Menu Fermer

Peaky Blinders : Revue de l’esprit

Il est facile de comprendre pourquoi Les aveugles de pointe a réussi à accumuler une telle base de fans. Les personnages forts de la série, les intrigues tortueuses et la représentation vivante de la Grande-Bretagne de l’après-guerre ont été une combinaison gagnante. Il n’est donc pas surprenant que l’émission ait été adaptée en jeu vidéo sous la forme de Peaky Blinders : Mastermind.

Développé par FuturLab, Peaky Blinders : Mastermind se concentre sur la famille Shelby avant les événements de la première saison de l’émission. L’un des Peaky Blinders aurait tué un membre du gang chinois local, et la famille devra essayer de protéger son homme tout en diffusant la situation d’une manière appropriée à la Shelby. Où se trouvent les Peaky Blinders : Mastermind prend un virage à gauche est avec son genre de choix, évitant l’action habituelle à la troisième personne des adaptations de jeux vidéo et choisissant plutôt la voie d’un jeu de puzzle.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif : Peaky Blinders : Entretien avec James Marsden &amp ; Jamie Glazebrook

Ce n’est évidemment pas ce qui viendrait immédiatement à l’esprit pour un spectacle qui, à sa surface, porte sur les actions d’un gang dans les années 1920. Bien que Peaky Blinders aurait pu être transformé en GTA-lite relativement facilement, il est rafraîchissant de voir qu’un choix plus audacieux a été fait ici. Mieux encore, contrairement aux autres énigmes, qui sont des jeux de piste des adaptations comme l’Hex jeux, Peaky Blinders : Le cerveau parvient à exploiter ce qui fait le succès de l’émission.

Peaky Blinders Mastermind Tommy

Cela est dû en partie à la compréhension des caractéristiques de ses six membres contrôlables de la famille Shelby. Pour ne citer que quelques exemples, Tommy peut intimider les membres du public pour qu’ils obéissent à ses ordres, Arthur peut se bagarrer et défoncer des portes faibles, et Polly peut soudoyer des flics corrompus pour qu’ils regardent ailleurs. Ils sont tous bien assemblés, correspondant à leur forces et faiblesses montré dans le spectacle.

C’est pour cette raison que Peaky Blinders : Le gameplay de Mastermind consiste à déterminer qui utiliser où et quand au cours de ses dix missions. S’il y a quelques membres de gangs rivaux devant, le joueur a intérêt à y déplacer John et Arthur, ou à demander à Tommy de recruter un allié rapide. Sinon, si deux policiers patrouillent dans une zone, Ada et Polly peuvent les corrompre ou les distraire avant que le reste du gang ne se faufile.

Ce sentiment de rôles différents et de coopération est lié à la mécanique d’inversion du temps du jeu. Le joueur peut avancer et reculer dans le temps. Ainsi, pendant que John met le feu à du bois mort pour ouvrir un chemin, Finn se faufile par une fenêtre pour obtenir une clé pour la zone suivante. Les actions d’un personnage seront directement liées à celles d’un autre, donc chronologiquement, tout le monde doit se déplacer comme une seule unité.

Peaky Blinders Mastermind John

En pratique, cela signifie que le joueur va avancer et reculer dans le temps et prendre le contrôle de différents personnages, laissant un résultat final d’un mouvement extrêmement satisfaisant et fluide. C’est à la fin d’un niveau que ce mouvement est le plus puissant et que tous les autres membres du gang se déplacent en synchronisation dans les rues vers leur but final. En effet, une fonction de rejeu permettant de voir l’ensemble du plan en action aurait été un très bel ajout au jeu.

Dans l’ensemble, ce mécanicien fonctionne extrêmement bien. Cela signifie que le jeu est capable de se concentrer sur les machinations de la famille plutôt que sur l’action directe, ce qui semble fidèle à l’essence même de ce qu’est Peaky BlindersLa famille Shelby tisse son syndicat en coulisses tout en contournant avec tact les menaces des autres gangs et des flics. Le mécanisme de chronométrage a un bonus supplémentaire en termes de rejouabilité, car le joueur peut rejouer le niveau pour essayer de battre sa précédente fois, dans le but d’augmenter son classement à un niveau Gold.

