Menu Fermer

Spider-Man Noir confirme officiellement qu’il est l’Indiana Jones de Marvel

Le stylisé Spider-Man Noir s’est présentée comme un roman policier dur à cuire, mais son dernier numéro a confirmé que ce Spider-sleuth est la réponse de Marvel à Indiana Jones. Échangeant le chapeau et le fouet contre un masque et beaucoup de chutzpah, Peter Parker de Spider-Man Noir est un héros globe-trotter qui est rapide avec une boutade, ce qui fait de lui une comparaison facile pour L’archéologue aventurier de George Lucas.

Spider-Man Noir est peut-être encore dans le collimateur de certains lecteurs de BD, son premier numéro vient de sortir en mars 2020, mais il est peu probable qu’il reste longtemps sans être découvert. Les panneaux en noir et blanc sont tous habilement arrangés par l’artiste Juan Ferreyra pour imiter le style classique du film noir, avec ses ombres et ses lumières tamisées, tandis que les dialogues percutants de Margaret Stohl entraînent le lecteur dans l’univers d’un roman policier classique. Se déroulant dans un New York grenu de la fin des années 1930, Spider-Man Noir suit Peter Parker, un détective privé aux super-pouvoirs et au Colt .45, qui suit la piste d’une femme morte et de la mystique Cigale à travers le monde avec l’aide de la sœur du défunt, la belle Dr Huma Bergman.

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

Relatif :Spider-Man Noir présente sa propre version de l’électro

Avec Spider-Man NoirMarvel s’avance encore plus loin dans le territoire occupé par les nazis, qui est le gagne-pain d’Indiana Jones. Après une visite rapide dans un Berlin facile à parler et un vol pénible à travers des montagnes enneigées, Peter Parker et son équipe en désordre atterrissent dans la ville animée d’Istanbul pour rencontrer le Checkpoint Red. Quittant la ville à dos de chameau, l’équipe suit leur nouveau contact jusqu’à une fouille archéologique nazie au milieu du désert. Dans un rebondissement qui ferait George Lucas lui-même se gonfle de fiertéHuma Bergman, la femme fatale, sort un pistolet sur le sabot du mur et révèle qu’elle travaille en fait pour le Troisième Reich.

Spider-Man Noir Comic Art

Si les histoires de Marvel ont certainement fait franchir la page aux nazis et aux groupes de type nazi dans le passé –avec des résultats vraiment mitigés – le tour de force d’une belle femme qui trompe le héros est un classique de l’Indy qui ne manquera pas de plaire aux lecteurs. Des gangsters aux objets mystiques, en passant par les lieux exotiques et les femmes dangereuses, Spider-Man Noir s’est fermement placé dans le terrain de jeu de la série d’aventures d’Indiana Jones et des dizaines de personnages qui ont informé le héros classique de Lucas.

Spider-Man Noir #3, de Margaret Stohl, Juan Ferreyra, VC’s Travis Lanham, avec une couverture de Dave Rapoza et Patrick O’Keefe est disponible dès maintenant.

Plus :Le nouveau SPIDER-MAN NOIR de Marvel est loin d’être noir &amp ; blanc

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

Monster Hunter World: Iceborne's Final Update Brings Back Fatalis

Le monde des chasseurs de monstres : La dernière mise à jour d’Iceborne ramène Fatalis

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Bug Norman est écrivain, lecteur et amoureux de la télévision pop-corn. Ancienne étudiante en interprétation en langue des signes américaine, Bug utilise maintenant son expérience en communication pour parler de son amour de toujours pour les bandes dessinées et la science-fiction. Elle a répondu au téléphone, nettoyé des toilettes, travaillé comme stagiaire sur un plateau de tournage, et écrit maintenant des nouvelles comiques pour Screen Rant. Elle vit actuellement dans la campagne de Washington avec son chat âgé, McGonagall.

En savoir plus sur Bug Norman

Cet article a été rédigé par Bug Norman et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.