Menu Fermer

L’entraînement à l’arbalète de Link avait presque la même prémisse que Terminator

Formation à l’arbalète de Link a failli avoir une prémisse très différente, puisque les développeurs ont initialement présenté un scénario similaire à celui de l’émissionTerminator films. The Legend of Zelda est une série de fantasy, mais il y a eu plusieursdes idées de scénarios futuristes pour Zelda ont été abandonnées. dans le passé.

Link’s Crossbow Training a été conçu à partir d’éléments de The Legend of Zelda : Twilight Princess, transformant des zones du jeu en scènes de tir à l’arbalète. Il y avait également quelques scènes de tir à la troisième personne, où le joueur contrôlait Link alors qu’il explorait des niveaux remplis d’ennemis. Link’s Crossbow Training était accompagné de l’accessoire Wii Zapper, nommé d’après celui utilisé dans The Legend Zelda : Twilight Princess. Des jeux NES commeChasse au canard. Le Wii Zapper était simplement un boîtier en plastique qui abritait la télécommande Wii et le Nunchuk sous la forme d’un pistolet.

Continuer à défiler pour poursuivre la lecture
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour lancer cet article en vue rapide.

En rapport :Un jeu Legend Of Zelda a modifié un costume de Link offensant avant son lancement

Quelques concessions ont dû être faites pour l’entraînement à l’arbalète de Link. Tout d’abord, Link n’utilise normalement pas d’arbalète (ce qui pourrait expliquer pourquoi il a besoin d’un entraînement). Il utilise généralement des arcs et des lance-pierres dans son arsenal. Même si c’est inhabituel pour Link, l’idée qu’il utilise une arbalète était bien plus saine que ce que Shigeru Miyamoto avait proposé à l’origine.

L’entraînement à l’arbalète de Link aurait pu être un jeu Zelda à la Terminator

Shigeru Miyamoto Link's Crossbow Training

Dans unIwata demande Miyamoto a déclaré que, lors de la conception du Zapper, Nintendo voulait un jeu pour l’accompagner. Les créateurs du Zapper ont déterminé que des franchises comme Animal Crossing ou Mario ne conviendraient pas au genre du jeu de tir à la première personne. Ils ont donc opté pour The Legend of Zelda. Il convient de mentionner que Miyamoto n’a jamais dit que le Zapper était un jeu d’action.Metroidla franchise a été considéréemême si Metroid Prime 3 : Corruption a été mentionné plus tôt dans la même interview. Miyamoto a proposé « une sorte d’histoire à la Terminator », dans laquelle Link recevrait une arme par le biais d’une distorsion temporelle depuis le futur, mais cette idée a été immédiatement rejetée par l’équipe.

L’idée d’un entraînement à l’arbalète de Link qui voyage dans le temps est logique, compte tenu de l’importance du concept pour les scénarios de jeux comme Ocarina of Time, Oracle of Ages et…Guerriers d’Hyrule : Age of Calamity. Il n’est pas clair si Miyamoto envisageait que Link acquière une arme dans le futur et la ramène à son époque ou qu’il combatte des robots dans une version dévastée d’Hyrule. Mais le principe de ce dernier ressemble beaucoup à The Legend of Zelda : Breath of the Wild.

Suivant :Zelda Challenge Runs : les moyens les plus étranges pour garder le BOTW intéressant

Source : Iwata demande

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Starro, Bloodsport and King Shark in The Suicide Squad

La bande-annonce de Suicide Squad révèle le méchant Starro &amp ; l’équipe complète

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Scott Baird
(1393 articles publiés)

Scott écrit pour Screen Rant depuis 2016 et contribue régulièrement à The Gamer. Il a auparavant écrit des articles et des scénarios de vidéos pour des sites Web comme Cracked, Dorkly, Topless Robot et TopTenz. &#13 ;
Diplômé de l’université Edge Hill au Royaume-Uni, Scott a commencé par étudier le cinéma avant de se tourner vers le journalisme. Il s’est avéré que le fait d’avoir passé son enfance à jouer à des jeux vidéo, à lire des bandes dessinées et à regarder des films pouvait servir à trouver un emploi, quoi qu’en disent les conseillers d’orientation professionnelle. Scott est spécialisé dans les jeux vidéo et aime ce média depuis le début des années 90, lorsque sa première console était un ZX Spectrum. Il fallait 40 minutes pour charger un jeu d’un lecteur de cassettes sur un téléviseur noir et blanc. Scott écrit maintenant des critiques de jeux pour Screen Rant et The Gamer, ainsi que des reportages, des articles d’opinion et des guides de jeux. Il peut être contacté sur LinkedIn.

Plus de Scott Baird

Cet article a été rédigé par Scott Baird et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.