Menu Fermer

Pulp Fiction : 14 citations de Mia Wallace qui vous feront réfléchir

Quentin Tarantino et Uma Thurman entreront dans l’histoire du cinéma comme l’un des plus grands jumelages d’un acteur et d’un réalisateur de tous les temps. Leurs collaborations sont limitées à Pulp Fiction et les deux volumes de Kill Bill, mais cela a suffi pour consolider leur héritage durable.

RELATIVES :9 Citations de romans en fascicules : tout le monde se trompe

Dans Pulp FictionLe personnage de Thurman, Mia Wallace, a détourné le trope de la femme de la mafia d’un million d’autres histoires de crime en nous donnant un drogué éloquent qui pouvait à la fois tisser des monologues qui font réfléchir et faire une overdose d’héroïne, insufflant une nouvelle vie à un personnage de base rassis et surmené. Voici 10 citations de Mia Wallace qui vous feront réfléchir.

Mis à jour le 11 juin 2020 par Ben Sherlock : Uma Thurman a joué une tonne de personnages différents depuis son tour de star dans Pulp Fiction, mais Mia Wallace reste sans doute son rôle le plus mémorable. Le dialogue verbeux du personnage convenait parfaitement au style articulé de Thurman, tandis qu’elle avait plus qu’assez de sang-froid pour que le sang-froid de Mia soit plus qu’un simple acte. Elle reste une icône bien-aimée du grand écran. Nous avons donc mis à jour cette liste avec une poignée de nouvelles entrées.

14 « Dans la conversation, écoutez-vous ou attendez-vous pour parler ?

Cette ligne est en fait tirée d’une scène supprimée, mais c’est dommage qu’elle ait été coupée, car c’est l’une des citations les plus réfléchies de Mia. Lorsque les gens engagent une conversation, soit ils prennent en compte ce que dit l’autre personne et l’utilisent comme un tremplin pour provoquer une discussion plus approfondie, soit ils attendent simplement que cette personne se taise pour pouvoir dire ce qu’elle pense.

Mia demande à Vincent : « Dans la conversation, tu écoutes ou tu attends pour parler », ce à quoi Vincent répond : « Je dois admettre que j’attends pour parler, mais je m’efforce d’écouter ».

13 « Quand vous, petits salauds, vous vous réunissez, vous êtes pires qu’un cercle de couture ».

Lorsque Vincent raconte à Mia une rumeur dont il a entendu parler, elle lui dit que lui et ses amis « petits voyous » – en d’autres termes, les tueurs à gages qui travaillent pour son mari, patron de la mafia – sont « pires qu’un cercle de couture ». C’est une vision comique et attachante de la profession de Vincent, mais elle rappelle aussi brutalement que les gens de son métier sont des rencontres quotidiennes quand on est la femme de Marsellus Wallace.

12 « Je veux ce trophée, alors dansez bien. »

Lorsque Mia et Vincent mangent chez Jack Rabbit Slim’s et que le maître de cérémonie annonce le concours de danse mondialement connu du restaurant, Mia décide qu’elle veut participer au concours – et elle veut gagner. Gagner un concours de danse se résume à danser bien pour gagner un trophée.

Mia résume parfaitement la situation : « Je crois que Marsellus Wallace, mon mari, votre patron, vous a dit de me sortir et de faire ce que je voulais. Maintenant, je veux danser, je veux gagner. Je veux ce trophée, alors dansez bien. »

11 « Sans faute de ma part, j’aurais rompu ma promesse ».

pulp fiction jack rabbit slims menu

Quand Vincent a quelque chose à dire à Mia, il lui dit de promettre qu’elle ne sera pas offensée. Elle lui explique cependant qu’elle ne peut pas faire une telle promesse.

Elle dit : « Vous ne pouvez pas promettre quelque chose comme ça. Je n’ai aucune idée de ce que vous allez me demander. Donc, vous pouvez me demander ce que vous allez me demander, et ma réponse naturelle pourrait être de me vexer. Alors, sans que ce soit ma faute, j’aurais rompu ma promesse ».

10 « C’est là que vous savez que vous avez trouvé quelqu’un de vraiment spécial : vous pouvez juste fermer la gueule pendant une minute et partager confortablement le silence. »

Uma Thurman as Mia Wallace in Pulp Fiction

Il y a beaucoup de tension entre Vincent Vega et Mia Wallace dans Pulp Fiction. Dans un film plus court, ils tombaient amoureux au cours de la nuit et s’embrassaient lorsque Vincent déposait Mia à la maison à la fin de leur pseudo-campagne. Mais ce n’est pas un petit film, c’est Pulp Fiction.

