Menu Fermer

Les 15 meilleurs films de Jet Li, classés selon l’IMDb

Après s’être tenue à l’écart du public pour des raisons de santé, Jet Li est apparue dans Mulan de Disney. Il souffre d’hyperthyroïdie, ce qui a changé sa vision des choses. Il a vécu en isolement afin de pouvoir relever ce défi.

RELATIVES : Les 10 meilleurs films d’arts martiaux pour tous

Li est un champion d’arts martiaux reconnu, les questions de santé sont donc nouvelles pour lui. Ses exploits avec l’équipe de Wushu de Pékin l’ont amené sur la pelouse de la Maison Blanche en 1974 où il a pratiqué ses arts martiaux élégants et fluides devant le président Richard Nixon. Il a fait la promotion des arts martiaux chinois dans ses films à travers le monde. Jet Li est l’un des meilleurs acteurs d’arts martiaux de tous les temps. Nous avons ajouté 5 autres entrées à notre liste des meilleurs films de Jet Li, tels que classés par IMDb.

Mis à jour le 5 juin 2020 par Derek Draven : Comme mentionné dans notre nouvelle introduction, nous avons ajouté 5 autres films de Jet Li parmi les plus reconnus et les plus loués par la critique, selon l’IMDb. Chacun de ces films est une grande porte d’entrée dans le monde de la filmographie iconique de Jet Li, et sont fortement recommandés pour les fans qui ne peuvent pas se passer de cette fantastique légende des arts martiaux.

15 Arme mortelle 4 (6.6)

C’est le film qui a vraiment mis Jet Li sur la carte et qui a fait de lui une star d’Hollywood. Dans le rôle du méchant Wah Sing Ku, Li a ébloui le public nord-américain avec son effrayant portrait d’un membre de la triade chinoise qui finit par se retrouver nez à nez avec Murtaugh et Riggs dans le dernier acte.

La scène de combat est aussi spectaculaire que brutale, Li bottant le goudron vivant des deux en même temps avant de subir une mort brutale, tout en se battant jusqu’au bout. À partir de là, Jet Li jouera dans une série de films hollywoodiens, tout en faisant des films dans son pays d’origine.

14 Dernier héros en Chine (6.7)

Last Hero In China met en scène Li dans le rôle du héros populaire chinois Wong Fei-Hung, qui a été représenté plusieurs fois par Jet Li et Jackie Chan.

Dans ce film, Wong Fei-Hung fait autant rire qu’il frappe lorsqu’il ouvre une école d’arts martiaux juste à côté d’un bordel, et devient la cible d’un général qui préfère le voir frapper les briques que former de nouveaux élèves.

13 Temple Shaolin (7.0)

Le premier rôle principal de Jet Li est venu en 1982 avec le Temple Shaolin, une histoire qui se déroule dans la Chine médiévale entre les dynasties Sui et Tang. Le film aura un profond impact sur l’évolution des films d’arts martiaux chinois, et est considéré comme un succès emblématique avec plus de 300 millions de billets vendus au box-office chinois.

RELATIVES : Les 10 combats les plus épiques du cinéma d’arts martiaux

C’est également le premier film à avoir été tourné au monastère Shaolin, ce qui a encore renforcé sa réputation de destination touristique majeure. Corrigé de l’inflation, le film a rapporté environ 250 millions d’euros, ce qui était sans précédent en 1982.

12 Les seigneurs de la guerre (7.0)

Jet Li est devenu un grand acteur. Il a prouvé qu’il n’était pas seulement un artiste martial rapide et fluide mais aussi un excellent acteur dans un film intitulé Warlord, qui se déroule dans les années 1860, lorsque des rébellions civiles ont éclaté en Chine sous la dynastie Qing. Leur fraternité et leur amitié ne se sont pas bien terminées car ils étaient en désaccord sur différents sujets, ce qui a entraîné de nombreux décès. Le film a été bien accepté sur IMDb, puisqu’il a obtenu une note de 7.0 de la part des critiques de cinéma. Il n’a pas non plus perdu de prix et a remporté de nombreux prix de cinéma asiatique.

