple, une inversion parentale qui alimente avec succès notre investissement dans leur survie. Joel et Ellie se sauvent mutuellement et se sauvent eux-mêmes tout au long du jeu, ce qui ajoute une complexité significative à leur dynamique père-fille.Le dernier d’entre nous Partie 2 concerne également les pères et les filles mais, cette fois, les tensions du monde post-apocalyptique au sens large font chuter ce cadre, ajoutant un contexte supplémentaire au mensonge original de Joel.

Relatif :Le dernier d’entre nous – Partie II : Vous n’avez jamais joué à quelque chose comme ça

[AVERTISSEMENT FINAL : Spoilers pour tous les derniers d’entre nous – Partie 2 au-delà de ce point].

The Last of Us Ellie Rifle

Perdre le contrôle d’Ellie à la moitié du match est soudain, discordant et donne à réfléchir. Ce n’est pas la première fois dans le jeu qu’on nous demande de tenir compte d’un renversement de rôle qui contredit nos attentes immédiates – réfléchissez, par exemple, Metal Gear Solid 2 : Les Fils de la Liberté-mais il n’en est pas moins vrai qu’il s’agit d’une véritable trahison. Les joueurs se mettent à la place d’Abby, en remontant la chronologie du récit pour révéler une journée dans la vie d’un « loup » – abréviation pour les membres du Front de libération de Washington, une cabale paramilitaire qui inclut les individus marqués qu’Ellie traque dans le jeu – et en introduisant intimement cette contrepartie musclée et mieux équipée.

Il est quelque peu difficile de décrire Abby et Ellie comme les deux faces d’une même pièce, car le jeu s’intéresse moins à des échos aussi directs ; ce ne sont que deux jeunes femmes très différentes qui cherchent désespérément à se venger. Abby s’aventure avec son jeune séraphin, Lev, son frère adoptif, tandis qu’Ellie se retire dans une pittoresque ferme à la campagne pour poursuivre le bonheur domestique avec sa petite amie Dina et leur fils nouveau-né, JJ (qui n’est jamais en panne, mais on peut supposer qu’il s’agit de « Joel » et « Jesse »). Ce sont deux nouvelles familles qui vont de l’avant.

Les scènes et les moments qui précèdent cette dernière partie de la deuxième partie de The Last of Us sont ineffablement entachés de malaise et de doute. Il est difficile de ne pas penser à l’épilogue de Uncharted 4 : A Thief’s EndLe précédent Naughty Dog Playstation 4 qui a tenté de mettre en contraste les aventures passées meurtrières de Nathan Drake avec une nouvelle vie tranquille de parent. Mais ici, le bébé de Dina et Ellie n’est qu’un autre aspect onirique au milieu de leur champ de blé doré et serein et de leurs paysages à couper le souffle. Mais rien de tout cela n’est un rêve, et Tommy qui se rend rapidement sur la propriété pour expliquer comment il a finalement flairé une piste sur leur némésis, se sent convenablement vulgaire, une inquiétante secousse d’épaule qui menace le sanctuaire du couple.

Il y a quelques points qui devraient être soulignés sur la situation réelle d’Ellie dans cette partie du jeu, pourquoi elle choisit un retour à la violence, et comment la tragédie qu’elle doit endurer n’est pas positionnée comme une simple misère pour elle-même. La deuxième partie de The Last of Us n’est pas une atteinte sadique à l’expression de l’amitié et de la famille de l’original ; n’oublions pas que le premier jeu est une expérience tourmentée et macabre en soi, qualités qui semblent être fréquemment ignorées à la lumière de certains souvenirs idylliques. Le dernier d’entre nous est une histoire terrifiante d’effusions de sang, de tragédies, de mensonges et de pertes, malgré la lumière accordée par les conclusions de la famille retrouvée et le charme des protagonistes.

Ellie doit continuer à se remettre de son traumatisme

Le discours de Tommy sur Abby perturbe Ellie, avant qu’il ne soit fermement chassé et réprimandé par Dina, qui cherche à sauvegarder la nouvelle famille aimante rencontrée à la ferme. Dina suit la situation avec bon sens ; bien qu’ils aiment le frère de Joel (qui peut être décrit sans risque comme l’oncle d’Ellie, en réalité), Dina a déjà rempli son rôle de partenaire de confiance dans la vengeance passionnée, et même plus. Elle a d’abord risqué sa vie sans poser de questions, et sa nouvelle maternité est une récompense méritée. C’est son rôle le plus important, et elle attend le même sens des priorités de la part d’Ellie.

Relatif :Récapitulation de l’histoire du dernier d’entre nous : Fin &amp ; Explication de la mise en place de TLOU2

Ellie renvoie quelques moutons dans la grange au coucher du soleil cette nuit-là, mais un agneau errant se recroqueville sous une pelle penchée dans le foin. À l’approche, l’animal fait tomber l’outil de manière impulsive, provoquant un bruit qui fait immédiatement ressurgir les derniers moments de souffrance de Joël dans l’esprit d’Ellie. La porte de la grange se ferme, plongeant Ellie dans le noir, jusqu’à ce que Dina finisse par trouver son partenaire qui hurle de façon incohérente dans le noir, pendant que leur fils pleure et hurle, attaché au corps d’Ellie dans une écharpe. JJ va parfaitement bien, bien qu’il soit secoué, mais le rétablissement des sens d’Ellie prédit ce qui va arriver : elle va reprendre la route pour traquer sa némésis, une fois pour toutes.

