Menu Fermer

Les 15 citations les plus emblématiques du film Casino de Scorsese

Souvent considéré comme une récupération du succès de Goodfellas, le film policier de Martin Scorsese de 1995,Casinoest l’une de ses œuvres les plus accomplies et les plus méconnues. Comme Goodfellas, le scénario est basé sur des événements relatés dans un livre de non-fiction écrit par l’auteur Nicolas Pileggi et adapté par Pileggi et Scorsese.

RELATED :Goodfellas &amp ; 9 autres films qui sont comme les Sopranos

L’histoire suit l’ascension et la chute de Sam « Ace » Rothstein, directeur de casino, qui s’installe à Las Vegas sur ordre de la mafia italienne et dirige le casino fictif du Tangiers. Grâce aux dialogues et à la narration d’Ace et de son partenaire de longue date, le public entend des perles de sagesse sur l’amour, le jeu et les gangsters de Las Vegas, de la part des personnes qui les connaissent le mieux.

Mise à jour le 31 mars 2021 par Mark Birrell : Les personnages des films de Scorsese sont toujours si fascinants et si attachants que les fans se surprennent souvent à les citer dans la vie quotidienne. Bien qu’ils soient souvent minés par des défauts inhérents, les acteurs principaux d’un film de Scorsese, en particulier ses films de gangsters, sont plus sages et plus au courant qu’ils ne le laissent paraître du monde qui les entoure et ils peuvent faire des observations vraiment perspicaces non seulement sur leur propre vie mais sur la vie en général. Nous avons ajouté 5 autres citations à cette liste pour mieux rendre hommage à l’œuvre de Scorsese. le génie de Casinode son les moments les plus drôles à sa plus grande réflexion.

15 « Quand on aime quelqu’un, il faut lui faire confiance. Il n’y a pas d’autre moyen. Tu dois lui donner la clé de tout ce qui est à toi. Sinon, à quoi bon ? »

The exploded car on fire from the beginning of Casino

Le thème de la confiance dans le film est exploré plus intensément à travers la relation entre Ace et sa femme, Ginger. Du point de vue quelque peu sociopathe d’Ace, il commet l’erreur tragique d’accorder une trop grande confiance à Ginger. Mais, du point de vue du public, il est facile de voir qu’Ace impose cette notion de confiance à Ginger alors qu’elle n’en a jamais voulu.

Ace livre sa méditation sur la confiance et l’amour dès les premières lignes du film, avant que nous assistions à sa tentative d’assassinat. Cela établit Casino comme une tragédie, mais le cours des événements vient à montrer qu’il s’agit d’une tragédie qu’Ace crée pour lui-même.

14 « Pour les gars comme moi, Las Vegas lave vos péchés. C’est comme un lavage de voiture de la moralité. »

En arrivant à Las Vegas comme directeur de casino, Ace Rothstein a le sentiment d’avoir vraiment touché le gros lot. Pas financièrement, mais en termes de crédibilité et d’estime de soi. Cela lui donne l’impression d’être le « quelqu’un » qu’un personnage comme Travis Bickle de Taxi Driver que j’ai toujours voulu être. Quelqu’un qui a un but dans la vie, presque dans un sens divin.

Pour créer un équivalent cinématographique, ce que le film vous invite souvent à faire, l’ascension d’Ace au poste de directeur d’un casino revient à devenir le réalisateur d’un grand film à Hollywood.

13 « Aujourd’hui, ça ressemble à Disneyland. Et, pendant que les enfants jouent aux pirates en carton, maman et papa laissent tomber les paiements de la maison et l’argent de l’université de junior sur les machines à sous de poker. »

Lorsque leur série sur Las Vegas prend fin, Ace déplore le passage de l’âge d’or (tel qu’il le conçoit) à l’ère moderne des grandes entreprises qui ont transformé Las Vegas en une attraction touristique familiale.

RELATED :Les 10 meilleurs films de Robert De Niro (selon Metacritic)

« Dans le temps, les croupiers connaissaient votre nom, ce que vous buviez, ce que vous jouiez. Aujourd’hui, c’est comme s’enregistrer dans un aéroport et, si vous commandez le room service, vous avez de la chance si vous l’obtenez avant jeudi. » Malgré tout le manque de scrupules d’Ace, il était fier de ce qu’il faisait et il le faisait avec un sens presque artistique du professionnalisme.

12 « En bas, il nous prend pour 2 millions d’euros et en haut, il prend du savon, du shampoing et des serviettes gratuits. »

KK Ichikawa looking up at the tables in Casino

Ici, Ace parle de certaines de ses méthodes pour garder le casino rentable face à des joueurs aux enjeux élevés. Dans ce cas, K.K. Ichikawa, qui semble prendre le dessus sur le Tangiers au début.