Au lieu de se réunir, leur lien reste tacite, à moins que l’on ne compte les citations de Mia Wallace comme celle ci-dessus. Ils savent qu’ils ont quelque chose d’assez spécial, mais ils savent aussi qu’ils ne pourront jamais agir en conséquence. Mia continuera à se marier avec Marsellus et Vincent continuera sans se faire jeter par une fenêtre du quatrième étage.

9 « Ne soyez pas… *dessine un carré* »

Certains fans ont fait remarquer que Mia Wallace dessine en fait un rectangle dans l’air et non un carré, bien qu’elle dise à Vincent de ne pas être un carré. Mais cela ne fait qu’ajouter à la bizarrerie du moment. C’est bizarre pour un film de Tarantino pour ajouter quelque chose par-dessus le cadre comme un carré animé apparaissant au bout des doigts d’Uma Thurman, mais pour une raison quelconque, cela fonctionne, ce qui conduit à l’une des meilleures citations de Mia Wallace.

Pulp Fiction est un exercice de postmodernisme, et donc quand quelque chose apparaît pour nous rappeler que ce n’est qu’un film, ça marche. On n’est pas censé croire que c’est la vraie vie. C’est une expérience très cinématographique.

8 « Trois tomates marchent dans la rue… »

Grâce à Pulp FictionEn effet, beaucoup de spectateurs connaissent le processus de production télévisuelle. Mia Wallace explique qu’elle est apparue une fois dans un pilote de télévision appelé Fox Force Five (un pilote étant le premier épisode d’une série qui sert à déterminer s’il vaut la peine d’en faire une série).

Son personnage était censé raconter une blague banale dans chaque épisode, mais ils n’ont fait qu’un seul épisode. Elle n’a donc pu raconter qu’une seule blague, ce qui a donné lieu à une excellente citation de Mia Wallace : « Trois tomates marchent dans la rue : une tomate papa, une tomate maman et une petite tomate bébé. Le bébé tomate commence à être à la traîne. Le papa tomate se met en colère, s’approche du bébé tomate, l’écrase… et lui dit : « Rattrape le temps perdu. »

7 « Essayer d’oublier quelque chose d’aussi intrigant que cela serait un exercice de futilité ».

Quand Vincent dit à Mia Wallace qu’il a quelque chose à lui dire, elle veut savoir ce que c’est. Mais il change d’avis et lui dit de l’oublier. Cependant, comme elle le lui dit, une fois qu’il a introduit l’idée qu’il a quelque chose d’alléchant à lui dire, il lui est impossible de l’oublier.

RELATIVES :Où sont-ils maintenant ? Le casting de Pulp Fiction

Elle sait qu’il y a un sombre et profond secret à révéler et elle ne pourra pas le laisser passer tant qu’on ne lui aura pas dit de quoi il s’agit. Nous pouvons tous nous identifier à cette citation de Mia Wallace, puisque nous avons tous été dans des situations similaires.

6 « Je dois aller me repoudrer le nez. »

Pulp Fiction était controversé pour beaucoup de choses : sa violence, son langage, ses subversions des conventions de genre. L’un de ces éléments controversés était la consommation de drogue, mais celle-ci n’est jamais glorifiée par le film. Il est montré comme étant très dangereux, puisque Mia Wallace fait une overdose d’héroïne et faillit mourir.

Elle s’avère également destructrice, puisque Mia va aux toilettes pour « se repoudrer le nez », ce qui s’avère être un euphémisme pour dire qu’elle prend de la cocaïne, et l’une des citations les plus tristes de Mia Wallace. Elle ne peut même pas passer à travers le dîner sans prendre une bosse. Le film ne donne pas l’impression que c’est cool ou branché – c’est un récit de mise en garde approprié.

5 « N’aimez-vous pas quand vous revenez des toilettes et que votre nourriture vous attend ?

Nous pouvons tous nous identifier à cette citation de Mia Wallace. Nous avons tous été dans des restaurants ou des salles à manger et sommes allés aux toilettes dans la longue et pénible attente entre le moment où nous avons commandé sur le menu et celui où une assiette de nourriture a été placée devant nous, pour ensuite retourner à votre table et découvrir que la nourriture a été livrée pendant votre absence.

C’est une de ces situations quotidiennes qui est universellement identifiable, mais qui est si banale qu’elle est rarement mentionnée dans les films et les émissions de télévision. Tarantino aurait été fortement inspiré par Seinfeld dans l’écriture de Pulp Fictionet l’influence principale était probablement les conversations des personnages à propos de rien.

