Menu Fermer

Toutes les références aux préquelles de Star Wars dans The Rise of Skywalker.

Star Wars : L’ascension de Skywalker comprend un grand nombre de références à la Guerres des étoiles et voici un aperçu de chacun d’entre eux. Le neuvième épisode de la saga Skywalker visait à conclure la série principale de films Star Wars, en mettant un terme à l’histoire de Rey et en faisant office de conclusion au récit épique qui a débuté dans l’univers avec Star Wars : La Menace Fantôme. Cependant, parmi les nouveaux éléments de décor, personnages et concepts du film, on trouve de nombreux rappels non seulement de l’histoire de Star Wars : La Menace Fantôme, mais aussi de celle de Rey. la trilogie originale de Star Warsmais aussi les films précédents.

En 1999, George Lucas a donné le coup d’envoi de sa trilogie de préquelles Star Wars avec La Menace fantôme, suivie de Star Wars : Attack of the Clones en 2002 et de Star Wars : Revenge of the Sith en 2005. Si les trois films ont connu un succès financier, les critiques n’ont pas été tendres à leur égard et un grand nombre de fans de Star Wars les ont vus d’un œil indifférent, voire carrément haineux. L’héritage négatif des préquelles a joué un rôle important dans la façon dont la trilogie des suites a été développée par Disney ; lorsque Star Wars : The Force Awakens est sorti en 2015, il s’est fortement appuyé sur la nostalgie de la trilogie originale.

En rapport :La médaille Rise of Skywalker de Chewbacca est le Fan Service de Star Wars à son pire.

Cependant, après la sortie polarisée de 2017. Star Wars : Les Derniers Jedi, Disney et Lucasfilm ont commencé à réaliser que leur prochaine suite devrait inclure des références aux deux trilogies précédentes. Dans l’ensemble, le soutien des fans aux préquelles a augmenté de manière significative au cours de la dernière décennie, et beaucoup les considèrent désormais avec les mêmes bons souvenirs que la trilogie originale. Cela est dû en grande partie au fait que Lucasfilm a fait beaucoup au fil des ans pour rattacher des projets aux préquelles et combler certaines lacunes de l’histoire, soulignant ainsi l’importance des préquelles dans la saga globale. Avec The Rise of Skywalker, qui clôt la série, les rappels aux préquelles et la reconnaissance de leur importance dans l’histoire de Star Wars étaient non seulement importants, mais aussi nécessaires. Voici tous les Easter eggs et les références à la trilogie des préquelles dans le dernier volet de la saga Skywalker.

Le texte d’ouverture est une tradition dans tous les films épisodiques de Star Wars, mais celui de The Rise of Skywalker contient deux références subtiles mais significatives à la trilogie des préquelles. La première phrase du texte d’introduction du film est « Les morts parlent ! », en référence à la trilogie préquelle. La résurrection de Palpatine par clonage.. De même, le premier mot du crawl de La Revanche des Sith est « Guerre ! ». Les deux films étant les derniers chapitres de leurs trilogies respectives, cette similitude est un écho évident du passé. Plus loin dans le crawl de The Rise of Skywalker, Palpatine est décrit comme « l’Empereur fantôme », un hommage évident au statut du Seigneur Sith en tant que « Menace fantôme » de l’Episode 1.

Bien qu’il soit difficile pour le public de s’en rendre compte en regardant le film, la séquence d’ouverture de L’ascension de Skywalker se déroule en fait sur le monde de lave de Mustafar. C’est sur cette planète ardente qu’Anakin Skywalker s’est battu en duel apocalyptique avec son maître Obi-Wan Kenobi dans La Revanche des Sith, et que le Jedi déchu a été brûlé presque à mort après avoir perdu le combat. Comme expliqué dans le nouveau canon de Disney pour Star WarsAnakin/Darth Vador retournera plus tard sur Mustafar et construira un château près du lieu de la bataille, faisant de la planète sa forteresse. La novelization de The Rise of Skywalker, ainsi que d’autres sources comme le guide visuel du film, identifient la planète où Kylo trouve le premier éclaireur comme étant Mustafar, bien qu’elle ne soit jamais identifiée comme telle à l’écran.

