Menu Fermer

Les plus gros ajouts de la mise à jour Frontiers de No Man’s Sky

La mise à jour la plus récente de No Man’s Sky Frontiers a enfin été lancé. Il s’agit d’une extension significative des fonctionnalités de base du jeu et de l’ajout d’une multitude de nouveaux mécanismes. Comme les autres mises à jour du jeu, Frontiers est gratuite et peut être téléchargée sans coût supplémentaire en même temps que le jeu de base.

No Man’s Sky a fait l’objet d’un large éventail de mises à jour – une quinzaine, en fait – depuis son lancement difficile en 2016, à l’issue duquel il a été critiqué pour n’avoir pas tenu ses promesses et même… enquêté pour publicité mensongère. Cependant, moins d’un an après sa sortie, le jeu avait ajouté la fonction multijoueur promise ainsi qu’un contenu scénaristique important, et à partir de là, il n’a fait que s’appuyer sur cette base.

En rapport :L’évolution de No Man’s Sky au cours des cinq dernières années

La dernière mise à jour, la version 3.6 de No Man’s Sky, a été annoncée lors de la bande-annonce du 5e anniversaire du jeu au début du mois d’août. Peu de choses avaient été révélées à l’époque, mais maintenant qu’elle est disponible, elle offre une foule de nouvelles fonctionnalités de jeu, une refonte complète des mécanismes de jeu existants et des améliorations visuelles. Les nébuleuses se génèrent désormais de manière aléatoire dans l’espace, le nombre d’emplacements de sauvegarde possibles est passé de 5 à 15, les effets visuels ont été améliorés et une nouvelle version du jeu a été ajoutée. nouvelle expédition de cartographes a été lancé en même temps que la mise à jour Frontières.

Le plus grand changement de la mise à jour Frontiers de No Man’s Sky est l’ajout d’établissements similaires à ceux que l’on peut créer dans Fallout 4. No Man’s Sky Ces colonies sont générées de manière procédurale et peuvent être trouvées dans des systèmes habités à travers l’univers. Les joueurs jouent le rôle de superviseur et sont chargés de créer des bâtiments supplémentaires, de résoudre les conflits entre les colonies, d’organiser des festivals, de défendre la ville contre les Sentinelles et d’équilibrer des facteurs tels que la population, le bonheur et la productivité. Le type de bâtiment que l’on pose influence chacun de ces facteurs d’une manière ou d’une autre, et afin de rendre le processus plus rationnel, les développeurs ont également complètement remanié le jeu. La construction de base de No Man’s Sky mécanique.

Le menu de construction de la base a été entièrement remplacé par une grille présentant toutes les pièces disponibles, qui peuvent désormais être modifiées plus facilement grâce aux nouvelles options de placement rapide d’échelle, de couleur, de matériau et de rotation. Plus de 250 nouvelles pièces de base ont été ajoutées avec la mise à jour Frontiers, et un mode supplémentaire de « placement libre » permet aux joueurs de désactiver l’accrochage et de placer manuellement les pièces où ils le souhaitent, y compris dans les airs. Frontiers a également introduit des ensembles de construction contextuels, dont les pièces changent d’apparence en fonction de l’endroit où elles se trouvent dans le bâtiment, comme les fondations ou le toit. Il existe également un certain nombre de modifications mineures, qui peuvent toutes être consultées dans les notes de patch les plus récentes de No Man’s Sky ou découvertes en explorant l’univers.

Suivant :Le plus gros problème de No Man’s Sky est de tomber en panne de carburant

Source :No Man’s Sky

Cet article a été rédigé par Ky Shinkle et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.