Certains pourraient lire ce moment comme irrationnel, ou comme une séquence qui décrit un personnage poursuivant de manière irréaliste la violence pour se refermer au service des prémisses d’un jeu d’action. En vérité, les circonstances dans la grange montrent que le fait d’affronter une fois de plus le meurtrier de Joel ne contourne pas la logique et la raison. Ellie craint de représenter une véritable menace pour l’enfant, encline à une terreur incohérente qui met en danger la sécurité de son fils, apparemment motivée par le meurtre non avoué de Joel. Il ne s’agit pas seulement d’une question de détail – venger Joel pourrait être crucial pour la survie d’Ellie, et même pour la sécurité de JJ.

Le lendemain, Dina confronte une Ellie surdimensionnée dans la cuisine, insistant pour qu’elle mette tout cela derrière elle. Ce qu’Ellie a alors du mal à communiquer, c’est que son voyage ne ressemble pas à un choix. Elle est obligée de suivre la piste, dans l’espoir de débarrasser leur famille de ces cauchemars imprévisibles et potentiellement dangereux. De son point de vue, Ellie ne sera peut-être jamais vraiment une mère tant que cela ne sera pas fait, et elle met donc tout son bonheur potentiel en danger. C’est triste à dire, L’histoire de la deuxième partie de The Last of Us ne peut pas se terminer par une carte postale de la vie d’un pays. En tant qu’acteur, c’est probablement plus que déchirant, et c’est le genre de chose qui a tourmenté les premiers examinateurs. La deuxième partie de The Last of Us n’offre pas de choix aux joueurs, mais Ellie n’a pas non plus l’impression d’en avoir un.

Ellie laisse Abby partir

Après un combat brutal que la plupart des joueurs voudraient interrompre ou empêcher, la quête violente d’Ellie est terminée. Elle ne se résout pas par une défaite triomphante comptée pour l’un ou l’autre camp, bien que les dégâts soient visiblement importants et que le sang coule à flots sur la côte. Abby mord même deux des doigts d’Ellie avant d’être étranglée, battue, poignardée et presque noyée. Et pourtant, à la fin, les deux femmes sont toujours en vie pour se séparer.

Relatif : Tout ce que nous savons sur HBO est le dernier d’entre nous

Plutôt qu’un climax doux-amer, La dernière partie de l’action finale de The Last of Us Part II La séquence semble juste amère, point final. Ellie et Abby ont toutes deux fait face aux limites les plus extrêmes de leur endurance à la violence et à la souffrance, mais chacune d’entre elles a des raisons de continuer, l’aspect le plus vital auquel elles peuvent s’identifier : la famille. C’est peut-être ce qui a ralenti la main d’Ellie, comment la défaite de sa cible finale n’a pas dû se terminer par un meurtre pour être achevée. Ellie pense peut-être à Dina et à leur enfant dans cette ferme lointaine, une vision d’amour et de confiance, trahie et lointaine maintenant mais intimement rappelée. Abby, après avoir subi des tourments indescriptibles (et littéralement, en ce qui concerne le jeu, non décrits) en tant qu’esclave capturée par les impitoyables Rattlers opportunistes, a mis le corps de Lev, proche de la mort, en sécurité dans un bateau pour s’échapper.

C’est là le véritable écho : la famille pour laquelle nous choisissons de vivre, malgré tout risque ou toute incertitude. Comme pour beaucoup de choses, ce sont les détails qui ont peut-être uni Abby et Ellie dans un autre récit, où leurs destins ne sont pas constamment en désaccord. Pour deux personnages principaux, il y a incroyablement peu de choses qui se disent entre eux, même dans le combat final, ce qui nous laisse à pontifier sans fin sur la question de savoir si le conflit aurait pu être résolu avec moins de mal. À la fin, Abby part à la recherche d’une paix et d’un but pour elle et Lev qui ne sont ni garantis ni cohérents dans le récit (puisque les Fireflies peuvent encore survivre, à un certain titre) et Ellie rentre chez elle avec le doute persistant de son départ. L’avenir des deux familles n’est pas promis, mais un seul est observé dans la finale de L’histoire de la deuxième partie de The Last of Us.

Revanche et coût

The Last of Us Part II Dinah Sleeping

Lorsqu’Ellie revient enfin à la ferme, la plupart des gens ne considèrent pas que sa caverne vide est une surprise. Dina ne peut tolérer qu’un partenaire soit prêt à fuir ses responsabilités familiales en plein matin, quel que soit son but, et il est difficile de penser qu’Ellie ait prévu le contraire. En se promenant dans le sanctuaire de son studio, la joueuse constate qu’ici, dans la maison – et seulement ici – subsiste un quelconque sentiment de caractère ou une preuve d’appartenance à un passé. C’est le seul espace vierge et meublé que Dina a laissé derrière elle.

