Menu Fermer

Les 15 meilleures comédies britanniques que vous n’avez probablement jamais vues, classées par ordre d’importance.

Au cours du siècle dernier, le vaste genre de la « comédie » a emprunté plusieurs voies différentes et pris plusieurs tangentes. Le plus remarquable est peut-être la façon dont les différentes géographies produisent des styles et des cultures de comédie entièrement différents. Bien qu’il existe des différences majeures, les styles de comédie britannique et américain sont suffisamment proches en termes de format pour qu’il y ait de nombreux croisements, ce qui a permis à Hollywood d’importer de grands films d’outre-Atlantique, notammentEdgar Wright ou Richard Curtis.

RELATED :10 comédies britanniques sous-estimées sur Netflix

Bien que les films comiques britanniques puissent souvent devenir des classiques américains, un certain nombre d’entre eux sont passés à travers les mailles du filet ou n’ont tout simplement pas connu le même succès auprès du public mondial que dans leur pays d’origine, ce qui signifie qu’il pourrait y avoir beaucoup de grands films que les cinéphiles n’ont pas vus, mais qu’ils devraient absolument voir.

Mis à jour le 17 mars 2021 par Kristen Palamara : Les comédies britanniques sont un élément essentiel de l’industrie cinématographique et il y en a tellement qui sortent chaque année qu’il est difficile de les suivre et de les regarder toutes. Souvent, les comédies britanniques apparaissent partout et, la plupart du temps, elles sont refaites spécialement pour le public américain, mais rien ne vaut le film britannique original. Il existe une infinité de comédies britanniques, allant de la comédie dramatique à la comédie burlesque, que les fans peuvent regarder et revoir, en espérant trouver de nouveaux films qu’ils n’ont jamais vus auparavant.

15 Une histoire de coqs et de taureaux (2005)

A Cock and Bull Story movie

A Cock and Bull Story met en vedette Steve Coogan dans le rôle de Tristram Shandy, le personnage principal énigmatique de ce film indépendant. Shandy guide le public à travers sa vie tout en commentant sa vie et ses opinions en général.

La comédie fait des allers-retours entre différentes périodes, mais c’est une comédie intrigante que tout amateur de comédies britanniques appréciera.

14 Garder maman (2005)

Keeping Mum met en vedette le comédien britannique emblématique Rowan Atkinson dans le rôle d’un vicaire qui prépare le sermon parfait et devient aveugle aux problèmes de sa famille autour de lui. Sa femme (Kristin Scott Thomas) commence à flirter avec son professeur de golf (Patrick Swayze), sa fille sort avec plusieurs garçons et son fils est victime d’intimidation à l’école.

La famille a besoin de se reconnecter et leur gouvernante (Maggie Smith) a des idées peu conventionnelles sur la façon de les aider. Il s’agit d’une autre comédie britannique amusante et peu connue, avec de grands acteurs qui méritent d’être découverts.

13 Exécuter Fatboy Run (2007)

Run Fatboy Run est une comédie britannique peu connue avec Simon Pegg et Thandie Newton, avec des apparitions de Dylan Moran et Hank Azaria. La comédie suit le personnage de Pegg après qu’il ait laissé sa petite amie enceinte (Newton) devant l’autel.

Il essaie de reprendre sa vie en main et espère raviver sa relation avec son ancienne fiancée en s’entraînant pour un marathon et en le terminant avec succès. C’est un film amusant avec des acteurs reconnaissables que beaucoup n’ont probablement pas vus.

12 Le bateau qui a secoué / Pirate Radio (2009)

Cette comédie dramatique britannique est librement inspirée de l’histoire réelle des stations de radio pirates de DJ qui opéraient sur des stations depuis des bateaux en dehors des eaux britanniques dans les années 1960. Le film met en vedette Bill Nighy dans le rôle de Quentin, le chef de l’opération sur les bateaux, avec Philip Seymour Hoffman et Nick Frost qui apparaissent également.

Le film suit principalement les différents DJs à bord du navire, leurs styles de vie et leurs chansons préférées, ce qui en fait une excellente bande-son de film, mais il y a aussi une intrigue secondaire dans laquelle les DJs plus âgés veulent aider le filleul de Quentin à perdre sa virginité.

