Menu Fermer

Superman & Lois répare un trope d’Arrowverse (en répétant le Spider-Man de Raimi).

Superman et Lois a résolu le problème des pouvoirs des métahumains de l’Arrowverse en utilisant une approche similaire à celle adoptée par le premier film Spider-Man de Sam Raimi. Bien que se déroulant dans des univers de super-héros totalement différents, le film de 2002 Homme araignée et Superman &amp ; Lois impliquent tous deux des adolescents qui doivent faire face à leurs nouveaux pouvoirs.

Dans l’épisode 9 de la saison 1 de Superman & Lois, intitulé « Loyal Subjekts », Jordan (Alex Garfin) commence à développer une autre capacité kryptonienne lorsqu’il contracte une maladie qui lui fait éternuer de la glace partout. La manifestation soudaine de sonpuissance du souffle de glace Il a donc quitté précipitamment Sarah (Inde Navarrete), qui comptait sur lui pour l’aider à passer son audition de chant. Par la suite, Jordan est rentré chez lui et a continué à éternuer de la glace de manière incontrôlée. Il a même gelé une lampe par accident. Cet épisode n’est pas la première fois (et ce ne sera probablement pas la dernière) que les pouvoirs de Jordan lui font vivre des moments difficiles à l’école. Ses capacités ont déjà conduit à des absences difficiles à expliquer, et sa dernière disparition ne fera qu’empirer les choses pour lui à l’avenir, puisque Jonathan (Jordan Elsass) ne peut pas continuer à trouver des explications rationnelles aux actions de Jordan.

En rapport : Théorie Arrowverse : Lex Luthor a tué le premier John Henry Irons sur Terre.

Les problèmes que Jordan a fait l’expérience de ses pouvoirs kryptoniens. établissent des comparaisons amusantes avec d’autres histoires de super-héros, notamment Spider-Man. Les scènes les plus humoristiques du premier volet de la trilogie de Raimi découlaient de la découverte par Peter Parker (Tobey Maguire) qu’il possédait des super pouvoirs. Le fait que Peter ait accidentellement tissé un plateau-repas sur le corps de Flash Thompson et qu’il ait utilisé son agilité accrue pour gagner un combat contre lui dans le couloir a été un spectacle divertissant, et il a été intéressant de voir Jordan vivre un parcours semblable à celui de Peter dans Spider-Man.

Tout comme pour Peter, le développement de ses capacités tout au long de la saison 1 n’a pas été un processus facile ou sans heurts – et cela n’aurait pas dû l’être. Le contrôle des pouvoirs ne devrait pas être simple pour un adolescent, ni pour quiconque d’ailleurs. Cela contraste avec la façon dont l’Arrowverse a traité d’autres personnages dotés de super-pouvoirs. Certains métahumains ont des difficultés à comprendre leurs capacités, mais la plupart ne perdent généralement pas beaucoup de temps à apprendre à utiliser leurs pouvoirs efficacement. Avec de l’entraînement, ils sont capables d’évoluer vers des héros (et des méchants) plus ou moins compétents en l’espace d’un épisode ou deux, comme c’est le cas avec Elongated Man (Hartley Sawyer) et Fuerza (Sara Garcia) de The Flash. C’est en fait un trope commun à Arrowverse.

Un avantage que Superman &amp ; Lois a est le temps. Puisque Jordan n’a pas besoin de se transformer instantanément en successeur de Superman ou en un nouveau héros de l’Arrowverse, la série peut prendre son temps et s’amuser avec son personnage, ce qui est ce qu’on attend de lui. Petiteville a pu faire lorsque l’adolescent Clark (Tom Welling) a acquis ses propres pouvoirs. Cela donne à la série toutes sortes de possibilités dans la saison 1 et au-delà, car on ne sait pas dans quelles situations embarrassantes l’héritage kryptonien de Jordan le mettra au cours des épisodes à venir.

Plus : Pourquoi la nouvelle approche des crossovers d’Arrowverse est excellente pour ses séries annulées.

Cet article a été rédigé par Nicholas Raymond et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.