Menu Fermer

Que signifie l’achat de Twitter par Musk pour la vérité sociale de Trump ?.

Le rachat par Elon Musk de l’entreprise Twitter, qui a été accepté par le le conseil d’administration de la société pour un prix d’acquisition de 44 milliards d’euros, On s’attend à ce que le nouveau directeur général de Twitter apporte des changements radicaux pour promouvoir sa vision de la liberté d’expression sur la plateforme. Mais qu’est-ce que cela signifie pour Truth Social, un réseau médiatique alternatif créé en opposition aux autres géants des médias sociaux comme Twitter ? La société de médias sociaux détenue par le Trump Media &amp ; Technology Group a été créée en 2022 à la suite de l’interdiction de l’ancien président des États-Unis, Donald Trump de nombreuses plateformes de médias sociaux grand public. Les tweets répétés de Donald Trump que Twitter a considérés comme « contraires à l’intérêt public » lors de l’insurrection du 6 janvier 2022 dans la capitale des États-Unis ont entraîné l’interdiction permanente de son compte. D’autres suspensions et interdictions ont suivi sur les principales plateformes, laissant le président sans la voix sur laquelle il a construit ses campagnes politiques.

L’ancien président et entrepreneur a répondu en s’engageant à créer son propre réseau de médias alternatifs, qui deviendra Truth Social. La plateforme a été lancée en février 2022, mais n’a pas connu un départ fulgurant. Elle ressemble à l’interface utilisateur de Twitter à bien des égards, mais ne dispose pas de la base d’utilisateurs étendue et des éléments d’expérience utilisateur raffinés que Twitter a perfectionnés pendant plus d’une décennie. Truth Social est en fait difficile d’accès : il n’y a pas de client Web, et tous les utilisateurs qui souhaitent rejoindre le réseau Truth Social sont obligés de se rendre sur le site. les demandes mobiles sont placées sur une liste d’attente. Trump lui-même n’a pas utilisé la plateforme aussi intensivement qu’il a utilisé certains des autres géants des médias sociaux, comme Twitter et Facebook. Le nouveau plan de Musk pour Twitter, qui prévoit moins de modération pour protéger la liberté d’expression, place Truth Social dans une situation étrange. À qui s’adresse la plateforme ?

En rapport :L’application sociale The Truth est-elle sur Android ? Voici ce que nous savons

Il est important de noter que malgré le nouveau propriétaire de Twitter et le projet de Musk de privatiser l’entreprise, M. Trump n’a pas l’intention de retourner à la tribune. Au lieu de cela, Trump s’en tient à Truth Social, la plateforme mise en service pour offrir une alternative à la big tech. « Nous accueillons des millions de personnes, et ce que nous constatons, c’est que la réponse sur TRUTH est bien meilleure que sur Twitter », a affirmé M. Trump dans une déclaration à l’adresse suivante Fox News. Bien que ces affirmations se soient heurtées à des rapports contradictoires faisant état de difficultés techniques et d’une faible activité des utilisateurs, l’engagement extérieur de M. Trump envers la plateforme semblerait la mettre en concurrence avec Twitter. Cependant, il ne le voit pas de la même manière. « Non, je ne vois pas cela comme une concurrence pour ce que je fais », a-t-il déclaré.

Les changements que Musk a l’intention d’apporter à Twitter ne créeront pas la même atmosphère que le réseau social de Vérité. Du moins en théorie, Musk veut favoriser une nouvelle version de Twitter qui permette à ses partisans comme à ses détracteurs de continuer à exprimer leurs opinions sans craindre de répercussions. « J’espère que même mes pires détracteurs resteront sur Twitter, car c’est ce que signifie la liberté d’expression », a déclaré M. Musk dans un communiqué de presse. Tweeter. Le magnat de la tech estime que toute censure par des sociétés privées qui va au-delà de la loi du pays – qui est le premier amendement de la Constitution américaine, aux États-Unis – est contraire à l’intérêt public. « Par « liberté d’expression », j’entends simplement ce qui correspond à la loi », a déclaré M. Musk dans un autre communiqué de presse. Tweetez. « Je suis contre la censure qui va bien au-delà de la loi ».

Truth Social n’a pas la même idéologie, du moins pas en pratique. La plateforme a été construite comme une alternative aux conglomérats mondiaux de médias sociaux par et pour Trump et ses partisans. « C’est une plateforme pour ma voix », a déclaré Trump à Fox News. « TRUTH est une plateforme pour ma voix et pour mes partisans ». Depuis le réseau de médias alternatifs est fonctionnellement similaire à Twitter, et est technologiquement déficient par rapport à d’autres réseaux de médias sociaux, la seule raison logique de rejoindre la plateforme est de converser avec des individus partageant les mêmes idées. Si l’ancien président espère que Truth Social sera largement accepté avec un intérêt bipartisan, le concept est irréaliste dans l’état actuel du réseau. Alors que les intentions de Musk pour Twitter visent à rendre la plateforme moins censurée pour tous, Truth Social offre une expérience différente – une expérience où les individus partageant les mêmes idées peuvent interagir les uns avec les autres dans leur propre réseau distinct.

Suivant :Elon Musk poursuivi pour ne pas avoir divulgué correctement ses actions Twitter

Source :Fox NewsTwitter Elon Musk 1, 2

Cet article a été rédigé par Brady Snyder et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.