11 Déchaîné (7.0)

Un humain réduit à un animal est un spectacle à voir et à détester. Déchaîné raconte l’histoire d’un Chinois arraché à sa mère quand il était enfant, entraîné à se battre et obéir aux ordres comme un chien.

Jusqu’alors, Jet Li avait fait quelques tournées à Hollywood, mais ce film est différent car il a apporté un angle particulier à ses films, et ses fans considèrent toujours cette performance comme l’une de ses meilleures. Mettant en scène Morgan Freeman, Danny le chien (Jet Li) a trouvé la paix et la liberté et ne voulait pas retourner à sa vie violente. Cependant, le gang qui l’a transformé en chien ne le quittera pas, mais que se passe-t-il quand on force un animal à faire quelque chose ?

10 La Légende II (7.0)

Pour ne pas être dépassé par un de ses plus récents succès, Jet Li sera la vedette de la suite de The Legend II, la même année. Dans ce film, Fong Sai Yuk rejoint la Fleur Rouge, une organisation secrète déterminée à évincer l’empereur de Mandchourie, avec laquelle il a du mal à composer.

Le film conserve les mêmes aspects comiques combinés à une tonne de séquences de combat de kung-fu et à un impressionnant travail de fil de fer qui deviendra plus tard un incontournable de la scène des arts martiaux chinois.

9 Épéiste 2 (7.2)

Hong Kong est devenu fou dans les années 1970 lorsqu’une équipe d’arts martiaux en tournée l’a visité, et qu’un petit garçon a ébloui le public avec son jeu d’épée. Jet Li était le petit garçon, sa maîtrise des armes en faisait un candidat parfait pour le rôle de l’acteur principal d’un sabreur.Swordsman 2 est un film de genre wuxia basé sur le livre de Louis Cha, Le Sourire, Fier Errant. Swordsman 2 a reçu une bonne note de 7,2 de la part des critiques sur IMDb. Qui n’aimerait pas un film avec d’excellentes séquences de combat, des acteurs principaux jeunes, beaux et élégants, et une musique formidable, avec une chanson thème nominée pour la meilleure chanson originale ?

8 La légende (7.2)

Jet Li n’est pas un comédien. C’est le type qui entre dans la pièce et passe la serpillière avec tous les méchants du voisinage. Il rit rarement dans ses films. The Legend est différent, cependant, car c’est un film d’action-comédie.

Il raconte l’histoire d’un jeune garçon espiègle et ambitieux, Fong Sai Yuk, qui est bon avec arts martiaux mais ennuyeux dans ses études. Le film a ensuite été primé. Il a remporté le prix du film de Hong Kong et le Golden Horse de la meilleure chorégraphie.

7 Maître de Tai Chi (7.2)

Dans les arts martiaux, l’entraînement n’est pas complet si vous ne maîtrisez pas les arts martiaux internes et externes. C’est cette éthique que prêchait le maître de tai-chi, et Jet Li a bien réussi à dépeindre un expert en arts martiaux internes tel qu’il est lui-même.

Tai Chi Master est un film sur les arts martiaux réalisé à Hong Kong en 1993 par Yuen Woo-Ping et produit par Jet Li. Il raconte l’histoire de deux garçons, Junbao (Jet Li) et Tienbo (Chin Siu Ho), qui ont grandi dans le temple Shaolin sous la tutelle du même maître. Ils ont ensuite quitté le temple après un malentendu avec l’un des moines, chacun ayant choisi des chemins radicalement différents.

6 Il était une fois en Chine (7.3)

Ce film de 1991 écrit par Tsui Hark met en vedette Jet Li dans le rôle du héros populaire chinois et maître d’arts martiaux, Wong Fei Hong. Il se déroule sous la dynastie Qing, au XIXe siècle. Jet Li y a montré ses grandes compétences en matière d’arts martiaux avec rapidité et agilité, représentant à la fois un botteur de cul et un homme compatissant.

Once Upon A Time In China a valu à Tsui Hark le prix du meilleur réalisateur aux Hong Kong Film Awards. Il a également remporté le prix de la meilleure chorégraphie d’action. Il a ensuite rapporté 29 672 278 HK€ au box-office.

