Menu Fermer

L’école des rock stars dit que leur rôle a conduit à l’intimidation et à la toxicomanie

L’école du rock L’ancienne élève Rivkah Reyes décrit les conséquences négatives de la sortie du film, qui comprenait des brimades et des années de dépendance. Mettant en vedette Jack Black, la comédie de 2003 a été un succès au box-office, obtenant presque le quadruple de son budget lors de sa première sortie. Son large succès en a fait la comédie musicale la plus populaire depuis plus d’une décennie, jusqu’à ce qu’elle soit dépassée par Pitch Perfect en 2015. Pendant cette période, son attrait pour le grand public a mis les enfants acteurs du film sous les feux de la rampe.

Dans School of Rock, l’histoire se concentre principalement sur le personnage de Black, Dewey FinnUn guitariste de rock en herbe qui se déguise en éducateur distingué et reçoit un poste de professeur de musique dans une prestigieuse école préparatoire. Pendant son séjour, il tente de lancer un nouveau groupe avec ses élèves préadolescents. Ses méthodes d’enseignement peu orthodoxes finissent par convaincre sa classe, qui s’enthousiasme pour de nouveaux instruments. Reyes joue le rôle de Katie, dix ans, une élève tranquille qui se révèle être une bassiste talentueuse.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif : Mises à jour de la saison 4 de School Of Rock : Le Nickelodeon Show est-il de retour ?

En parlant à la New York PostReyes a révélé les effets négatifs de la popularité du film. L’acteur, qui utilise les pronoms they/them, a décrit la façon dont il a été sexualisé et traqué dans son enfance. Un homme adulte les a suivis à l’école lorsqu’ils étaient en sixième année et a essayé de prendre des photos. Sur les forums de discussion, des hommes adultes ont partagé leur excitation pour le moment où l’acteur a finalement eu 18 ans. En plus de ces événements terrifiants, Reyes a également été victime de graves brimades à l’école :

« Surtout après la fin de la production, quand je suis rentré à l’école, les gens étaient vraiment gentils ou vraiment méchants. Il n’y avait pas de juste milieu… On me suivait littéralement dans l’école avec des gens qui chantaient « School of Rock ».

Jack Black playing two guitars in School of Rock

L’isolement et l’aliénation intenses ont entraîné une adolescence traumatisante pour Reyes, qui craignait de ne jamais avoir plus de succès que le personnage de Katie, ce qui le marquerait pour le reste de sa vie. Comme l’explique Reyes, « j’ai passé plus de dix ans à être terrifié à l’idée d’avoir atteint le sommet à dix ans ». Cela a culminé avec des années de dépendance et d’automutilation. Cependant, Reyes est finalement devenu sobre en 2017 et est retourné au théâtre, à la musique et à l’écriture. Ils produisent actuellement un podcast à venir, Where Are We Now, qui mettra en scène d’autres enfants stars en tant qu’invités.

Actuellement, la récente sortie du documentaire « Framing Britney Spears » a incité de nombreux acteurs de l’industrie du divertissement à réexaminer la dynamique de pouvoir inégale et très sexiste au sein d’Hollywoodnotamment en ce qui concerne la manière dont les femmes célèbres sont traitées dans la culture pop. Dans leur interview, Reyes a comparé leur difficile transition vers l’âge adulte après School of Rock avec les dures circonstances que Spears a elle-même vécues. C’est une reconnaissance bien nécessaire du type de malveillance patriarcale qui cible trop souvent les femmes sous les feux de la rampe. Alors que de plus en plus d’artistes féminines partagent leurs expériences, il est clair que des filets de sécurité structurels plus importants et une empathie culturelle doivent devenir la norme, plutôt que l’exception.

Plus : Encadrement de Britney Spears : Comment le mouvement #FreeBritney conteste la loi américaine

Source : New York Post

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Featured Black Adam Begins Filming In April 2021

Le producteur de Black Adam Movie confirme le début du tournage en avril

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Michelle Mehrtens
(23 Articles publiés)

Michelle Mehrtens est rédactrice de nouvelles pour Screen Rant. Elle a récemment obtenu un MFA en film documentaire à l’Université de Stanford. Elle est également la fondatrice de Meesh Says Things, un site web dédié au cinéma et à la télévision.

Plus d’informations de Michelle Mehrtens

Cet article a été rédigé par Michelle Mehrtens et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.