Vers la moitié du film, Rey et ses amis emmènent C-3PO sur la planète Kijimi dans le cadre de leur quête pour déchiffrer une ancienne écriture Sith sur une dague qui les mènera au second éclaireur. Une fois sur la planète, ils sont emmenés dans une boutique de droïdes dirigée par… un petit alien nommé Babu Frik. La boutique est remplie de diverses pièces de droïdes, dont la plupart sont soit fixées aux murs, soit suspendues au plafond. Les spectateurs aux yeux d’aigle peuvent repérer la tête et le torse familiers d’un droïde de combat B-1 dans plusieurs plans, ainsi que les jambes d’un Super droïde de combat qui pendent au-dessus de la tête des personnages. Les deux droïdes ont été utilisés comme fantassins par l’armée séparatiste pendant la Guerre des Clones, et les modèles B-1 de la Fédération du Commerce ont également été utilisés pendant l’occupation de Naboo dans La Menace Fantôme.

En rapport :Comment Palpatine aurait pu survivre à l’ascension de Skywalker (&amp ; Pourquoi il le ferait)

Lorsque Ray trouve une pièce secrète dans les décombres de la deuxième étoile de la mort, elle rencontre un miroir qui reflète une version d’elle-même du côté obscur (connu sous le nom de Dark Rey par les fans) en retour sur elle. Ce reflet maléfique, semblable à Sith, est armé d’un sabre laser unique à lame rouge, doté d’une poignée pliable, qui permet de le manier avec deux lames parallèles ou de le déplier en un sabre à deux faces. Une fois dépliée, cette arme imposante est presque identique à l’emblématique sabre laser brandi par Dark Maul, ancien Seigneur Noir des Sith sous les ordres de Dark Sidious et seigneur du crime dans La Menace Fantôme, La Guerre des Clones, Rebels et Solo : A Star Wars Story.

Palpatine s’étant révélé être la force malveillante à l’origine des événements de la trilogie des suites, il est tout à fait naturel que de multiples références aux préquelles apparaissent en rapport avec sa présence dans le film. Lorsque Kylo arrive sur Exegol et tente de retrouver Palpatine, l’empereur décrépit s’adresse à sa résurrection en déclarant que « le côté obscur de la Force est un chemin vers de nombreuses capacités que certains considèrent comme non naturelles ». Ce sont les mots exacts que Palpatine a prononcés à Anakin en lui disant l’histoire de Dark Plagueis le Sage dans La Revanche des Sith. Plus tard dans le film, alors que Palpatine tente d’inciter Rey à l’abattre, il répète la phrase classique « Fais-le ! » qu’il a prononcée lorsqu’il a incité Anakin à décapiter le comte Dooku.

Dans les derniers instants avant que Rey ne réussisse à tuer Palpatine une fois pour toutes dans Star Wars : The Rise of Skywalker, elle fait appel aux esprits des Jedi du passé et invoque leur force pour l’aider à gagner le combat. Elle entend les voix de nombreux Jedi de l’ère préquelle, y compris celles des séries animées La Guerre des clones et Rebels. Cependant, parmi ces voix, quatre acteurs reprennent leurs rôles des films préquel de Star Wars, à savoir Hayden Christensen dans le rôle d’Anakin Skywalker, Samuel L. Jackson dans celui de Mace Windu, Liam Neeson dans celui de Qui-Gon Jinn et Ewan McGregor dans celui d’Obi-Wan Kenobi.

Suivant :L’ascension de Skywalker a introduit une idée clé des Sith de Legends dans le canon.

Cet article a été rédigé par Daniel DiManna et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.