Menu Fermer

Pokémon GO reçoit sa première épée et son premier bouclier Galar Region Pokémon

Pokémon GO accueille un nouveau lot de pokémon galicien de Épée Pokémon et Bouclier aujourd’hui. À la dex s’ajoutent Galarian Meowth, Zigzagoon, Sunfisk et Daramuka, ainsi que leurs formes évoluées. Ils rejoignent Galarian Weezing, qui a été ajouté lorsque Pokemon Sword and Shield a fait ses débuts.

Niantic ajoute régulièrement de nouveaux pokémon de chaque génération à Pokémon GO depuis sa sortie en 2016. Ils ont ajouté une nouvelle génération chaque année, en suivant l’ordre chronologique, à partir de 2017 avec Le pokémon de la région de Johto de Gen II, et, plus récemment, en ajoutantUnova, le projet de la Génération V, a démarré l’année dernière. Jusqu’à présent, la seule fois où Niantic a brisé cette tendance est lorsqu’il a ajouté Galarian Weezing pour promouvoir la sortie de Pokemon Sword and Shield à la fin de l’année dernière.

Relatif : Pokémon Go ajoute le mélange de réalité qui est apparemment une chose réelle

Selon EuroGamerune infime partie de la section galicienne de la dex de Pokémon GO est maintenant officiellement accessible aujourd’hui, avant les régions de Kalos et d’Alola. Jusqu’à présent, les nouveaux pokémon, Galarian Meowth et Galarian Zigzagoon, peuvent éclore à partir d’œufs de 7 kilomètres de long. Les sontdes exceptions comme le Galarian Sunfiskqui sont disponibles pour être attrapés comme récompense pour la recherche. Niantic n’a pas annoncé son intention d’ajouter prochainement le reste du Pokédex galicien ou des pokémon Kalos et Alolan au jeu mobile, rompant ainsi avec sa tradition d’ajouter des générations au jeu de manière chronologique.

Les dataminers ont révélé d’autres ajouts intéressants qui, espérons-le, seront bientôt disponibles sur Pokémon GO. Des fuites au début du mois dernier ont montré la possibilité de L’équipe GO Rocket ajoute Jesse et James à sa listealors que des études de données plus récentes ont introduit la possibilité d’ajouter d’autres pokémon dans le jeu. D’autres pokémon galiciens sont cachés dans les données de l’application, notamment le favori des fans, le Galarian Ponyta et son évolution, Rapidash.

Niantic a travaillé dur pour que ses joueurs soient divertis et engagés avec Pokémon GO pendant la COVID-19 [feminine La plupart des joueurs doivent rester chez eux au lieu d’explorer leur quartier à la recherche de pokémon. Ces derniers mois, Niantic a facilité la capture des pokémon et la lutte contre les autres joueurs en ligne, et il est clair que l’objectif de Niantic est toujours d’offrir la meilleure expérience possible. En choisissant d’ajouter plus de pokémon galicien maintenant au lieu de s’en tenir aux ajouts générationnels qui permettent à Pokémon GO de rester pertinent, et a un bonus supplémentaire en introduisant les joueurs à Pokemon Sword and Shield, au cas où ils ne l’auraient pas déjà fait. La meilleure suite à cela serait non seulement d’ajouter le reste du dex galicien, mais aussi de trouver le moyen le plus efficace d’ajouter le pokémon de la région de Kalos et d’Alola, et donc de donner aux joueurs plus de raisons de jouer pendant cette période éprouvante.

Suivant : L’épée Pokémon et le bouclier, cadeaux mystère pour mai et juin dévoilés

Source : EuroGamer

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

Mortal Kombat 11 Aftermath mythologies

Les conséquences du MK11 confirment que le pire des combats de mortels est toujours d’actualité

Sujets connexes

Cet article a été rédigé par Stephanie Schwartz et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.