Menu Fermer

RIDE 4 Révision : Meilleur simulateur de moto

RIDE 4 est la toute dernière entrée dans l’une des seules simulations de moto dédiées produites par une grande entreprise. La série a toujours produit des expériences de qualité pour ses joueurs, et il n’en est pas autrement cette fois-ci. RIDE 4 est vraiment une expérience merveilleuse pour les grands fans de motocyclisme et de sport automobile dans son ensemble.

Une mise en garde s’impose : le jeu est tellement dédié à ses fans de simulation qu’il néglige souvent les nouveaux venus. Les simulations de course ont tendance à être un peu difficiles à appréhender, et il n’en va pas autrement, car il aurait pu y avoir plus de tutoriels et de moments d’enseignement pour aider les nouveaux joueurs à trouver leurs repères. Bien que RIDE 4 ne soit pas inutilement obtus, il est dommage qu’il y ait peu d’autres titres dignes de ce nom pour les joueurs plus occasionnels.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif :TT Île de Man : Revue Ride on the Edge 2 – A la recherche de sensations fortes

Lorsque les joueurs démarrent RIDE 4, ils sont directement lancés dans une session de contre-la-montre qui mettra leurs capacités à l’épreuve. Il s’agit en quelque sorte d’un tutoriel qui énumère les commandes de base et demande aux joueurs d’essayer. Après cela, les joueurs devront simplement conduire la piste RIDE 4 encore et encore jusqu’à ce qu’ils parviennent à effectuer un tour de piste sans faute dans le délai le plus court. Pour les joueurs expérimentés ou ceux qui préfèrent apprendre par la pratique, c’est une excellente introduction aux mécanismes du jeu. Pour ceux qui n’ont jamais joué à RIDE auparavant et qui souhaitent une méthode plus instructive, cela peut être assez difficile à réaliser. Il n’y a pas moyen de passer outre, les motos sont difficiles à contrôler et le non-respect des limites de la piste invalidera immédiatement le tour en cours et éventuellement le tour suivant. Cet examen d’entrée pourrait facilement être un obstacle pour les nouveaux joueurs qui pourraient trouver le réalisme du RIDE 4 trop difficile à comprendre.

RIDE 4 blue bike

Les motos sont aussi difficiles à contrôler que leurs homologues du monde réel, et ce dévouement au réalisme est louable, offrant une expérience vraiment stimulante pour les joueurs. Il y a des contrôles pour savoir où le pilote va appuyer sur son poids, quel jeu de freins il va appliquer, et comment il va gérer l’embrayage et le levier de vitesse. Chaque vélo a un comportement totalement différent et il est très amusant d’apprendre à s’en servir en fonction du temps dont on dispose. La gamme proposée est tout aussi variée que celle des jeux précédents et reste toujours aussi fidèle à l’idée d’imiter le vrai sport automobile.

La course est exaltante tant que le joueur a ses compétences sur le point. RIDE 3 avait un problème avec les coureurs de l’IA qui affichaient des lignes de course incohérentes et des mouvements sporadiques. Il était donc très difficile pour les joueurs de naviguer sur la piste avec l’IA sur des difficultés plus importantes, car les petites stratégies de manoeuvre pouvaient souvent être déjouées par des coureurs apparemment fous. Ce problème est en grande partie résolu dans RIDE 4, et se traduit par un très petit nombre d’accidents de fin de course entièrement imputables à l une IA impressionnante.

Il y a quelques mécanismes conçus pour aider les nouveaux arrivants, et ils sont tous très généreux. D’une part, les joueurs peuvent profiter des aides situées dans le menu. Celles-ci doivent être activées avant le début d’une course et permettent aux joueurs d’ajuster le niveau de réalisme dans la simulation physique. Il existe également un système de rembobinage pratique pour les joueurs qui se trompent royalement et doivent refaire un virage important. Ce système peut être facilement désactivé pour les joueurs qui ne souhaitent pas avoir de seconde chance pendant la course.

Les pistes proposées sont bien réalisées. Les graphismes ne sont pas très différents de ceux du jeu précédent, mais ce n’est en aucun cas une insulte. Les pistes de RIDE 4 résistent remarquablement bien aux pistes scannées au laser dans des jeux comme Assetto Corsa Competizione, avec des lieux comme Laguna Seca et Suzuka inclus. RIDE 4 propose de nombreux morceaux qui nécessitent tous une bonne dose de pratique pour être maîtrisés, le seul problème notable étant les limites trop strictes. La plupart des jeux permettent aux joueurs de rouler sur les bords de la piste un peu plus près avant d’invalider leurs tours, et la rigueur de RIDE 4 peut être agaçante après qu’un tour de piste soigneusement effectué ait été gâché par un petit coup de pouce des limites.

Dans l’ensemble, RIDE 4 est un excellent ajout à la série qui met à jour la liste des véhicules, la simulation de physique et l’expérience d’IA. Pour les fans de vraies sims, c’est le meilleur qui existe pour le marché de la moto. Cependant, RIDE 4 est un jeu difficile à aborder et n’attirera pas comparaisons avec les Fall Guys Il aurait été bon que le tutoriel ait une approche plus pratique pour guider les joueurs dans les mécanismes de maniement du jeu. Il n’en reste pas moins que les joueurs pourraient difficilement demander une représentation plus fidèle de ce sport, et RIDE 4 est sans aucun doute un jeu à découvrir pour quiconque s’intéresse aux courses de motos.

Suivant : Revue de la concurrence Assetto Corsa : Une simulation exceptionnelle, rien d’autre

RIDE 4 est disponible le 8 octobre pour Xbox One, PlayStation 4 et PC. Screen Rant a reçu un code PlayStation 4 pour les besoins de cet examen.

Notre classement :

4 sur 5 (Excellent)

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

L’escadron du suicide a secrètement confirmé le caractère de Nathan Fillion

Sujets connexes

Cet article a été rédigé par Buck Rivers et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.