Au début, le requin frugal semble aussi doué qu’Ace pour l’argent, mais, comme le révèle Ace, grâce à un bricolage créatif des plans de voyage d’Ichikawa, tous les gains finissent par retourner au casino, car la seule véritable astuce consiste à faire jouer les joueurs.

11 « Je veux dire, Dieu interdit qu’ils fassent une erreur et oublient de voler. »

Posséder un casino n’est guère plus qu’un permis d’imprimer de l’argent pour les gangsters du casino, et tous ceux qu’ils emploient participent également à l’arnaque. Surtout les personnes qui sont censées être les plus dignes de confiance, comme celles de la salle des comptes.

« Les gars de la salle de comptage étaient tous glissés là pour écrémer le joint à sec. Ils faisaient des comptages courts, ils perdaient des bordereaux de remplissage. Ils prenaient même l’argent dans les boîtes de dépôt. » Le Tangiers est géré comme une fontaine intarissable d’argent liquide et il compte sur le fait que tout le monde prenne une part et que personne n’en dise un mot. « D’une manière ou d’une autre, il y a toujours quelqu’un qui regarde ailleurs. »

10 « Pendant que j’essayais de comprendre pourquoi le gars disait ce qu’il disait, Nicky l’a juste frappé. »

Le principal partenaire d’Ace Rothstein dans le crime est un gangster beaucoup plus typique nommé Nicky Santoro. Nicky est essentiellement le muscle de leur opération, le type attaché à Ace par les patrons pour le protéger, lui et son précieux cerveau, lorsque la violence entre en jeu, comme c’est souvent le cas.

Cette phrase est tirée du premier exemple de l’usage excessif de la force par Nicky, dans lequel ce dernier poignarde un homme à plusieurs reprises dans le cou avec un stylo pour avoir insulté Ace. Son personnage est d’autant plus effrayant qu’il vient de l’adorable Joe Pesci, entre tous.

9 « C’est la vérité sur Las Vegas. Nous sommes les seuls gagnants. Les joueurs n’ont aucune chance. »

Ce qui rend Ace Rothstein si efficace dans son travail, c’est son point de vue totalement objectif sur tout. Bien qu’il aime Las Vegas et l’idée même du jeu de tout son cœur, il est complètement immunisé contre tous les excès qui piègent ses cibles.

« C’est le résultat final de toutes les lumières et les voyages gratuits, de tout le champagne et les suites d’hôtel gratuites et toutes les gonzesses et tout l’alcool. Tout a été arrangé juste pour qu’on puisse avoir votre argent. »

8 « Carmine est partie ? »

Nicky with the fellow gangsters talking about how Carmine left in Casino

L’un des échanges les plus drôles du film a lieu entre Nicky et deux associés criminels qui se sont présentés pour profiter du casino, ce qu’ils n’auraient jamais tenté s’ils avaient su qu’il était sous la protection de Kicky.

Nicky a une conversation très brève et pleine de sous-entendus avec eux à la réception, leur demandant pourquoi ils sont ici. Quand ils disent qu’ils sont ici pour voir quelqu’un appelé « Carmine », Nicky leur dit rapidement que Carmine est déjà parti. Donc, si Carmine a été là ou a même existé, on peut dire qu’ils ne retourneront pas au Tangiers de sitôt. L’entente tacite entre les gangsters alors qu’ils réfléchissent à la phrase « Carmine est partie » est de l’or pur de Scorsese.

7 « A Vegas, tout le monde doit surveiller tout le monde. »

Ace Rothstein réduit son casino à un système simple et empirique qui repose sur la procédure et la confiance, et plus précisément sur le fait de ne pas en avoir. Comme il le dit : « Puisque les joueurs cherchent à battre le casino, les croupiers surveillent les joueurs. Les croupiers surveillent les croupiers. Les floormen surveillent les boxmen. Les chefs de fosse surveillent les chefs de plateau. Les chefs d’équipe regardent les chefs de table. Le directeur du casino regarde les chefs d’équipe. Je regarde le directeur du casino. Et l’oeil dans le ciel nous regarde tous. »

RELATED :10 films policiers à voir si vous avez aimé l’Irlandais

Une fois de plus, tout comme la conception que Scorsese se fait du cinéma, la conception qu’Ace a du casino est presque religieusement dogmatique.

6 « Elle savait comment prendre soin des gens, et c’est ce qu’est Vegas. C’est la ville des pots-de-vin. »

L’amour d’Ace Rothstein pour le casino Tangiers n’a d’égal que son amour et son adoration obsessionnels et possessifs pour Ginger McKenna, qui deviendra bientôt sa femme après leur rencontre. Les deux personnages sont basés sur des personnes et des événements réels, à savoir Frank « Lefty » Rosenthal et Geri McGee..

Dans une performance nominée aux Oscars, Sharon Stone incarne Ginger, une arnaqueuse professionnelle qu’Ace respecte pour son dévouement à son métier. Il observe comment Ginger manipule l’écosystème du casino d’une manière très similaire à sa propre méthode.