5 Il était une fois en Chine 2 (7.4)

De toutes les suites de Once Upon A Time In China, la deuxième partie est la plus appréciée sur IMDb. Il s’agit du volet le plus émotionnel et le plus riche en action de la série. C’est une histoire sur la politique, les fanatiques et le patriotisme. Elle en dit long sur les souffrances des révolutionnaires chinois. Donnie Yen est le principal méchant. Le personnage de Donnie Yen (le général Nap Lan) affronte celui de Li (Wong Fei Hong) dans une bataille électrique entre deux acteurs d’arts martiaux qui ont étudié sous la direction du même maître.

4 Le poing de la légende (7.5)

Le poing de la légende est un film d’arts martiaux de Hong Kong de 1994. Il s’agit d’un remake du film de 1972 de Bruce Lee, Fist of Fury. C’est l’histoire d’un jeune artiste martial, Chen Zhen, qui est retourné à Shanghai depuis le Japon pour retrouver son maître mort et son école harcelée par les Japonais.

RELATIVES : Wu Assassins : 10 choses que seuls les amateurs d’arts martiaux ont remarquées

Réalisé par Chen Zhen et chorégraphié par Yuen Woo-Ping, avec Jet Li, Billy Chau, Chin Siu Ho et Yasuaki Kurata, Jet Li met en scène l’attitude audacieuse et forte d’un jeune artiste martial.

3 Océan Ciel (7.6)

Jet Li n’est pas le genre de personnage que l’on voit habituellement dans les films de ce genre, mais il a fait un excellent travail dans ce film. Ocean Heaven explore l’amour d’un père et d’un enfant, et les difficultés que rencontrent les personnes atteintes d’autisme. Il raconte l’histoire d’un homme atteint d’une maladie mortelle et d’un fils autiste, mais qui a travaillé sans relâche pour que son fils acquière les compétences nécessaires à sa survie avant son décès. Avec Jet Li dans le rôle du père de Zhang Wen, qui joue le rôle de Dafu, son enfant.

2 Sans peur (7.6)

Une épopée d’arts martiaux si intense que Jet Li a promis de ne plus jamais participer à des films d’arts martiaux. C’est une histoire qui raconte la vie de Huo Yuan Jia, un grand artiste martial et le fondateur de la Jingwu Athletic Foundation. Il a ouvertement mis au défi les artistes des arts martiaux du monde entier de redonner fierté et honneur au peuple chinois après avoir subi l’oppression de pays étrangers.

Il a rapporté 68 millions d’euros au box-office et a remporté de nombreux prix, dont celui de la meilleure chorégraphie d’action. Jet Li a remporté le prix du meilleur acteur aux Hong Kong Film Critics Society awards.

1 Héros (7.9)

Selon l’IMDb, Hero est le meilleur film de Jet Li jamais réalisé. Non seulement les acteurs et les se battre Les séquences sont solides, mais les lieux et les paysages sont également superbes. Zhang Yimou a réalisé le film, et c’est un homme connu pour son amour de la théorie des couleurs. Il a combiné les couleurs, le jeu des acteurs, les séquences de combat et les magnifiques décors pour faire un film exceptionnel.

Hero est l’un des films les plus rentables jamais réalisés, avec 177,4 millions d’euros au box-office. Il raconte l’histoire d’un guerrier sans nom (Jet Li) qui prévoit d’assassiner le roi de Qin pour venger les habitants de sa ville. À ce jour, Hero est l’un des meilleurs films asiatiques jamais réalisés.

SUIVANT : Les collaborations Jet Li / Jason Statham classées de la pire à la meilleure

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

Suivant
Cinq fois nous nous sommes sentis désolés pour Harry Potter (et cinq fois il nous a tapé sur les nerfs)

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Adeniyi est un artiste martial et un écrivain. Influencé par Jet Li, il a fait découvrir les arts martiaux et les films d’arts martiaux sous leur forme la plus simple grâce à l’écriture ;
Il contribue à Smabloggers, un site de voyage sur les arts martiaux. Il aime aussi chanter.

En savoir plus sur Adeniyi Makinde

Cet article a été rédigé par Adeniyi Makinde et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.