Bien que l’accent mis sur les aspects « complot » et « casse » de Peaky Blinders fonctionne bien, certains éléments ne sont pas aussi forts que d’autres. L’histoire du jeu est en grande partie basée sur des illustrations statiques avec des dialogues écrits, ce qui, étant donné l’accent mis sur le jeu de puzzle, peut être un peu déroutant lorsque l’on saute entre les deux. Mais dans l’ensemble, le jeu fonctionne assez bien, en particulier lorsqu’il est lié au gameplay par un bref extrait de dialogue avant de revenir au jeu direct.

Peaky Blinders Mastermind Finn

Peaky Blinders : Mastermind se sent aussi thématiquement similaire à la série. Il faut noter en particulier un niveau qui voit Tommy dans un état d’étourdissement dû à l’opium, oscillant entre une hallucination de son époque dans les tranchées de la Grande Guerre et un cimetière se faufilant autour de la police. Il y a presque un élément d’horreur dans la façon dont Tommy brouille la ligne entre les deux, et c’est une façon efficace (bien que légèrement brutale) d’approfondir les questions plus larges couvertes dans le spectacle original. Tout cela donne un jeu qui est au moins provisoirement agréable dans ses premières missions. C’est une nouveauté de voir une émission de télévision adaptée d’une manière qui n’est pas jeu d’action à la troisième personne standard de Bog ou un kart de course fatigué, bien qu’un kart de course basé sur Peaky Blinders aurait certainement un point de vue unique sur le matériel source. Cependant, tout s’assemble brillamment dans les derniers niveaux, qui sont vraiment fantastiques.

Ces dernières sections du jeu testent réellement la compréhension du joueur à la fois du rôle de chaque personnage et de la mécanique du temps, dans ce qui a été l’exemple le plus impressionnant de jeu de puzzle vu cette année jusqu’à présent. Un niveau donne au joueur un temps limite de moins de trois minutes, mais la mise en place de l’ensemble du plan pourrait prendre au joueur plus de dix fois plus de temps pour le résoudre. Au final, les Peaky Blinders s’aventurent dans les méandres des rues complexes de Birmingham pour empêcher la police de passer, sans même que les flics ne se rendent compte de ce qui se passe.

Ces derniers niveaux élèvent vraiment les Peaky Blinders : Le cerveau pour les fans de puzzle. Les premiers niveaux auraient bien besoin d’un peu plus de viande sur les os, et les éléments de l’histoire pourraient ne pas suffire à certains qui vivent et respirent la série, mais purement comme un jeu, c’est une aventure de puzzle délicieusement plus riche qui laissera le joueur désespéré d’en avoir plus.

Plus : Peaky Blinders : 5 fois que nous nous sommes sentis mal pour Thomas Shelby (&amp ; 5 fois que nous l’avons détesté)

Peaky Blinders : Mastermind sort le 20 août 2020 pour PC, PS4, Xbox One et Nintendo Switch. Screen Rant a reçu un code de téléchargement PC pour les besoins de cette revue.

Notre classement :

4 sur 5 (Excellent)

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Heidi Klum on America'sGot Talent

AGT : Heidi Klum &amp ; Sofia Vergara ont eu peur des diabolos

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Rob Gordon est un écrivain et musicien de Brighton, au Royaume-Uni. Diplômé du Creative Writing Masters de l’Université d’Exeter, Rob a ses racines dans l’écriture de fiction mais a également une grande expérience de l’écriture sur les jeux vidéo et l’industrie des jeux vidéo. En outre, Rob est à l’aise dans le domaine du cinéma et de la télévision, en particulier lorsqu’il s’agit de l’horreur. Parallèlement à son activité d’écrivain, Rob joue dans deux groupes musicaux basés au Royaume-Uni, le groupe électro-pop Palomino Club et le groupe de rock Titans &amp ; Kings, et prête également ses talents vocaux au podcast Big Boys Don’t Cry, qui passe en revue et discute des comédies romantiques. Les groupes et le podcast peuvent être trouvés sur toutes les bonnes plateformes de distribution numérique, et Rob peut également être trouvé sur Twitter.

En savoir plus sur Rob Gordon

Cet article a été rédigé par Rob Gordon et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.