5 « Chez moi, ils m’auraient mis en prison pour ce que je fais, mais ici, ils me donnent des prix. »

Ace sitting at his desk with his fingertips placed together in Casino

Ace est clairement motivé par des désirs égoïstes dans le film, souvent liés à son obsession pour Ginger, mais il est indéniable qu’il se soucie réellement de son travail.

Ace est un étranger, et Las Vegas finit par le dévorer et le recracher, mais il trouve un véritable foyer dans la ville du péché et cette citation montre à quel point Ace se sent libéré par son travail pour la mafia.

4 « La nuit, on ne voit pas le désert qui entoure Las Vegas. Mais c’est dans le désert que beaucoup de problèmes de la ville sont résolus. »

Au-delà des lumières séduisantes du strip se trouve le désert apparemment sans fin où se déroulent les véritables affaires des gangsters qui contrôlent Las Vegas à l’époque. Pour Ace, c’est un aspect accessoire de son travail, mais pour Nicky Santoro, c’est essentiel et peut-être même leur partie préférée.

Il n’y a pas vraiment de film de gangsters à la Scorsese sans de nombreuses morts violentes, et Casino ne déçoit pas dans ce domaine. Nicky se présente comme un expert dans l’art de creuser des trous et d’enterrer des corps pour résoudre des problèmes, une arme à double tranchant qui le fait vivre et mourir.

3 « A la fin, j’ai dû mettre sa tête de f****** dans un étau. »

Nicky Santoro talking with Ace in the car and holding a toothpick up to his mouth in Casino

Malgré tout le travail intellectuel, émotionnel et spirituel effectué dans tous les films de Scorsese, et pas seulement dans Casino, les scènes qui finissent souvent par devenir les plus célèbres sont les suivantes les scènes les plus violenteset cette phrase est prononcée lors de la scène la plus sanglante et la plus connue du film.

Pour tenter d’obtenir des informations d’un homme qui a tiré sur un des bars de la mafia, Nicky met la tête de sa victime dans un étau et la serre jusqu’à ce qu’elle parle. Dégueulasse mais certainement pas oubliable.

2 « Je ne suis pas seulement légitime mais je dirige un casino, et c’est comme vendre des rêves aux gens pour de l’argent. »

Parmi toutes les allusions que Scorsese fait au cinéma et à Hollywood dans Casino, l’une des plus fortes se trouve au début du film, lorsque Ace arrive au Tangiers pour la première fois. Comme nous l’avons mentionné, Ace voit son placement au Tangiers comme une légitimation de sa carrière. « Partout ailleurs dans le pays, j’étais un bookmaker, un joueur, toujours à regarder par-dessus mon épaule, harcelé par les flics jour et nuit. Ici, je suis M. Rothstein. »

Mais c’est l’assimilation par Ace du style de vie du casino à des « rêves pour de l’argent » qui évoque le plus l’image d’Hollywood. Il contextualise le casino comme une grande illusion, un fantasme construit qui attire d’une manière ou d’une autre même les joueurs les plus endurcis. Malgré toutes les faiblesses d’Ace, il reste un rêveur et un créatif passionné.

1 « …le paradis, nous avons réussi à vraiment tout f***. »

Nicky getting whacked at the end of Casino with his face held and baseball bat to the back in the field

Les films policiers de Scorsese sont aussi aimés qu’ils le sont parce que, tout en dépeignant des criminels sérieux et violents sous un jour charismatique, il les laisse rarement s’en sortir. L’une des parties les plus célèbres de la structure du directeur dans le genre est le moment où tout dérape, comme c’est inévitablement le cas pour à peu près tout le monde dans Casino.

Ace prononce cette phrase alors que le poids des méfaits de tous les personnages principaux finit par s’accumuler et que les flics débarquent. Ace a clairement trouvé un coin de paradis à Las Vegas avant de le perdre, mais n’était-ce qu’une illusion ? Était-ce vraiment quelque chose de bien ruiné par la cupidité et la méfiance ? Ce n’est pas tout noir ou tout blanc et le public est laissé à lui-même pour méditer sur cette question.

NEXT :Les 10 meilleurs films réalisés par Martin Scorsese (selon Metacritic)

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Collage of Marv with the iron mark on his face, Kevin screaming and Linnie saying Les Incompetents in Home Alone

Suivant
15 meilleures citations de Home Alone

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Mark Birrell
(239 articles publiés)

Mark est rédacteur et éditeur pour la section listes de ScreenRant depuis 2019 et dirige l’équipe de mise à jour, qui veille à ce que le contenu reste frais et pertinent. Quand il n’écrit pas ou n’édite pas, on peut très probablement le trouver en train de se plaindre des films sur Twitter.

Plus de Mark Birrell

Cet article a été rédigé par Mark Birrell et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.