Menu Fermer

Southland Tales a failli confier à Rick Moranis le rôle de John Larroquette

Au cours des premiers jours de développement surContes du SudLe réalisateur Richard Kelly a d’abord envisagé de confier à Rick Moranis le rôle de Vaughn Smallhouse. Pourtant, des changements dans la pré-production se produisent inévitablement. Au moment de la sortie de Southland Tales en 2006, John Larroquette avait été choisi pour jouer le conseiller politique du film.

Quelques années après le classique culte de Kelly Donnie DarkoLe réalisateur et scénariste a décidé de s’enfoncer dans la politique actuelle avec son prochain film. Un thriller de science-fiction satirique, Southland Tales ancre son histoire à Los Angeles tout en s’appuyant sur des thèmes qui commentent le complexe militaro-industriel. Au cours de l’écriture du film, Kelly a cherché à créer une œuvre de genre qui a exploré les façons dont la culture des célébrités a inévitablement saigné dans la politique. Pour atteindre efficacement ses objectifs narratifs, Kelly a sélectionné une équipe de stars. Des célébrités comme Dwayne Johnson, Sarah Michelle Gellar, Mandy Moore et Larroquette ont complété l’équipe. Mais le film s’est avéré trop ambitieux pour les critiques, car il a fait des débuts médiocres au Festival de Cannes.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif :Donnie Darko : Timeline &amp ; Fin expliquée

Récemment, alors que Kelly a applaudi Larroquette pour son interprétation de Smallhouse, il a également partagé les premières conversations concernant le choix de la personne qui devrait jouer le rôle. Comme l’a rapporté CinemaBlendKelly a d’abord contacté Moranis pour lui parler du film. Cependant, le timing du film semblait entrer en conflit avec le désir personnel de Moranis de s’éloigner des feux de la rampe. Comme l’explique Kelly, « J’aime Rick Moranis, et je suis tellement excitée qu’il revienne à une carrière d’acteur plus importante maintenant. Mais je pense qu’il était en quelque sorte, pour le moment, à la retraite et qu’il ne s’intéressait pas vraiment au métier d’acteur ».

Rick Moranis Ghostbusters

Au début des années 2000, Moranis était un visage reconnaissable dans de nombreux foyers pour ses rôles dans des succès comiques comme Ghostbusters, Spaceballs, et Honey, I Shrunk the Kids. Néanmoins, au moment où Kelly lui a parlé, l’acteur avait déjà choisi de devenir le père au foyer de ses deux enfants. C’est pourquoi, dans le processus de recherche de la Petite maison du film, Kelly s’est tourné vers la grande maison de la télévision Larroquette. Renommé pour son travail sur les chaînes de télévision, Larroquette a reçu quatre Primetime Emmy Awards pour son interprétation dans Night Court, qui s’est déroulé de 1984 à 1992. Dans Southland Tales, Larroquette a adopté le personnage satirique qui a conseillé le sénateur californien fictif du film.

L’évolution d’un casting, qui implique généralement de nombreux rôles de travail, est un phénomène courant à Hollywood. En même temps, il est fascinant de considérer ce qui aurait pu être dans un film, surtout quand il s’agit de personnages de cinéma connus. Les différents acteurs apportent leurs propres nuances et traits à un rôle. La Petite maison de Moranis aurait très bien pu être très différente de La Petite maison de Larroquette. Bien sûr, à la fin, les acteurs se sont réunis pour les Contes du Sud de Kelly, qui offraient une exploration inattendue et excentrique de l’industrie du divertissement et des intrigues gouvernementales modernes.

Plus : Ghostbusters 3 : Pourquoi Rick Moranis ne revient pas pour l’au-delà

Source : CinemaBlend

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Star Wars : Pourquoi Kylo Ren n’a jamais réparé son sabre laser instable

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Michelle Mehrtens
(1 Articles publiés)

Michelle Mehrtens est rédactrice de nouvelles pour Screen Rant. Elle a récemment obtenu un MFA en film documentaire à l’université de Stanford. Auparavant, elle a travaillé dans l’équipe de production de TED-Ed à New York. Elle est également la fondatrice de Meesh Says Things, un site web dédié au cinéma et à la télévision.

Plus d’informations de Michelle Mehrtens

Cet article a été rédigé par Michelle Mehrtens et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.