Menu Fermer

Le Flash de Marvel a volé l’histoire la plus controversée de Spider-Man.

Avertissement : cet article contient des spoilers pour Heroes Reborn #7 et Heroes Return #1 !

Dans la réalité déformée de Heroes Reborn, la version de Marvel desÉclat – Stanley Stewart, alias le Flou, a souffert de sa propre version de l’histoire. Un jour de plusle controversé Homme araignée qui a effacé son mariage avec Mary Jane Watson de la continuité. Dans un monde où les Avengers n’ont jamais été formés, l’histoire s’est déroulée différemment, non seulement en poussant le Flou à faire le même sombre marché avec Méphisto que Peter Parker, mais aussi en conspirant pour le voir sacrifier sa relation avec la même femme.

Lorsque Tante May a été gravement blessée par une balle d’assassin, l’histoire de J. Michael Straczynski et Joe Quesada a vu Peter chercher tous les moyens, pratiques ou surnaturels, pour lui sauver la vie. Dans un acte de désespoir, Peter a invoqué Méphistoqui accepte de sauver la vie de May avec sa magie infernale. Cependant, le prix de cette magie serait la suppression complète du mariage de longue date de Peter de la réalité, quelque chose que Peter a d’abord résisté mais a accepté à contrecœur avec Mary Jane, perdant tous les souvenirs de l’accord et de sa vie avant.

RELATED :La version Marvel de Flash vient de voler la pire idée de Spider-Man.

Dans Heroes Reborn #7 par Jason Aaron et Aaron Kuder,Blur et ses coéquipiers de l’Escadron Suprême enquêtent sur leur monde, alertés par le fait que les Avengers commencent à se réveiller de leurs faux souvenirs. Cela implique de revisiter les sites des batailles précédentes et les fantômes des vieux souvenirs. Lors d’une discussion sur la possibilité de modifier le passé en voyageant dans le temps, le Flou a un moment de sagesse où il dit :  » J’ai l’impression que… Ça ne marche pas toujours très bien quand on change les choses. » Dans un flashback, Stanley Stewart se tient debout, entouré de feu, serrant très fort « Mary Jane Stewart » qui tente de le rassurer en lui disant qu’ils se retrouveront et seront à nouveau ensemble. Les larmes aux yeux, le couple se dit au revoir tandis que Méphisto rit en arrière-plan.

Tout au long de Heroes Reborn, Stanley Stewart a été dépeint comme un héros hyperactif et sarcastique dont l’entraînement et les pouvoirs peuvent à peine suivre son ego, et pourtant ce moment suggère qu’il a passé un pacte avec le diable tout aussi tragique que celui de Spider-Man. Ce qui est particulièrement troublant, c’est que Méphisto est la force motrice derrière cette réalité, vénéré comme la divinité directrice de l’Amérique. Loin d’avoir besoin d’un contrôle supplémentaire sur le Flou, il semble que cet accord particulier a été fait purement pour le plaisir du démon.

One More Day a été une histoire notoirement critiquée, certains fans louant une réinitialisation difficile mais efficace de Spider-Man et de son équipe de soutien, tandis que d’autres pensaient qu’il s’agissait d’une tactique bon marché qui faisait agir Peter de manière totalement hors de son personnage en acceptant l’aide du diable. Les numéros précédents de Heroes Reborn se sont concentrés sur les références à DC, étant donné que l’Escadron Suprême est une parodie directe de la Ligue des Justiciers, mais le numéro 7 consacre ses premières scènes à revisiter les événements de Marvel tels que Civil War, Dark Reign, etInvasion secrètede voir comment ils se sont déroulés avec cette équipe de personnages très différente.

Dans la vraie réalité de Marvel, Spider-Man souffre toujours des conséquences de son accord avec Méphisto, car des éléments de l’ancienne version de sa vie reviennent pour se venger sous la forme de… méchant mort-vivant Kindred. Le Flou a peut-être échappé à un tel destin grâce aux Avengers, qui ont retrouvé la mémoire dans Heroes Return #1 et remis le monde à l’endroit, mais ce numéro le montre également désemparé face à un monde où – du moins pour autant qu’il s’en souvienne – tout s’est déroulé comme il le souhaitait. D’une manière ou d’une autre, Méphisto parvient à ruiner chaque héros qui passe un accord avec lui, et il faudra du temps avant que Spider-Man ou la version Marvel de Flash ne se remettent de leurs expériences avec le méchant démoniaque.

NEXT :L’agent Coulson est mauvais, mais il reste un fanboy de Captain America.

Cet article a été rédigé par Drew Mollo et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.