Menu Fermer

SYNTHETIK : Révision finale

Le développeur Flow Fire Games apporte enfin son Un tireur d’élite bien accueilli par le PCSYNTHETIK : Ultime, aux consoles. SYNTHETIK : l’Ultimate est rapide, difficile et amusant pour les fans de tir de haut en bas et de roguelikes. SYNTHETIK : Ultimate présente actuellement quelques défauts et problèmes de performance sur le Nintendo Switch, mais pas assez pour gâcher une expérience autrement formidable, bien qu’il entrave quelque peu le jeu.

Contrairement à la des jeux de hasard comme HadèsSYNTHETIK : Ultimate n’a pas vraiment d’histoire. On dit d’abord aux joueurs qu’ils doivent se frayer un chemin à travers une armée de machines et atteindre les leaders robotiques qui tentent de prendre le contrôle du monde. À part cette petite explication, les joueurs sont simplement mis en liberté pour tirer et faire exploser tout ce qui se trouve sur leur chemin, et SYNTHETIK : Ultimate n’en est que meilleur. Le gameplay est tellement amusant que les joueurs n’ont pas besoin qu’une histoire se mette en travers de leur chemin.

Relatif : Histoire du Roguelike, de Rogue à Hadès

Avant de commencer à courir dans SYNTHETIK : Ultimate, les joueurs peuvent choisir entre huit classes différentes. Chacune d’entre elles est dotée de statistiques, de capacités de base et même d’armes de départ différentes. L’ingénieur, par exemple, peut être utilisé pour fabriquer des drones qui combattront les ennemis sans que le joueur n’ait à tirer un seul coup de feu. Le Démolisseur, quant à lui, est capable de porter des armes lourdes et d’éliminer plusieurs ennemis simultanément. Toutes les classes sont radicalement différentes les unes des autres et permettent au joueur de choisir exactement comment il veut jouer.

Synthetik Enemies

Le gameplay de SYNTHETIK : Ultimate semble à première vue assez standard pour les tireurs malicieux. Les joueurs vont frayer dans un coin d’un niveau rectangulaire rempli de dizaines d’ennemis, et ils devront tirer sur chacun de ces soldats mécaniciens pour se frayer un chemin jusqu’à la sortie. Au cours de chacun de ces niveaux, les joueurs doivent également ramasser différentes armes ou objets qui peuvent à leur tour être utilisés pour vaincre les ennemis. Tout, de la conception du niveau à la mise en place de l’ennemi en passant par le largage des armes, est complètement aléatoire, de sorte que les joueurs vivront un nouveau jeu à chaque passage.

Il existe cependant plusieurs mécanismes de jeu qui distinguent SYNTHETIK : Ultimate des autres jeux de tir similaires. L’un des mécanismes les plus intéressants est celui du rechargement des armes, car il oblige les joueurs à garder constamment un œil sur leurs munitions. Lorsqu’une arme se vide, le joueur doit éjecter manuellement son chargeur, puis appuyer sur un autre bouton pour insérer le suivant. Cela signifie que le rechargement peut prendre un peu de temps, et cela peut poser des problèmes si les munitions s’épuisent au milieu d’une fusillade. De plus, si le joueur panique et appuie deux fois sur le bouton de rechargement, il peut éjecter le chargeur complet qui vient d’être chargé. Ceux qui ne prennent pas le temps de bien recharger se retrouveront beaucoup plus souvent à mourir, et cela contribue à la pression du flux de SYNTHETIK.

Synthetik Nemesis Weapon

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de variété dans le niveau et la conception des ennemis, l’IA pour les ennemis est très avancée. Les ennemis semblent presque toujours savoir ce que le joueur va faire ensuite, et ils emploient un large éventail de méthodes tactiques d’attaque différentes. Certains ennemis se regroupent et attaquent le joueur simultanément, tandis que d’autres tentent de le flanquer sans y prêter attention. La seule façon de réussir chaque niveau de SYNTHETIK : Ultimate est de comprendre exactement comment combattre cette IA tactique.

Il y a quelques problèmes avec le port du Nintendo Switch de SYNTHETIK : Ultimate qui l’empêchent d’atteindre son plein potentiel. Tout d’abord, les manettes de contrôle du Joy-Con ne sont pas très précises, ce qui rend l’alignement des tirs assez difficile. C’est un problème encore plus important avec les classes à longue portée, car il est presque impossible de tirer quoi que ce soit de loin. Il y a aussi quelques problèmes d’optimisation, car la fréquence d’images peut parfois baisser considérablement si trop d’ennemis ou de projectiles sont à l’écran en même temps – pas assez pour faire échouer complètement une course, mais assez pour la rendre improductive, stressante ou frustrante, c’est certain.

Synthetik First Boss

SYNTHETIK : L’ultime n’est certainement pas pour les faibles de coeur ou ceux qui n’aiment pas les difficultés brutales roguelikes tactiquesmais cela joue sur ses forces. Les joueurs qui sont prêts à s’investir dans cette aventure trouveront une expérience profondément enrichissante (bien qu’un peu brute) et assez originale pour se distinguer de la multitude de concurrents qui ont vu le jour au fil des ans. SYNTHETIK : Ultimate est une excellente reprise pour quiconque cherche un défi, mais sur Switch en particulier, son optimisation laisse suffisamment à désirer pour qu’il soit intéressant d’envisager d’autres plateformes en fonction de ce qu’un joueur veut tirer de son expérience.

Suivant : Revue ScourgeBringer : Un combat aérien dans un monde peu profond

SYNTHETIK : sorties finales pour Xbox One et Nintendo Switch le 16 décembre 2020, avec une version PlayStation 4 à venir plus tard. Un code Nintendo Switch a été fourni pour les besoins de cette revue.

Notre classement :

3,5 sur 5 (Très bien)

Partager

Partager

Tweet

Commentaire

among us new henry stickmin map reveal

Among Us révèle la nouvelle carte de Henry Stickmin, le dirigeable

Sujets connexes

À propos de l’auteur

Cody Peterson
(608 articles publiés)

Cody Peterson est un lecteur et un écrivain passionné. Il est diplômé de la Midwestern State University, où il a travaillé comme rédacteur en chef de la revue littéraire de l’université. Actuellement, il travaille en freelance pour Screenrant, où il écrit sur les jeux vidéo. Lorsqu’il n’écrit pas, il passe généralement son temps à jouer à des jeux vidéo ou à éditer le podcast qu’il dirige avec son meilleur ami.

Plus de Cody Peterson

Cet article a été rédigé par Cody Peterson et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.