Menu Fermer

Masters of the Universe fait référence au film He-Man de Dolph Lundgren.

Avertissement : SPOILERS pour Masters of the Universe : Apocalypse.

Les Maîtres de l’Univers : Apocalypse fait référence au film d’action de 1987 Les maîtres de l’univers film avec Dolph Lundgren et, à l’analyse, les deux projets ont quelques points communs. Créés par Kevin Smith, les cinq premiers épisodes de Les Maîtres de l’Univers : Apocalypse a été diffusé pour la première fois sur Netflix et a été acclamé par la critique, mais a suscité la controverse chez certains fans qui ont contesté les choix créatifs de la série, un peu comme les problèmes qui ont affecté le film He-Man de Dolph Lundgren.

Revelation est une suite spirituelle du dessin animé He-Man et les Maîtres de l’Univers des années 1980, et Smith a reçu la licence de Mattel pour donner à Revelation des « enjeux » et offrir une série plus mature qui reste fidèle aux thèmes et aux personnages de la série. le dessin animé He-Man adoré. Les Maîtres de l’Univers : Apocalypse commence par la bataille finale tant attendue entre He-Man (Chris Wood) et Skeletor (Mark Hamill), qui entraîne la mort temporaire des deux et le bannissement de la magie d’Eternia. C’est à Teela (Sarah Michelle Gellar) de faire équipe avec Evil-Lyn (Lena Headey) pour essayer de restaurer la magie d’Eternia, ce qui conduit à la découverte que le Prince Adam est vivant à Preternia. Mais quand Adam retourne à Eternia et essaie de redevenir He-Man, Skeletor révèle qu’il est vivant et embroche le Prince Adam. Le méchant vole alors l’épée du pouvoir et réalise enfin son rêve de toujours, celui de devenir un maître de l’univers semblable à un dieu.

En rapport : La fin de la saison 1 de Masters of the Universe est expliquée.

Quand Skeletor et He-Man s’affrontent sous le château de Grayskull dans le premier épisode de Masters of the Universe : Revelation, le Seigneur de la Destruction déclare : « Que ce soit notre dernière bataille ! ». Ce dialogue exact est repris du Masters of the Universe de 1987 lorsque Skeletor (Frank Langella) dit la même chose à He-Man dans le troisième acte du film. Kevin Smith inverse la donne en ouvrant Apocalypse avec la  » bataille finale  » de He-Man et Skeletor, mais c’est un clin d’œil complice au film de Dolph Lundgren :  » Let this be our final battle !  » est sans doute le dialogue le plus connu que Langella ait prononcé dans le rôle de Skeletor. De plus, Skeletor gagne le pouvoir de Grayskull et devient Skelegod dans l’ApocalypseSkeletor a également pris l’épée de pouvoir de He-Man et est brièvement devenu un dieu à l’armure dorée dans Masters of the Universe 1987.

Les Maîtres de l’Univers : Révélation a été « bombardé de critiques ». sur Rotten Tomatoes par des fans en colère qui affirmaient que la série faisait de Teela le personnage principal au détriment de He-Man et Skeletor. Ironiquement, le film de Dolph Lundgren a également été mal reçu en 1987 en raison de ses décisions créatives, qui étaient dues à des limitations budgétaires et à l’incapacité du film à adapter la plupart des aspects du dessin animé bien-aimé. Les Maîtres de l’Univers 1987 a déçu les fans en changeant le décor de sorte que la majeure partie du film se déroule dans une petite ville de la Terre et que l’on accorde plus d’attention aux personnages humains Julie (Courteney Cox) et Kevin (Robert Duncan McNeil) qu’aux héros et méchants Éterniens.

D’une manière différente de la façon dont L’Apocalypse a retiré He-Man du tableau. Les Maîtres de l’Univers 1987 ne se concentre pas vraiment sur Teela, mais aussi sur He-Man. Le bl0nd muscle man n’est pas dépeint comme « l’homme le plus puissant de l’univers » et He-Man n’est pas le centre de la narration qui mène l’action du film. De même, Skeletor reste sur la touche dans le château de Grayskull pendant la majeure partie du film et envoie ses sbires faire le sale boulot. L’Apocalypse reprend même l’intrigue selon laquelle la Sorcière (Susan Eisenberg) vieillit rapidement lorsqu’elle est privée du pouvoir de Grayskull, tout comme la Sorcière (Christina Pickles) vieillit dans Les Maîtres de l’Univers 1987 lorsqu’elle est prisonnière de Skeletor.

Les Maîtres de l’Univers 1987 a laissé les fans de He-Man déçus et conserve un score de 13 % sur Rotten Tomatoes. Le film de Dolph Lundgren est, au mieux, une curiosité qui est toujours méprisée par les fans pour ne pas avoir tenu sa promesse d’un vrai film He-Man. En revanche, Masters of the Universe : Revelation est magnifiquement animé et ressemble à une véritable continuation du dessin animé des années 1980. Cependant, il est révélateur que les deux projets aient supprimé le mot « He-Man » du titre, car le puissant héros a été mis au second plan pour des raisons différentes. Révélation est un clin d’œil aux Maîtres de l’univers 1987, mais il fait aussi quelques erreurs.

Suivant : Comment Masters of the Universe : Revelation est lié aux autres séries de He-Man.

Cet article a été rédigé par John Orquiola et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.