11 Mort à un enterrement (2007)

Death at a Funeral est une comédie britannique sombre sur une famille dysfonctionnelle qui tente de se réunir pour des funérailles, mais tout va de travers. Daniel (Matthew MacFadyen) essaie de s’assurer que tout se passe bien et court aux funérailles de son père en essayant d’éteindre des feux, de l’apparition d’une amoureuse inattendue à la prise accidentelle de drogues par un participant aux funérailles.

Il existe un remake américain du même nom qui est également un film amusant, mais la version britannique originale est sans doute meilleure car c’est un film hilarant avec beaucoup de cœur.

10 Sous-marin (2010)

Le scénariste/réalisateur/comédien Richard Ayoade a fait ses débuts dans le long métrage avec cette version drolatique de l’histoire de l’humanité. récit du passage à l’âge adulte. Combinaison d’un Wes AndersonAyoade a réussi à produire un petit classique du sous-genre, souvent hilarant et toujours maladroit, grâce à l’utilisation de dialogues impassibles et à une bonne dose d’esprit britannique.

Craig Roberts est parfaitement dans le rôle principal d’Oliver, un adolescent qui a pour objectif de perdre sa fleur avant son prochain anniversaire. Pour couronner le tout, Oliver a l’intention de s’immiscer dans la vie amoureuse de ses parents.

9 Lapin et le taureau (2009)

Bunny and the Bull est un petit film très étrange qui déborde de plaisirs comiques absurdes. Le scénariste et réalisateur Paul King était surtout connu pour son travail d’écriture sur la série culte de la BBC The Mighty Boosh lorsqu’il a fait appel à une grande partie de l’équipe principale de cette série pour apparaître dans ce long métrage.

RELATED :Les 10 films de road trip les plus sous-estimés

Lorsqu’un homme agoraphobe décide de revivre un voyage qu’il a fait des années auparavant avec un étrange personnage nommé Bunny, il s’ensuit un voyage singulièrement bizarre et toujours hilarant dans le terrier du lapin.

8 La folie du roi George (1994)

Bien que cette dramédie d’époque ait connu un certain succès auprès des critiques américains, elle est pratiquement oubliée de nos jours. C’est vraiment dommage car The Madness of King George est un examen fascinant et drôle d’une nation en pleine crise.

Lorsque George, roi d’Angleterre, commence à perdre ses facultés mentales, sa cour et ses confidents se retrouvent à essayer de comprendre comment empêcher le pays de s’effondrer. Tour à tour troublant et charmant, le film a besoin d’être réévalué, surtout en cette période de troubles politiques.

7 Héros local (1983)

Un grand bijou perdu dans le temps, Local Hero, du scénariste et réalisateur Bill Forsyth, est un drame comique étonnant et sous-estimé datant de 1983. Il raconte l’histoire d’un cadre pétrolier envoyé dans un petit village écossais pour préparer la construction de la toute nouvelle raffinerie de la compagnie. Bien sûr, à partir de là, les choses ne se passent pas comme prévu.

RELATED :5 films comiques des années 80 qui sont très sous-estimés (&amp ; 5 qui sont surestimés)

Avec une performance précoce de Peter Capaldi et une performance plus tardive de la légende Burt Lancaster, le scénario discret et le rythme délibéré du film sont les véritables secrets de ses succès comiques et dramatiques.

6 Le grand gars (1989)

Avant de réaliser des classiques tels que Quatre mariages et un enterrement et Love, Actually, Richard Curtis a fait une première incursion dans l’écriture de scénarios avec cette caricature de l’industrie théâtrale. Avec Jeff Goldblum et Emma Thompson dans les rôles principaux, le spectacle est volé par Rowan Atkinson dans le rôle secondaire, qui incarne une version exagérée de lui-même.

Si l’intrigue de la comédie romantique est charmante et typique de Curtis, c’est l’attaque en règle des comédies musicales de Broadway et du West End (notamment d’Andrew L. Webber) qui fait de ce film un chef-d’œuvre oublié.

5 Attaquer le bloc (2011)

Ce film aurait dû être le prochain grand succès. Au lieu de cela, il a été largement ignoré par le public américain et a depuis cultivé un joli et fidèle culte. Bien avant de jouer dans Star Wars, John Boyega a fait ses débuts dans le rôle de Jonah, un enfant des rues britannique, et chef d’un gang local qui rencontre des envahisseurs extraterrestres au cours d’une longue nuit.

