Menu Fermer

Le médiéval Luke Skywalker manie le sabre laser Excalibur dans le Fan Art de Star Wars

Le dernier album du dessinateur et illustrateur Jake BartokLa guerre des étoiles Le fan art réimagine Luke Skywalker comme un chevalier médiéval brandissant l’Excalibur. Dans la série Star Wars : A New Hope de 1977, Luke Skywalker (Mark Hamill) sert de substitut au public qui nous fait découvrir une galaxie très, très lointaine. Dans ce premier film, « Old Ben », alias Obi-Wan Kenobi (Alec Guinness) tire le rideau sur les Jedi et la Force pour le jeune fermier, attirant Luc dans la lutte de l’Alliance Rebelle contre l’Empire Galactique.

Obi-Wan parle de l’époque où il était chevalier Jedi, gardien de la paix et de la justice dans la République, aux côtés du père de Luke, Anakin, jusqu’à ce que Vader le trahisse et l’assassine. Au début, Luke ne veut rien savoir de la rébellion ou du Jedi disparu (même après qu’Obi-Wan lui ait donné le sabre laser de son père). Cependant, après que les soldats impériaux aient assassiné sa tante et son oncle à la recherche de R2-D2 et C-3PO, Luke dit à Obi-Wan : « Il n’y a plus rien pour moi ici maintenant. Je veux apprendre les voies de la Force et devenir un Jedi comme mon père. » Ce n’est que lorsqueStar Wars : l’Empire contre-attaque que Luc apprend la vérité sur son destin et son héritage : son père est Dark Vador.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif : Star Wars : La Haute République se met au diapason des chevaliers Jedi (enfin)

Dans le prolongement de sa série de les représentations médiévales de Qui-Gon Jinn et Obi-Wan, dessinateur et illustrateur de bandes dessinéesJake Bartok a récemment publié sur Twitter des œuvres d’art mettant en scène Luke. L’œuvre le réimagine comme un chevalier médiéval brandissant la légendaire Excalibur au lieu de son sabre laser. Sa tenue et son armure, ainsi que la lame (qui émet du vert à partir de ses gravures), rappellent son look deStar Wars : le retour des Jedi. Voir ci-dessous :

Représenter Luc comme « Le fils prodigue », « Le Scion de la maison Skywalker » et « Le dernier Jedi » correspond à son arc dans la saga Skywalker, mais l’imaginer avec Excalibur honore sa conception. George Lucas a souvent cité The Hero with a Thousand Faces de Joseph Campbell comme étant directement influencer Star Wars. Le livre examine l’archétype du « voyage du héros » vu dans des mythes tels que le monde médiéval de la légende d’Arthur. Le seul mythe héroïque auquel Luc adhère le plus est celui du roi Arthur et de Camelot. Le Morte d’Arthur de Sir Thomas Malory suit l’histoire du Roi Arthur. Dans le livre I, le sorcier Merlin (une figure semblable à Obi-Wan) organise un concours dans lequel Arthur retire l’épée de la pierre (recevant plus tard la mythique Excalibur de la Dame du Lac), prouvant ainsi son droit de naissance en tant que roi de Grande-Bretagne.

Comme pour le concours de Merlin et la recherche de l’orphelin Arthur, Obi-Wan passe des années à attendre/regarder Luke sur Tatooine parce qu’il croit qu’il est le « L’élu » – celui qui apporte l’équilibre à la Force. L’univers de Star Wars ressemble beaucoup aux mythes et légendes classiques ; il y a des héros, des mentors, des prophéties et des gens qui ont besoin d’être sauvés. Arthur possède les capacités magiques d’Excalibur, tandis que Luc possède celles de son sabre laser et de la Force. Les deux héros apportent la tranquillité à leurs mondes respectifs, même si ce n’est que pour un temps. L’illustration de Bartok est une représentation fidèle de Luc en tant que héros. Elle est appelée « Légende arthurienne » à cause d’Arthur et « la saga Skywalker » à cause de la ferme et de la famille que nous avons rencontrée en 1977.

Plus : Star Wars : Combien de temps Luke Skywalker s’est-il entraîné pour devenir un Jedi

Source :Jake Bartok

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Marvel retarde 3 films : qu’en est-il du reste de la phase 4

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Josh Plainse
(159 Articles Publiés)

Josh Plainse est un auteur, journaliste, lecteur passionné, fanatique de cinéma et de télévision basé dans le Wisconsin. Après avoir obtenu une licence d’anglais à l’université du Wisconsin à Oshkosh, il s’est lancé dans une carrière d’écrivain indépendant, fournissant du contenu pour un certain nombre de sites web différents, dont Bookstr.com, Mandatory.com et Comingsoon.net. Josh travaille pour Screen Rant, couvrant les dernières nouveautés en matière de divertissement tout en poursuivant le rêve sans fin de devenir un romancier et un scénariste reconnu. &#13 ;
&#13 ;
Josh accréditerait des personnages tels que Goku, Han Solo, Simba et Maximus Decimus Meridius, non seulement pour lui avoir appris à être un homme, mais aussi pour lui avoir inculqué une affinité pour la narration. C’est cette obsession incessante qui l’a poussé à rechercher des occasions d’informer, de divertir et d’inspirer les autres. En outre, il aime à l’occasion faire des pompes et porter des vestes en jean sur Tatooine &#13 ;
&#13 ;
Contactez Josh directement : plainse(at)gmail(dot)com.

Plus de Josh Plainse

Cet article a été rédigé par Josh Plainse et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.