4 « Si vous allez bien, dites quelque chose. » « Quelque chose. »

L’une des séquences les plus palpitantes et les plus époustouflantes de Pulp Fiction est celle où Mia Wallace sniffe un peu de l’héroïne de Vincent, qu’elle prend pour de la cocaïne, et commence à faire une overdose. Vincent panique, car c’est la femme de son patron, et si elle meurt, il meurt. Il la fait donc monter dans sa voiture et la conduit en toute hâte chez son dealer Lance pour lui faire une injection d’adrénaline.

Tarantino aurait envisagé de jouer Lance lui-même, mais s’est contenté du rôle de Jimmie, car il a réalisé il voulait être derrière la caméra pour la scène de l’O.D.. Lorsqu’elle se réveille de la montée d’adrénaline, Lance dit : « Si tu vas bien, alors dis quelque chose », et Mia dit en plaisantant : « Quelque chose ». Il y a peu de meilleures citations de Mia Wallace.

3 « Silences inconfortables. Pourquoi avons-nous le sentiment qu’il est nécessaire de jacasser sur les taureaux*** pour être à l’aise ? »

Mia a raison sur ce point. Quand nous sommes assis avec une personne que nous ne connaissons pas très bien, nous ressentons toujours le besoin de faire la conversation avec elle. Et comme nous ne la connaissons pas très bien, cette conversation est garantie d’être une petite conversation : la pire forme de conversation, la plus inutile.

RELATIVES :Pulp Fiction est le film préféré de Reddit r/Movies de tous les temps

Comme le souligne cette citation de Mia Wallace, nous avons tous décidé en tant qu’espèce que les silences sont inconfortables lorsque nous sommes en compagnie d’une connaissance vaguement familière, mais ils n’ont pas à l’être. Et tant que cette connaissance est quelqu’un comme Mia WallaceLes silences ne doivent pas être gênants, car ils le signaleront.

2 « La seule chose qu’Antoine ait jamais touchée de ma main, c’est ma main, quand il l’a serrée, à mon mariage. »

L’histoire qui raconte pourquoi Marsellus a lancé Tony Rocky Horror depuis une fenêtre du quatrième étage est intéressante, et elle n’est pas entièrement expliquée. Nous avons quelques vagues idées à ce sujet, basées sur des ouï-dire et pas grand-chose d’autre. Même Mia Wallace n’a pas l’histoire complète. Elle confirme simplement que ce que Vincent a entendu à propos du frottement des pieds, la rumeur qui l’a rendu terrifié à l’idée de l’emmener dîner, n’est qu’une rumeur.

Elle souligne même qu’il aurait dû pouvoir le dire, tant cela semble déraisonnable. Le fait que le problème ne soit jamais résolu, Mia disant que c’est entre Marsellus et Tony Rocky Horror et eux seuls, ajoute à la mystique du film, et crée une citation mémorable de Mia Wallace.

1 « Cela ne ressemble pas au bavardage habituel, ennuyeux, sans intérêt, pour apprendre à se connaître. On dirait que vous avez quelque chose à dire. »

La caractéristique de Mia Wallace est qu’elle refuse de tomber dans tous les pièges de la société. Le bavardage banal n’est qu’un symptôme de la convention sociale et Mia s’en rend compte et le rejette.

Il s’agit de un thème commun dans l’œuvre de Tarantinoà partir de la toute première scène de son tout premier film dans lequel les gangsters de Reservoir Dogs prennent leur petit-déjeuner dans un restaurant et où Mr. Pink de Steve Buscemi commence à protester contre les basculements automatiques comme s’il était Larry David. Lorsque Mia réalise que quelque chose doit être dit, elle est enthousiaste, car cela lui permet de s’éloigner de la mondanité des normes sociales et lui offre la possibilité de faire une citation de Mia Wallace digne de cette liste.

SUIVANT :Les 10 personnages féminins les plus féroces de Quentin Tarantino

Partager

Tweet

Commentaire

Partager

Suivant
10 films à regarder si vous aimez les filles Gilmore

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Ben Sherlock est un écrivain, un cinéaste et un comédien. En plus d’écrire pour Screen Rant et CBR, couvrant un large éventail de sujets allant de Spider-Man à Scorsese, Ben réalise des films indépendants et monte sur scène avec son matériel de stand-up. Il est actuellement en pré-production pour ses débuts de réalisateur de longs métrages (et ce depuis un certain temps, car la réalisation de films est coûteuse). Auparavant, il a écrit pour Taste of Cinema et BabbleTop.

En savoir plus sur Ben Sherlock

Cet article a été rédigé par Ben Sherlock et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.