Menu Fermer

L’univers le plus sombre de Marvel vient de devenir une arme imparable.

Le film de MarvelLes héros renaissent a réintroduit les lecteurs dans le Cancerverse, un des Les réalités alternatives les plus terrifiantes de Marvelavec un rebondissement qui rend l’infâme Cancerverse de Marvel encore plus horrible qu’il ne l’était déjà.

Dans la réalité de Heroes Reborn, Rocket Raccoon n’est pas un membre des Gardiens de la Galaxie, mais le plus grand chasseur de primes galactique qui ait jamais existé. Sans la puissance des Avengers ou la camaraderie des Gardiens à sa disposition, Rocket est laissé seul pour faire des ravages dans le grand cosmos. Alors que la boule de poils mortelle se fraye un chemin à travers le quadrant extérieur, il part à la chasse del’ancien colonel de l’armée de l’air américaine Joseph Ledger alias Docteur Spectrum, qui s’est forgé une réputation d’exécuteur cosmique redouté de la loi. Doté de superpouvoirs et d’un prisme de pouvoir manipulateur d’énergie, Spectrum a pour mission de nettoyer l’espace de ses Accusateurs Kree, du Corps Black Nova et des pirates de l’espace afin de préserver la sécurité et la préservation de la galaxie.

En rapport : La nouvelle équipe Starjammers combine les X-Men, les Gardiens et les Quatre Fantastiques.

Dans Heroes Reborn #4 de Jason Aaron et James Stokoe, Rocket Raccoon se retrouve enfin face au Docteur Spectrum lui-même, les poings commencent à voler et les étoiles voisines aussi. Alors que Rocket choque Spectrum lui-même avec un assortiment de… des armes redoutables, dont la Starbrand quasi-omnipotente.Spectrum doit recourir à sa meilleure arme pour battre Rocket. En se tournant vers un univers entier, Spectrum libère le Cancervers. Afin de réduire le Cancerverse en un canon compact, le Docteur Spectrum a scellé la réalité dans son Power Prism pour la mettre en sécurité. En libérant l’intégralité du Cancerverse sur Rocket, puis en le torturant avec la chaleur d’une étoile, Spectrum parvient à faire vendre à Rocket ceux qui l’avaient engagé pour tuer Spectrum.

Introduit dans le cadre de l’événement Realm of Kings de Marvel Comics, le Cancerverse (ou réalité 10011) est devenu crucial pour son rôle central dans la série 2009 de Dan Abnett et Andy Lanning. space opera final L’impératif de Thanos. Le Cancerverse doit son nom à la capacité du royaume à vaincre la mort elle-même et à recommencer la vie à travers la procréation de « maladie et corruption ». Le Cancerverse est régi par une foule de monstres lovecraftiens connus sous le nom de Many Angled Ones. Parmi les autres résidents mémorables de ce royaume, on trouve des versions corrompues de Quasar de Wendell Vaughn ainsi qu’une équipe tordue d’Avengers connue sous le nom de Revengers, parmi d’innombrables autres héros Marvel corrompus. L’impératif de Thanos s’est même conclu avec le leader des Gardiens de la Galaxie, Peter Quill alias Star-Lord, et le tristement célèbre flic de l’espace, Richard Ryder alias Star-Lord. Nova semble périr dans le Cancerverse.jusqu’à leur inévitable retour en BD des années plus tard.

Voir le Cancerverse réduit à une force complaisante met en perspective l’ampleur des changements intervenus dans le royaume depuis son entrée dans Marvel Comics il y a plus de dix ans. La version principale de l’univers Marvel de Rocket Raccoon a toujours eu un don pour… sa création d’armes d’improvisationmais le Docteur Spectrum semble avoir finalement devancé le vétéran professionnel. L’itération principale de Rocket peut avoir honte de l’absence de destruction innombrable du raton-laveur dans Heroes Reborn, mais le mercenaire cosmique ne s’est certainement pas éteint sans combattre.

Suivant : Le Wakanda de Black Panther s’échappe vers les étoiles dans Heroes Reborn

Cet article a été rédigé par Bryce Morris et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.