Il y a plusieurs moments dans le jeu où Ellie soulève une guitare pour jouer, s’entraîner et même se produire pour les autres. En utilisant le pavé tactile de la manette PlayStation 4 DualShock (ou via plusieurs autres méthodes, indicatives de la partie II de The Last of Us une gamme incroyablement détaillée d’options de jeu et d’accessibilité) elle cherche et joue les accords qu’elle connaît… mais maintenant, ils ne sonnent plus de la même façon. Ils sont étouffés, fracturés, endommagés, voire incomplets.

Relatif :Pourquoi le dernier d’entre nous, partie 2, est déjà si controversé

Ellie a perdu la majeure partie de deux doigts de sa main gauche au profit d’Abby dans le combat final. Ce qui lui reste a apparemment guéri sur le chemin du retour, mais cela ne lui permet pas de maîtriser pleinement l’instrument tel qu’elle l’a appris jusqu’à présent. C’est un moment calme mais brutal dans un récit fort et brutal, communiquant le coup final avec une sincérité perçante : la vengeance et la rage corrompent et déforment irrémédiablement ceux qui en délivrent la charge.

L’avenir d’Ellie

Pourtant, l’écho le plus poignant de la guitare d’Ellie est son lien direct avec Joel, qui lui a un jour offert ce même instrument et lui a appris à en jouer. Il est maintenant parti depuis longtemps, mais les leçons et l’artefact demeurent, le potentiel de croissance et de progrès créatifs dépassant son propre souffle. À ce moment précis, seule dans ce qui était autrefois son havre de paix, Ellie a peut-être entièrement perdu ce dernier lien éthéré.

Mais c’est une interprétation condamnée. Qu’Ellie le sache ou non, elle pourrait retrouver sa capacité à jouer de la musique. L’un des guitaristes les plus célèbres et les plus importants de tous les temps était Django Reinhardt, qui a surmonté une blessure brûlante qui lui a mutilé la main en inventant une nouvelle approche stylistique, qui est toujours vénérée aujourd’hui. Ellie est peut-être maintenant physiquement transformée, mais rien n’indique précisément qu’elle ne peut ou ne veut pas s’adapter et se rétablir, et encore moins en partie.

Bien sûr, nous savons qu’Ellie en doute elle-même, et le les derniers moments de la deuxième partie de The Last of Us On peut difficilement parler d’optimisme extérieur. C’est parce que nous la voyons laisser sa guitare, ainsi que la plupart de ses effets personnels, alors qu’elle s’en va vers des routes inconnues, non décrites, probablement infectées, au-delà.

The Last of Us Part II Ending Explained Back At The Homestead

Ellie va-t-elle retourner dans le comté de Jackson ? On ne sait jamais exactement où elle va, d’une manière ou d’une autre, mais c’est douteux. Tommy est peut-être revenu ou non et pourrait être mort, tué par les Rattlers ou les infectés sur la route, et il est probable que son ex-femme Maria n’apprécierait pas la vue d’Ellie revenant aux portes. La poursuite de sa mission a causé des dommages irréparables à sa famille, et l’a probablement rendue complètement seule.

En fin de compte, il n’y a pas d’œil pour œil, et toute symétrie apparente dans la justice est une illusion fébrile à laquelle on ne peut pas se fier. Il est probable qu’Ellie l’ait compris lors de la confrontation finale avec Abby, qui a été plus qu’une délivrance et un sauvetage. Il n’y a pas de grand équilibre de la balance, juste le désespoir de garder intact le peu précieux qui reste : le dernier d’entre nous.

Plus :Combien de temps faut-il pour que le dernier d’entre nous 2 batte

La deuxième partie de The Last of Us est désormais disponible en exclusivité sur la PlayStation 4.

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

Comment les âmes de démons sont différentes des âmes sombres

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Leonardo Faierman est né à Buenos Aires, a grandi dans le Queens, c’est sur le terrain de jeu qu’il a planifié la plupart de ses projets. Depuis lors, il a suivi un chemin tortueux en tant qu’écrivain, éditeur, podcasteur, créateur de bandes dessinées, et surtout mécontent bienveillant à New York.&#13 ;
&#13 ;
Sa bande dessinée préférée est Love &amp ; Rockets, son film préféré est Mad Max : Fury Road, son jeu vidéo préféré est Guardian Heroes, son livre préféré est The Thief’s Journal de Jean Genet. Au moment de la rédaction du présent document, il est fort possible que tout ou partie de ses préférences aient changé &#13 ;
&#13 ;
Leo est le 1/5e du podcast de longue durée @BlackComicsChat, le 1/2 du podcast d’horreur @TheScreamSquad, rédacteur en chef du film pour le bulletin mensuel indépendant de science-fiction Narazu, et a généralement des mots partout sur les interwebs, mais ils sont fréquemment rassemblés sur Twitter à @LeonardoEff – vous pouvez aller lui crier dessus là-bas, si nécessaire.

En savoir plus sur Leo Faierman

Cet article a été rédigé par Leo Faierman et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.