Menu Fermer

Le système immunitaire de Batman est pratiquement une superpuissance

Lorsque Bruce Wayne s’est formé pour devenir Homme chauve-sourisIl s’est assuré que chaque partie de son corps était prête à supporter sa croisade éreintante et sans fin. Cela signifiait étudier jusqu’à ce que son esprit devienne une bibliothèque virtuelle d’informations utiles. Cela signifiait aussi l’apprentissage de plusieurs arts martiaux et en exerçant son corps jusqu’à ce qu’il soit capable d’exploits étonnants. Et cela signifiait renforcer son système immunitaire jusqu’à ce qu’il puisse repousser pratiquement toutes les maladies.

Après tout, lorsque la galerie de votre voyou comprend des méchants comme le Joker, l’Epouvantail et le sumac vénéneux qui utilisent des toxines et des maladies comme arme de choix, tous les combats ne peuvent pas être décidés par un coup de poing rapide ou une brillante déduction. Parfois, la meilleure défense… est une immunité planifiée contre une maladie ou une affection potentiellement mortelle.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif : Combien de poids Batman peut-il réellement soulever ?

Alors, quelle puissance Bruce Wayne a-t-il réussi à rendre son système immunitaire ? Eh bien, la plupart des fans conviendront que Bruce avait déjà une constitution remarquablement saine au départ. Les études et l’entraînement l’ont certainement mené loin, mais Bruce ne serait pas devenu le une arme vivante presque surhumaine il l’était si son esprit et son corps ne réagissaient pas aussi bien à ses entraînements et à ses exercices mentaux. Il est certain que son entraînement aux arts martiaux a dû lui permettre d’acquérir une meilleure connaissance de la capacité du corps à se guérir et à se remettre d’une maladie, et Bruce Wayne a obtenu l’équivalent de plusieurs diplômes de médecine après avoir audité plusieurs classes dans certaines des meilleures universités du monde.

Superman beats up Batman

Pourtant, lorsque vous vous entraînez pour devenir un Dark Knight, vous devez faire un effort supplémentaire, et Bruce Wayne l’a fait sans aucun doute. Dans Batman #681, Bruce revient sur une première séance d’entraînement où un de ses instructeurs lui a donné une tasse de thé empoisonnée et l’a informé qu’il lui restait moins de deux minutes à vivre. Toujours maître détective, Bruce a révélé qu’il avait déjà soupçonné ce qui se passait et a échangé les tasses lorsque son instructeur ne regardait pas, appelant cela une « force de l’habitude ».

Ce que Bruce dit ensuite, cependant, révèle à quel point il était préparé au cas où il aurait bu le thé. Selon Bruce, il porte sur lui des antidotes pour tous les poisons contre lesquels il n’est pas encore immunisé, ce qui révèle qu’il a pris des précautions pour se vacciner ou s’immuniser contre de multiples maladies. Il ajoute qu’il peut aussi, en général, improviser s’il est confronté à quelque chose d’inconnu. Peu enclin à tuer, même face à une telle trahison, il choisit d’utiliser un des antidotes sur sa personne pour sauver son instructeur de la mort.

Le besoin obsessionnel de Bruce de se préparer à toutes ces éventualités lui a bien servi dans le même dossier, car ses ennemis ont fini par lui injecter de multiples toxines (dont une toxine du Joker), l’ont attaché dans une camisole de force et l’ont enterré vivant. Bien que très malade, le système immunitaire de Bruce a réussi à le maintenir en vie, même s’il s’est libéré de ses liens et que son banc a pressé 600 livres de terre meuble pour se sortir de sa propre tombe.

Il est vrai que le système immunitaire de Bruce ne peut pas le protéger contre tous les virus ou toxines, et il est connu pour être victime de quelque chose dont même sa constitution ou ses antidotes ne peuvent pas se débarrasser immédiatement. Malgré cela, son besoin d’être préparé à toute situation (il est évident qu’il portera un masque complet pendant la pandémie de COVID-19), assure à Batman une avance de dix pas sur son ennemi. Même si cet ennemi est un virus.

Suivant : La propre ville de Batman se retourne contre lui dans DC Comics

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

La chanson thème de la théorie du Big Bang a donné lieu à un procès

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Michael Jung est un écrivain, acteur et conteur professionnel indépendant aux manières douces, qui s’intéresse vivement à la culture pop, à l’éducation, aux organisations à but non lucratif et aux combines inhabituelles. Son travail a été présenté dans Screen Rant, ASU Now, Sell Books Fast, Study.com et Free Arts, entre autres. Diplômé de l’Université d’État de l’Arizona et titulaire d’un doctorat en littérature américaine du XXe siècle, Michael a écrit des romans, des nouvelles, des pièces de théâtre, des scénarios et des manuels pratiques &#13 ;

L’expérience de Michael en matière de narration l’amène à trouver les aspects les plus fascinants de n’importe quel sujet et à les transformer en un récit qui informe et divertit le lecteur. Grâce à une vie passée à plonger dans les bandes dessinées et les films, Michael est toujours prêt à infuser ses articles de bribes de quizz décalés pour une couche supplémentaire de plaisir. Pendant son temps libre, vous pouvez le trouver en train de divertir les enfants dans les rôles de Spider-Man ou de Dark Vador lors de fêtes d’anniversaire ou de leur faire peur dans des maisons hantées ;

Visitez le site Le site de Michael Jung pour savoir comment l’engager, suivez le sur Twitter Michael50834213ou le contacter directement : michael(at)michaeljungwriter(dot)com.

En savoir plus sur Michael Jung

Cet article a été rédigé par Michael Jung et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.