Menu Fermer

Venom veut juste être un héros dans Let There Be Carnage, dit Andy Serkis.

Le réalisateur Andy Serkis a révélé que Venom  » veut être le héros  » dans un nouveau teaser pour le filmVenom : Let There Be Carnage. La suite du film de 2018 Venin sortira plus tard cette semaine et verra le retour de Tom Hardy dans le rôle du journaliste Eddie Brock, qui devra faire face à sa nouvelle vie, celle d’hôte du symbiote alien Venom. Le film verra Woody Harrelson provoque un carnage dans le rôle d’un tueur en série, Cletus Kasady. Brock et Venom devront travailler ensemble pour affronter leur nouvel ennemi dans ce qui s’annonce comme une bataille finale épique.

Dans Venom, Brock devient en quelque sorte un antihéros, car la présence de Venom lui confère une force, une vitesse et une agilité surhumaines lorsqu’il laisse le symbiote prendre possession de son corps. Dans le film, Brock a du mal à contrôler sa nouvelle connaissance, Venom voulant dévorer presque tous les humains qu’il croise, et les deux hommes finissent par conclure un accord qui lui permet de ne manger que les « méchants ».Teasers pour Venom : Let There Be Carnage ont donné aux fans un aperçu de l’évolution de leur relation après les événements du film précédent, Brock rappelant à Venom que s’il doit vivre dans son corps, le symbiote doit suivre ses règles.

En rapport :Le Venom de Tom Hardy ne peut pas être dans le Sinister Six comme un méchant

Maintenant, Sony a publié un nouveau teaser pour Venom : Let There Be Carnage. Dans le teaser,réalisateur Andy Serkis a révélé comment la dynamique du couple a changé depuis la dernière fois que les spectateurs les ont vus. Dans ce court clip, Serkis compare la situation de Brock et Venom à « vivre avec un enfant surdimensionné », tandis que le réalisateur révèle que « Venom veut juste être le héros » et qu' »Eddie est bien trop égoïste » pour le laisser faire ce qu’il veut. Suit un clip du symbiote rappelant à Brock qu’il est un prédateur et qu’il devrait être dehors à « grignoter les méchants ». Découvrez le teaser complet ci-dessous.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

Dans le teaser, Serkis donne également un peu plus d’informations sur ce que Les téléspectateurs peuvent s’attendre à une relation entre les deux hommes.Maintenant que les deux personnages ont eu le temps de s’habituer à « vivre » l’un avec l’autre, il déclare que « c’est comme le cycle de démangeaison de sept ans d’une relation », les deux personnages étant « littéralement coincés l’un avec l’autre ». Le réalisateur confirme également que « cette relation de couple bizarre a toujours été le sujet du film ». Il semble que les spectateurs verront le conflit d’intérêts entre les deux hommes, Venom voulant simplement manger des criminels pour le dîner tandis que Brock essaie de sauver ce qui reste de sa vie normale.

Alors que Venom n’a jamais été le « méchant » de l’histoire, mais plutôt une épine dans le pied de Brock à certains moments, c’est sans aucun doute une perspective excitante que les spectateurs puissent le voir prendre un côté plus héroïque, bien que dans un sens beaucoup moins conventionnel. La relation entre ces deux compagnons improbables est au cœur de l’intrigue du film. Les commentaires de Serkis sur l’égoïsme de Brock pourraient s’expliquer par le fait qu’ils ne sont pas d’accord sur ce qu’est un « héros ». Alors que Venom peut penser qu’il rend service au monde en mangeant les méchants, Brock sait que ce n’est pas toujours la voie à suivre. Les spectateurs pourront voir tout cela se dérouler lorsque Venom : Let There Be Carnage sortira la semaine prochaine.

Suivant :Pourquoi Venom devrait être à la tête d’une équipe de films anti-héros (comme la Suicide Squad)

Source : Sony Pictures Divertissement

Cet article a été rédigé par Ellie Clark et traduit par LesVidéoprojecteurs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesVidéoprojecteurs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.