Le film est tout simplement amusant à regarder, et une combinaison infiniment divertissante de frissons de créatures et de comédie de stoner britannique qui fonctionne bien plus qu’elle ne le devrait. C’est une comédie de genre géniale qui perdurera dans les bons cercles pour les décennies à venir.

4 Réveiller Ned Divine (1998)

Waking Ned Divine, un autre petit succès indépendant qui a été oublié depuis, est une comédie inhabituellement intelligente et hyperlittéraire sur un groupe d’amis vieillissants qui se réunissent pour faire le deuil et célébrer le décès de l’un des leurs. Bien sûr, le comique supplémentaire vient de l’intrigue d’un billet de loterie que l’homme décédé a récemment gagné, mais n’a pas réclamé.

S’ensuit une série de pitreries et de répliques aussi intelligentes qu’habiles. C’est une comédie d’homme intelligent et l’une des meilleures de la fin des années 90.

3 À propos d'un garçon (2002)

Où est passé ce film ? Seul film de cette liste à avoir été un véritable succès au box-office et auprès des critiques, About a Boy aurait dû rester dans les mémoires comme l’une des meilleures comédies de la décennie. Au lieu de cela, il s’est vu attribuer une série Hulu aux manières douces et une note de bas de page dans la carrière de l’acteur principal,Hugh Grant.

RELATED :Les 10 meilleurs films de Hugh Grant (selon Rotten Tomatoes)

About a Boy a beaucoup de mordant, ce qui l’élève au-delà des pièges les plus clichés de l’intrigue. En outre, le film est extrêmement britannique dans son ton, son cadre et son casting, mais il a été réalisé par les hommes derrière American Pie. Ce film a été criminellement privé de l’héritage que les meilleurs films de Grant de la décennie précédente ont reçu.

2 Withnail et moi (1987)

Au Royaume-Uni, pays d’origine du film, Withnail and I est une véritable icône du cinéma. Cependant, peut-être en raison de son style sec et très britannique, le film est souvent considéré comme un film de fiction.seulement un tube underground parmi les types d’écoles de cinéma aux États-Unis.

La tragicomédie de Bruce Robinson est un chef-d’œuvre de scénario et de timing comique, un film vraiment original qui trace sa propre voie, en suivant deux acteurs alcooliques au chômage en « vacances par erreur » dans la campagne anglaise. Richard E. Grant, dans le rôle de Withnail, est l’un des plus grands rôles principaux de la comédie. Ce film est tout simplement génial.

1 Dans la boucle (2010)

Alors que In the Loop, une satire politique du créateur de Veep, est sorti en 2010, il a reçu un tas d’éloges de la part des critiques britanniques et américains. Bien qu’il s’agisse d’un film connu et qu’il ait bien marché financièrement, son contenu est beaucoup plus adapté à notre époque qu’à celle qui l’a vu naître.

Il s’agit d’une satire mordante et impitoyable de deux gouvernements distincts qui s’effondrent dans une tentative d’empêcher la guerre. Les observations et les personnages qui y sont présentés ressemblent de façon frappante à notre état mondial actuel. Si vous n’avez pas vu In the Loop, c’est la comédie du moment et vous vous rendez un mauvais service.

NEXT :10 flops de comédie noire des années 2010 qui auraient dû être des succès

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Harry Potter Defence Against the dark arts

Suivant
Harry Potter : 10 moments de défense contre les arts sombres que les films ont ratés

Sujets connexes

À propos de l’auteur

John Wells
(81 articles publiés)

John Wells est un écrivain, un poète et un cinéphile d’Asheville, en Caroline du Nord. Il prépare actuellement un diplôme en études cinématographiques à la Western Carolina University. On peut souvent trouver John perché derrière l’écran de son ordinateur portable en train de discuter de films (quand il ne les regarde pas, bien sûr). Il s’intéresse également à la musique avec son groupe de poésie, à la lecture de livres très originaux et aux discussions philosophiques avec son chien.

Plus de John Wells

Cet article a été rédigé par John Wells et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.