Menu Fermer

Pourquoi l’armée des voleurs est si différente de l’armée des morts ?

L’armée des voleurs est une bête très différente par rapport àL’armée des morts – et voici pourquoi. Sorti en mai 2021, Army of the Dead a vu Zack Snyder emmener son fandom fiévreux sur Netflix fou un spectacle de braquage de zombies qui se déroule à Las Vegas. Army of the Dead est depuis devenu l’un des plus grands films originaux de la plateforme, et c’est une bonne chose puisqu’une série de spinoffs et de suites étaient déjà en préparation. Tout d’abord, Army of Thieves, un prequel centré sur Ludwig Deiter, le personnage du premier film, se déroule six ans avant l’histoire principale (plus ou moins dans la séquence d’ouverture de Army of the Dead). Ce prochain volet est déjà filmé et sortira sur Netflix le 29 octobre 2021.

Pourtant, en regardant les deux bandes-annonces de l’Armée des voleurs, on pourrait croire que les deux films n’ont aucun lien entre eux. En dehors de Ludwig, le casting du spin-off est entièrement nouveau, avec seulement une brève référence à un soulèvement de morts-vivants en Amérique (qui pourrait être supprimée sans conséquence). Le ton est plus léger, les visuels ont une touche européenne et des éléments de romance sont tissés tout au long du film. Si rien ou presque ne relie l’Armée des voleurs à l’Armée des morts, il y a une bonne raison pour que ce préquel se distingue autant de son prédécesseur.

En rapport :L’Armée des Voleurs : le point sur la bande-annonce : 8 histoires &amp ; révélations sur l’univers partagé

Tout d’abord, il y a un autre réalisateur à bord. Qu’on l’aime ou non, Zack Snyder emploie un style de filmage très particulier, qui est devenu encore plus visible dans L’Armée des morts en raison de son double rôle de directeur de la photographie. Matthias Schweighöfer (qui incarne également Ludwig Deiter dans les deux films) est derrière la caméra pour Army of Thieves, ce qui apporte naturellement un style visuel différent. Bien entendu, l’influence de Snyder est toujours présente (il reste producteur sur le spin-off), mais il y a dans L’armée des voleurs une palette métallique et sourde que vous auriez du mal à trouver dans l’œuvre de Snyder.

En ce qui concerne le changement de ton, il est important de réaliser que Army of Thieves raconte une histoire complètement différente, dans laquelle les zombies ne sont qu’un élément périphérique. Army of the Dead mêlait l’horreur zombie et le casse classique. Army of Thieves conserve le thème du casse, mais évite complètement les morts-vivants. En l’absence d’horreur, le préquel augmente le niveau de comédie (comme on peut s’y attendre avec Deiter comme seul centre d’intérêt) et introduit un soupçon de romance – quelque chose d’entièrement absent de l’Armée des morts… à moins que l’on compte Zeus et sa reine. C’est une conséquence inévitable du fait que l’épidémie de zombies se produit à Vegas et y reste. Si l’infection était mondiale (comme dans The Walking Dead, par exemple), Army of Thieves serait beaucoup plus en phase avec Army of the Dead, mais comme l’incident est isolé dans un lieu et une époque, les histoires qui se déroulent ailleurs doivent compenser en se plongeant dans d’autres genres.

Si l’on en croit la dernière bande-annonce du film, Army of Thieves est une pure histoire de braquage, les personnages centraux voulant devenir des légendes en dévalisant de grandes banques. Et puisque le spin-off se déroule avant les événements de l’Armée des morts, il servira très probablement d’histoire d’origine de Ludwig dans le monde du vol. C’est ce qui ressort de la bande-annonce : Gwendoline (Nathalie Emmanuel de Game of Thrones) recrute Ludwig lors d’une compétition de braquage de coffres-forts. Il n’est pas un voleur avant cela et rejoindre l’équipe de Gwendoline est sa première incursion dans le vol d’argent en utilisant ses compétences. Il est également clair que Ludwig lui-même est le ressort comique du film, dont le ton ressemble davantage à celui d’Ocean’s Eleven qu’à celui de L’Armée des morts, ce qui est logique compte tenu de l’accent mis sur les zombies dans ce dernier et de la situation de vie ou de mort dans laquelle se trouvaient les personnages lors de leur propre casse.

Army of the Dead a réussi à tirer le meilleur parti de son cadre limité à Las Vegas, mais Army of Thieves étant basé sur les escapades de l’ouvreur de coffre-fort allemand de l’équipe, il y a une tendance naturelle à partir en voyage dans le spinoff. Schweighöfer en a pleinement profité, la bande-annonce inspirant des comparaisons avec James Bond dans son utilisation de plusieurs lieux, dont Paris et la Pologne. Il est indéniable que l’Armée des morts et l’Armée des voleurs sont des mondes à part, au sens propre comme au figuré, mais est-ce la meilleure approche pour le jeu ? La franchise Netflix de Zack Snyder.Le temps nous le dira, mais le fait de se tourner vers d’autres genres et d’autres styles pourrait être un moyen efficace de préserver la fraîcheur de la franchise Army of Dead. Seul le temps nous le dira, mais le fait de se tourner vers d’autres tonalités, genres et styles pourrait être un moyen efficace de garder la franchise de l’Armée des morts fraîche. Nous avons déjà le film principal de casse de zombies, un spin-off d’aventure criminelle et un anime à venir (Lost Vegas), ce qui garantit que les fans ne manquent pas de variété lorsqu’ils se lancent dans le nouvel univers cinématographique de Snyder.

Plus :Zeus, le zombie alpha de l’Armée des morts, n’est pas un vrai méchant.

Cet article a été rédigé par Craig Elvy et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.