Menu Fermer

Pourquoi le film In The Heights a-t-il coupé une référence à Trump dans « 96 000 ».

Voici pourquoi Lin-Manuel Miranda et le scénariste Quiara Alegría Hudes a supprimé une référence à Donald Trump dans le texte de l’article.Dans les hauteurs. Dans la version scénique originale de 2008 de la chanson « 96 000 », un texte fait référence au tristement célèbre homme d’affaires américain qui est devenu par la suite le 45e président des États-Unis. Étant donné que la personnalité culturelle de Trump a changé de manière significative au cours de son mandat, Miranda et Hudes ont retiré son nom de l’adaptation cinématographique, réalisée par Jon M. Chu.

La chanson « 96 000 » débute à la 45e minute de In the Heights. Le propriétaire de la bodega, Usnavi (Anthony Ramos), apprend qu’un client non identifié a acheté un billet de loterie gagnant, ce qui incite les principaux protagonistes à discuter de la façon dont ils utiliseraient l’argent. Sur le plan lyrique, « 96 000 » fait référence à de nombreux thèmes majeurs du film associés au rêve américain, en particulier en ce qui concerne la façon dont ils se rapportent au quartier d’In Heights. Hauteurs de Washington. Dans la version scénique, Benny déclare : « Je serai un homme d’affaires plus riche que le papa de Nina ; Donald Trump et moi sur les links, et il est mon caddie ! » Pour l’adaptation cinématographique, cependant, Miranda et Hudes ont remplacé Trump par le golfeur Tiger Woods.

En rapport :In The Heights : Les 17 chansons, classées de la pire à la meilleure

SelonVariétéDans le film « 96 000 », Miranda a supprimé Trump en raison des actions et du comportement de l’homme politique en tant que président des États-Unis. Miranda déclare qu’il considérait initialement Trump comme « un avatar de l’homme du Monopoly », mais qu’il a décidé de supprimer la référence lorsque Trump est devenu « une tache sur la démocratie américaine. » In the Heights se concentre sur une communauté latino spécifique de Manhattan et, par conséquent, la référence originale à Trump a été supprimée. La ligne Trump est logique si l’on considère sa réputation culturelle de magnat des affaires de NYC, lié à la mafia. Selon Miranda, il a retiré la référence pour des raisons pratiques : « Le temps s’est moqué de ce texte, et nous l’avons donc changé. »

Dans une autre interview avec VariétéDans le cadre de l’émission « 96 000 », Mme Hudes revient sur les déclarations de Miranda concernant la suppression de la référence à Trump. Elle déclare que la ligne originale était censée être « taquine », une façon de reconnaître sa réputation de riche Américain qui est devenu encore plus connu pour être une star de la télé-réalité. Des années plus tard, l’héritage de Trump en tant que président des États-Unis est devenu particulièrement compliqué en raison de ses remarques désobligeantes sur les femmes, les minorités et les immigrants américains. Parce que In the Heights est fondamentalement une histoire sur les l’héritage des immigrants latinos dans le quartier de Manhattan Washington Heights, Hudes savait que le nom de Trump devait être retiré de « 96 000 » :

« C’est arrivé à un point où les taquineries ne suffisaient plus. Il y avait tellement de mal et de dégâts causés aux communautés que nous essayions d’élever dans ce film. Dans l’esprit du film, son nom n’a pas sa place dans un contexte de taquinerie. »

La sortie de In the Heights a polarisé le public avec des perspectives différentes sur le succès au box-office. Les chiffres du box-office du week-end d’ouverture laissent entendre que le film pourrait être décevant, mais il existe divers facteurs à prendre en compte pour évaluer sa valeur culturelle, comme la sortie simultanée sur HBO Max et la réaction des spectateurs latinos au film. Tout comme Trump a fait des déclarations réductrices sur les minorités américaines tout en fournissant des faits alternatifs à ses partisans, In the Heights a été ironiquement réduit à un échec au box-office, alors qu’il y a en fait une histoire beaucoup plus grande à raconter.

Suivant :In The Heights : Les plus grandes différences entre Broadway et le film

Cet article a été rédigé par Q.V. Hough et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.