Menu Fermer

Les excuses de Twitch pour le Mois du patrimoine hispanique suscitent des réactions négatives

Le populaire service de streaming vidéoTic a présenté ses excuses et retiré un certain nombre de modificateurs d’émotivité, publiés pour célébrer le Mois du patrimoine hispanique, en raison de leur nature raciste et stéréotypée. Twitch donne aux téléspectateurs l’accès à un certain nombre d’émoticônes qu’ils peuvent utiliser pour communiquer de manière unique tout en regardant leur émission préférée, mais ces derniers émoticônes sont allés plusieurs fois trop loin.

Le Mois du patrimoine hispanique, qui se déroule du 15 septembre au 15 octobre, célèbre les contributions des Hispano-Américains et leur impact durable sur l’histoire, le gouvernement et la culture des États-Unis, entre autres. Étant une plateforme qui manque notamment de voix non blanches parmi ses banderoles les plus populaires (et notamment pleine de la haine des banderoles et les utilisateurs du chat), il est logique que Twitch veuille tenter de se débarrasser d’un peu de son généralement une mauvaise image de marque et d’embrasser la diversité de ses banderoles et spectateurs les plus invisibles.

Relatif :La dernière interdiction des fornites de FaZe Jarvis était une farce élaborée pour faire de l’effet

Le 15 septembre,Tic a annoncé via Twitter la sortie de modificateurs d’émoticônes que les utilisateurs pourront partager tout au long du Mois du patrimoine hispanique. Selon un Blog Twitch Ces émotes étaient destinés à lancer un mois entier de flux liés au patrimoine hispanique de la part d’un certain nombre de créateurs éminents. Cependant, ces messages ont immédiatement reçu des réactions négatives de la part des utilisateurs de Twitter pour avoir mis l’accent sur un certain nombre de stéréotypes gênants sur les Hispano-Américains. Les messages en question mettent en scène un sombrero, une guitare et une paire de maracas, qui ont tous été critiqués pour être fatigués et pour avoir porté atteinte aux stéréotypes mexicains. De nombreux commentateurs ont fait remarquer que cela réduisait non seulement le peuple hispanique à une seule culture, mais aussi la culture mexicaine à une poignée de stéréotypes.

Nous avons lancé ces modificateurs d’émotivité aujourd’hui dans le cadre de la célébration du Mois du patrimoine hispanique, mais nous avons clairement manqué le coche, et nous nous en excusons. Ils n’étaient pas une représentation appropriée de la culture hispanique et latino-américaine, et nous les avons supprimés.

– Twitch (@Twitch) 15 septembre 2020

En quelques heures,Tic a tweeté des excuses pour les modificateurs d’émote, ce qui a rapidement été soutenu par les partisans de la plateforme, qui ont accepté de bon cœur que les émote en boîte étaient socialement sourdes. Le service de streaming a expliqué :

« Nous avons lancé ces modificateurs d’émotivité aujourd’hui dans le cadre de la célébration du Mois du patrimoine hispanique, mais nous avons clairement manqué le coche, et nous nous en excusons. Ils n’étaient pas une représentation appropriée de la culture hispanique et latino-américaine, et nous les avons supprimés ».

Cette année a été très controversée pour Twitch, car les plateformes ont également reçu des critiques sur une vidéo de Black Lives Matter publiée en juillet. Cette vidéo mettait en scène un nombre impressionnant de créateurs de contenu blanc, avec une seule ligne parlée par un contributeur noir. La plateforme, aux côtés de Youtube et d’autres lieux de rencontre importants des créateurs de contenu, a également favorisé une mauvaise réputation en tant qu’espace permet aux extrémistes politiques de s’épanouir. Ces faux pas apparemment chroniques sont déconcertants si l’on considère que le site a accueilli une célébration similaire du Mois du patrimoine hispanique l’année dernière, qui a duré presque tout le mois de septembre 2019 tout en évitant toute controverse.

Twitch a démontré à plusieurs reprises une attitude sourde aux questions de justice sociale, donc ce dernier incident n’est pas une surprise pour les adeptes de longue date du site. Cependant, dans le monde de plus en plus autoréfléchi des médias de divertissement, il est essentiel que toutes les plateformes médiatiques prennent davantage conscience de la manière dont elles représentent les membres de leur communauté. Si Twitch continue à utiliser des stéréotypes racistes pour représenter ses créateurs de contenu, ou ignore des parties essentielles de sa base d’utilisateurs, de nombreux utilisateurs se sentiront forcément aliénés et laisseront potentiellement une chambre d’écho dans leur dos.

Suivant :Twitch contre Facebook Gaming : Qu’est-ce qui est mieux &amp ; plus populaire ?

Source : Tic, Blog Twitch

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Demon's Souls Ruins Cover

Demon’s Souls est une exclusivité PS5 ; Sony Backtracks PC Release

Sujets connexes

Cet article a été rédigé par Thomas McNulty et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.