Menu Fermer

L’œuf de Pâques de Strange New Worlds révèle l’origine de la phrase d’accroche de Scotty dans TOS.

Star Trek : Strange New Worlds fait intelligemment référence à une célèbre citation de Scotty dansStar Trek : The Original Seriesmais explique-t-il aussi secrètement l’origine de la série ? Situé moins d’une décennie avant l’ère de Capitaine Kirk, Star Trek : Strange New Worlds s’aventure allègrement en terrain connu, mettant en scène des personnages célèbres tels que Christopher Pike, Nyota Uhura, l’infirmière Chapel et Samuel Kirk dans des aventures inédites. Après seulement deux épisodes, Star Trek : Strange New Worlds redéfinit déjà Star Trek : The Original Series, qu’il s’agisse de la présence d’un Noonien Singh sur le pont de l’Enterprise ou de la perte de sa sœur par Spock.

L’épisode 2 de Star Trek : Strange New Worlds (« Children of the Comet ») place une équipe d’exploration de l’Enterprise sur une comète destinée à réduire en miettes une planète habitée. Rediriger un rocher céleste protégé par un bouclier s’avère déjà assez délicat, mais la tâche du capitaine Pike se complique considérablement lorsqu’apparaît un vaisseau extraterrestre avancé, déterminé à protéger la comète (désolé, M’hanit) de toute interférence. Désespéré d’avertir son équipage absent du nouveau danger, Pike ordonne avec audace : « Trouvez un moyen de communiquer avec l’équipe d’exploration immédiatement. Brisez les lois de la physique si vous le devez. » C’est une phrase qui semble étrangement familière…

En rapport :Star Trek vient de rendre encore meilleure la meilleure scène d’Uhura dans TOS.

Retour dansStar Trek : La série originale, un de Montgomery « Scotty » ScottL’une des meilleures citations de TOS (en fait, l’une des meilleures citations de TOS, point final) se trouve dans « The Naked Time ». L’équipage de l’Enterprise se comporte de manière irrationnelle sous l’influence d’un agent pathogène extraterrestre, ce qui amène Kevin Riley à couper les moteurs du vaisseau. Soucieux d’éviter un désastre, Kirk ordonne à Scotty de redémarrer le vaisseau, mais son ingénieur en chef lui rétorque : « Je ne peux pas changer les lois de la physique. » Depuis, cette réplique est devenue une phrase immortelle et souvent citée de Star Trek – et la réplique de Pike dans Star Trek : Strange New Worlds rend intelligemment hommage à l’original en inversant les mots prononcés par James Doohan. Plutôt qu’un membre d’équipage implorant son capitaine de Starfleet de ne pas s’attendre à des miracles, Star Trek : Strange New Worlds présente un capitaine implorant son équipage de faire des miracles.

La ligne de Pike pourrait ne représenter rien de plus qu’une nostalgie Un œuf de Pâques qui fait un signe de tête versStar Trek : The Original Series (dont on ne manque pas dans Strange New Worlds). Néanmoins, il existe peut-être une explication dans l’univers pour expliquer pourquoi ces deux lignes se reflètent si parfaitement l’une l’autre. Une citation aurait-elle inspiré l’autre ? On sait très peu de choses sur la carrière de Scotty dans Starfleet avant l’arrivée de l’Enterprise, si ce n’est qu’il l’a rejoint en 2241, qu’il a servi à bord de plusieurs vaisseaux et que l’Enterprise a été son premier poste d’ingénieur en chef. En effet, Star Trek : Strange New Worlds a déjà présenté le prédécesseur bourru de Scotty, Hemmer.

La chronologie de l’Enterprise de Star Trek est suffisamment malléable pour que les chemins de Pike et de Scotty puissent se croiser. Peut-être Scotty sert-il à bord de l’Enterprise d’avant Kirk à un rang inférieur, ou remplace-t-il Hemmer vers la fin du règne de Pike. « Brise les lois de la physique si tu le dois » pourrait devenir une demande récurrente de la part de Le Capitaine Pike d’Anson Mount (nous ne l’avons pas assez vu pour en être sûrs), donc si Scotty était présent à cette époque, son « Je ne peux pas changer les lois de la physique » a pu être inspiré ou provoqué par la demande déraisonnable et contraire à la science faite par le type qui commandait avant Kirk.

Comme la plupart des accroches de la télévision et du cinéma, la citation de Scotty sur les « lois de la physique » n’a pas été prononcée aussi souvent qu’on pourrait le supposer étant donné son immense popularité. D’autres phrases d’accroche associées à Star Trek (« Beam me up, Scotty », la plus évidente) n’ont jamais été prononcées mot pour mot, ce qui prouve la fragilité de la mémoire du public. Cependant, ce sont des œufs de Pâques comme la phrase de Pike dans Star Trek : Strange New Worlds qui amplifient l’influence culturelle que des bribes de dialogue classiques comme « Je ne peux pas enfreindre les lois de la physique » exercent au fil des ans.

Plus :Strange New Worlds laisse entendre que Pike peut briser le canon et éviter son sort dans le TOS.

Star Trek : Strange New Worlds continue jeudi sur Paramount+.

Cet article a été rédigé par Craig Elvy et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.